33e journée: Ils ont dit...

  • A
  • A
33e journée: Ils ont dit...
Partagez sur :

Retrouvez ici les principales réactions recueillies à l'issue des rencontres de la 33e journée de Ligue 1.

Retrouvez ici les principales réactions recueillies à l'issue des rencontres de la 33e journée de Ligue 1. PSG-Valenciennes: 3-1 Antoine Kombouaré (entraîneur du PSG, en conférence de presse d'après-match) : "Cela a été difficile en seconde période mais nous avons fait bloc et on a marqué ce troisième but libérateur en fin de match. Mais à 2-0 on doit être plus rigoureux et avoir davantage d'agressivité dans le bons sens du terme. On a la chance d'avoir un très bon frappeur de coup de pied arrêté avec Néné et des joueurs athlétiques donc ce domaine est une arme, une force supplémentaire pour nous. L'idée puisqu'on jouait avant était d'être capable de mettre la pression sur Lyon. Maintenant, on a besoin de récupérer car ce soir le PSG jouait son 60e match de sa saison. C'est énorme". Philippe Montanier (entraîneur de Valenciennes, en conférence de presse d'après-match) : "Je pense que ce soir on a gagné le match 1-0 et on a perdu celui des coups de pieds arrêtés 3-0. Les deux buts en première mi-temps ont agi comme des coups de poignard et le troisième a anéanti nos espoirs. Ils ont des joueurs de classe internationale et cela a fait la différence ce soir. On a eu la maîtrise de la balle en seconde période et des situations même si elles n'ont pas été vraiment franches car on a manqué de tranchant dans les seize derniers mètres. Nous on sait que cela va être difficile jusqu'au bout. On a perdu un round, il nous en reste cinq pour nous maintenir. On estime le maintien à 43 points". Lille-Arles-Avignon: 5-0 Rio Mavuba (milieu de terrain de Lille devant les caméras de Foot+): "On continue notre chemin malgré une mauvaise première mi-temps. C'était mieux ensuite et ça fait du bien au moral de gagner 5-0. Il faudra néanmoins faire mieux pour les matches qu'il nous reste. Lyon et Paris ne sont pas loin non plus, on fera de notre mieux, et on fera les comptes à la fin..." Cyrille Merville (gardien de Arles-Avignon devant les caméras de Foot+): "On avait eu quelques opportunités en première période mais on donne quatre buts à l'adversaire, on le paie cher. On a hâte que la saison se termine. On va s'accrocher, il nous reste trois matches à la maison et on a à coeur de faire de notre mieux pour nos supporters et sortir dignement de la Ligue 1". Lens-Lorient: 2-3 Sébastien Roudet (milieu de terrain de Lens, devant les caméras de Foot+): "Tout ça pour ça... Autant d'effort pour zéro point, c'est très très dur. Mais c'est la même chose tous les weekends, c'est toujours la même histoire surtout à Bollaert. On a su réagir en égalisant, on met même un deuxième but derrière...On perd pied en fin de match. On manque de confiance et de sérénité et nos adversaires en profitent pour nous mettre un coup de couteau. Mais, franchement, qu'est-ce qu'on peut nous reprocher? On manque deux buts... On fait une bonne première période, c'est plus compliqué en seconde où on n'a pas su gérer les temps forts et les temps faibles. Pour le maintien, c'est sérieusement compromis maintenant. Il reste cinq matches, on est à huit points. Il faut arrêter de croire à la Vierge Marie. Il ne faut pas regarder ce que font nos adversaires. On fait des efforts mais on n'est pas récompensé..." Kevin Gameiro (attaquant de Lorient, devant les caméras de Foot+): "Sur ce match c'est clair que j'ai su me montrer réaliste. C'est mieux que les autres matches. Mais ça fait du bien au moral pour la suite. On a voulu jouer trop facile et on s'est laissé surprendre par une équipe de Lens qui a voulu jouer. C'est une victoire qui fait du bien surtout qu'on ne fait pas un grand match ce soir. C'est trois bons points de pris et maintenant on pense à l'Europe. C'est clairement notre objectif depuis quelques temps. Moi, à titre personnel, je veux marquer le plus de buts possible. Je ne pense pas à l'après, on verra bien à la fin de la saison". Rennes-Bordeaux: 0-0 Alou Diarra (milieu de terrain de Bordeaux devant les caméras de Foot+): "On va se contenter du point du nul. C'était un match fermé au cours duquel les deux équipes ne voulaient pas perdre. On a retrouvé une bonne assise défensive. Trois matches sans encaisser de buts, c'est positif. Ce résultat nul est logique et mérité pour les deux équipes et on va désormais essayer de l'emporter à domicile la semaine prochaine. Pour nous, il était vraiment important de ne pas perdre ce soir dans l'optique de la Ligue Europa". Stéphane Dalmat (milieu de terrain de Bordeaux devant les caméras de Foot+): "Ce point est bon pour la confiance car il fallait arrêter cette spirale de défaites. On a été solide défensivement mais il nous manque encore de la confiance offensivement pour forcer la décision. On va tirer du positif de ce match face à une grosse équipe de Bordeaux. On était timoré au départ et on s'est lâché un peu plus en deuxième mi-temps. Le point du nul est tout à fait logique au regard de la physionomie de la partie". Marseille-Auxerre: 1-1 Mathieu Valbuena (attaquant de Marseille, devant les caméras de Foot+): "On est déçu, car ils ne se créent pas une seule occasion du match, et sur la première, ils mettent au fond. C'est dommage. On voulait garder la tête, faire le plein, mais ce n'est pas facile. C'est frustrant. Il faudra essayer dès dimanche d'aller gagner à Lyon. Ça sera difficile car ils sont en difficulté eux-aussi. Il faudra se remettre au boulot. Nos occasions, il faut les mettre au fond. 1-0, ça ne suffit pas. Il faut marquer le 2e. Le jeu y est, mais on ne gagne pas. Il y a des fois où on a plus mal joué, mais on a gagné. Va savoir... Il faut essayer d'allier les deux. Ce soir, ça n'a pas été le cas". Olivier Sorin (gardien de but d'Auxerre, au micro de Foot+): "Tant qu'on avance, c'est bon. Pour nous c'est compliqué, on a beaucoup d'absents, de blessés. Mais on s'accroche et des matches comme ça, ça nous permet de continuer et de voir que le travail paie toujours, a confié le portier de l'AJA devant les caméras de Foot+, avant de féliciter Jung Jo-Gook, buteur bourguignon. C'est la récompense de tout un groupe. On a eu une opportunité et Jung la met au fond. Il faut lui tirer un coup de chapeau. Il arrive en janvier dans un autre pays, avec une autre culture. Il a travaillé et voilà, il marque le but aujourd'hui. Tout le groupe lui tire un coup de chapeau." Toulouse-Lyon: 2-0 Hugo Lloris (gardien de but de Lyon au micro de Foo+): "On est passé à côté de notre match. Nous avons fait une première mi-temps indigne de notre statut. On se doit de faire beaucoup plus, au moins dans l'engagement. Après, les qualités suivent ou ne suivent pas. Notre seconde mi-temps a été meilleure à neuf qu'à onze contre onze, a déploré le portier lyonnais au micro de Foot+. On se doit de mieux rentrer dans le match, ce n'est pas la première fois que ça nous arrive et cela s'est encore reproduit. En plus, ce n'est pas très intelligent de notre part de nous rajouter deux suspensions à nos blessés, déjà nombreux. Il faudra se poser les bonnes questions une nouvelle fois. Le titre, on le perd sur l'ensemble de la saison. Nous n'avons pas compris ce que nous nous devions de faire pour jouer le titre". Moussa Sissoko (milieu de terrain de Toulouse au micro de Foot+):> "Nous sommes très satisfaits, car on voulait faire un bon match devant notre public. On a montré de la qualité offensive comme défensive. On a fait un grand match et un grand pas vers le maintien". Nice-Caen: 0-4 didier Digard (milieu de terrain de Nice, devant les caméras de Foot+): "On s'était dit beaucoup de choses sur l'entame du match à effectuer. Mais on n'a rien fait. L'entraîneur a raison de dire qu'on a bafoué les fondamentaux. On peut avoir des regrets sur le match de Marseille mais ce soir on ne mérite rien. En déclarant forfait ça aurait même été moins pire pour le goal-average. C'est nettement insuffisant. On va se retrouver à lutter jusqu'au bout alors que nous aurions pu être tranquille dès ce soir. Il faut relever la tête, on ne peut pas faire pire. Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de faire de réunion de crise, si quelqu'un aujourd'hui ne comprend pas la gravité de la situation, c'est à désespérer". Franck Dumas (entraîneur de Caen, devant les caméras de Foot+): "C'est une belle opération mais surtout une obligation pour recoller au classement et se sentir à nouveau concerné par le maintien. Je suis ravi du comportement de mes joueurs. Je les avais prévenu que ça allait être dur dans le premier quart d'heure, ils ont fait ce qu'il fallait et se sont rendus le match facile avec une grande lucidité dans leurs gestes. Nous, nous ne sommes pas surpris de la difficulté de la tâche du maintien, car nous étions conditionnés pour ça. On a fait un bon match mais il ne faut pas se croire arrivé, si nous en sommes là au classement c'est que nous ne sommes pas capables de répéter ce genre de performances à chaque sortie". Montpellier-Brest: 0-0 René Girard (entraîneur de Montpellier cité par Ouest-France): "Je m'attendais à un match difficile. Après les deux matches face à Marseille et à Lyon, il fallait s'attendre à un coup de mou dans le jeu. Comme c'est souvent le cas pour le troisième match de la semaine. En première période, on n'a quasiment pas joué. On n'a pas répondu. On a été plus tonique en seconde période, après avoir redéfini le dispositif. Même si cela a été un peu mieux, dans le dernier geste, il nous manquait quelque chose. C'est dans la continuité de nos derniers résultats à La Mosson. Ce n'est pas un résultat très positif, mais ce n'est pas catastrophique pour la course à la sixième place". Alex Dupont (entraîneur de Brest cité par Ouest-France): "On a été solide défensivement. Ça faisait longtemps que ça ne nous était pas arrivé à l'extérieur. Nous avons gagné un point. Nous avons fait une bonne première période où l'on s'est créé des occasions, notamment la plus belle occasion du match. On a bien maîtrisé cette première mi-temps. On n'a pas raté notre match sur le plan offensif. On voulait avant tout faire un match solide en défense pour prendre Montpellier en contre. Notre déchet technique, notre manque de maîtrise collective nous a empêchés de faire mieux en seconde période. C'est malgré tout un bon point pour nous". Saint-Etienne-Monaco: 1-1 Blaise Matuidi (milieu de terrain de Saint-Etienne au micro de Canal+): "C'est dommage car on avait bien débuté, avec des occasions et un but. Ensuite, ils ont égalisé et ils ont verrouillé derrière. On n'a pas trouvé les brèches et on a manqué de maitrise. Maintenant il y a un déplacement à Arles, il va falloir aller prendre les trois points." Valère Germain (attaquant de Monaco au micro de Canal+): "C'est fabuleux, avec l'ambiance qu'il y a ici. On a encore grappillé quelques points pour assurer le maintien. C'était un match pas facile, on était à dix et il a fallu défendre. J'ai essayé de bien jouer le peu de ballons que j'ai eus. J'espère être dans le groupe jusqu'à la fin de la saison."