31e journée: Ils ont dit...

  • A
  • A
31e journée: Ils ont dit...
Partagez sur :

Retrouvez ici les principales réactions recueillies à l'issue des rencontres de la 30e journée de Ligue 1.

Retrouvez ici les principales réactions recueillies à l'issue des rencontres de la 30e journée de Ligue 1. PSG-Lyon : 1-0 Antoine Kombouaré (entraîneur du PSG, sur le site officiel du club): Il y a une énorme satisfaction et beaucoup de fierté ce soir (dimanche) car c'est une victoire amplement méritée. On a fait un très gros match, les joueurs ont livré une partie remarquable. On empoche trois points qui nous permettent de reprendre la 4e place et de se rapprocher de Lyon avec une grosse communion avec le public en prime. On ne pouvait pas espérer mieux. Kim Källström (milieu de terrain de Lyon, devant les caméras d'OLTV): Sur l'ensemble du match on mérite mieux. Paris a eu des occasions avec Hoarau qui est très difficile à prendre. En deuxième mi-temps on a changé de système, on a mis le pied sur le ballon et c'est dommage de ne pas avoir marqué. Le football se joue sur des détails. On doit se concentrer sur nos performances. C'est très serré donc à nous de nous concentrer sur notre objectif. Rien n'est joué. Montpellier-OM: 1-2 Benoît Cheyrou (milieu de terrain de l'OM, devant les caméras de Foot+): C'est dommage d'attendre d'encaisser un but. On est capable de faire de belles choses, comme on l'a prouvé en fin de match. Il faut être plus constant dans le match. Le problème est forcément mental, mais il vaut mieux avoir ce genre de réaction positive. Il faut essayer d'être plus consistant dans le match pour être plus performant. Maintenant, il reste encore quelques rencontres... Le match qu'on avait gagné à Boulogne la saison passée ? ça ressemble un peu, on verra... Quant à la finale de la Coupe de la Ligue, sur un match, tout est possible. Arles-Avignon-Valenciennes: 0-1 Faruk Hadzibegic (entraîneur d'Arles-Avignon, devant les caméras de Foot+): Je suis triste aussi parce qu'on a pas réussi à donner satisfaction à notre public, il mérite. Et aussi une satisfaction pour les joueurs. Maintenant j'ai l'impression qu'on n'a pas tiré la bonne leçon depuis juillet-août... Ça fait mal au coeur, ça fait mal au public. On est frustrés, on est vexés, on est tristes mais finalement je pense que ce sont nos limites qui sont là. Grégory Pujol (attaquant de Valenciennes, sur le site officiel du club) : On n'a pas réalisé le meilleur match de la saison, peut-être même un des pires je pense mais la victoire et les trois points sont là et c'est bien le plus important. On savait que cela allait être un match difficile et ça a été tendu jusqu'au bout. On n'a pas eu beaucoup d'occasions franches mais on y a cru jusqu'au bout. Sur mon but je suis là au bon endroit. C'est une réalisation opportuniste qui fait du bien. Lens-Brest : 1-1 David Pollet (attaquant de Lens, sur le site officiel du club): Forcément, ce soir (samedi), c'est tendu, parce que l'on finit à 1-1 alors qu'on voulait absolument la victoire. On a poussé mais, malheureusement, on n'a pas réussi à concrétiser un deuxième but. Je pense qu'au fil du match il y a eu un peu de nervosité. On menait 1-0 et on voulait entamer la deuxième période comme la première. Quand Brest est passé en 4-4-2, à la suite des deux premiers changements, ça nous a fait mal. On a eu un petit temps d'adaptation que l'on a payé cash. On est très déçu mais on savait que, même si on faisait un mauvais résultat ce soir, c'était encore possible de se maintenir. C'est difficile de faire toute une saison dans la charrette. Maintenant, on s'y est préparé jusqu'à la fin de saison. Alex Dupont (entraîneur de Brest, en conférence de presse d'après-match): On n'a pas fait une bonne première mi-temps, même si on a une bonne occasion avec Bruno Grougi sur la barre. Nous n'étions pas dans le rythme, pas dans le match et on a été bousculé par cette équipe de Lens sur la première mi-temps. Le score de 1-0 était logique. Je dirais même pas cher payé. En seconde période, nous sommes revenus dans le match. Je pense que les deux équipes ont eu chacune leur mi-temps. Cela veut dire que ce match nul me parait normal. A la fin de la rencontre, on a quand même eu des occasions intéressantes qui auraient pu aboutir. On a peut-être manqué de fraîcheur physique à la fin du match pour le remporter. Saint-Etienne-Nancy: 2-1 Laurent Batlles (milieu de terrain de Saint-Etienne, devant les caméras de Foot+): On était mené à la mi-temps mais on a bien su réagir en seconde période et on a mis deux buts. On a fait un beau match dans l'ensemble. Notre public et l'envie d'aller de l'avant ont fait la différence. Il y a une petite erreur du défenseur de Nancy (ndlr, Sami, sur le premier but de Payet) qui nous a relancés. Mais cette victoire va bonifier tous ces matches nuls récemment obtenus. Maintenant, il faut faire un bon résultat à Bordeaux. Pablo Correa (entraîneur de Nancy, au micro de RMC): J'ai bien évidemment beaucoup de regrets parce qu'on fait trop de cadeaux à l'adversaire. C'est dommage parce qu'on avait le match en main. On a fait des choses intéressantes, on était venu avec un esprit de conquête mais on a vraiment donné le match à Saint-Etienne. C'est à l'image de notre championnat. On fait des erreurs qui nous coûtent très cher. Nice-Monaco: 3-2 Anthony Mounier (milieu de terrain de Nice, devant les caméras de Foot+): La victoire fait du bien face à un adversaire direct. Le coach avait dit de prendre les trois points pour regarder vers le haut. Maintenant on va pouvoir se concentrer sur le match de mardi (ndlr, demi-finale de Coupe de France Nice-Lille). Il ne faut pas s'enflammer, on sait d'où on vient. Défensivement, je dois apporter à l'équipe. Je joue à un poste ou il faut être décisif. Ce soir on a pris du plaisir et il faut s'appuyer dessus pour la suite. Laurent Banide (entraîneur de Monaco, sur le site officiel du club): C'est une déception ce soir. Nos entames de périodes sont trop frileuses, ça n'est pas possible à ce niveau ! Nice s'est battu avec des valeurs, bravo à eux. Après l'ouverture du score, on a eu une bonne réaction, mais le scénario qu'on imaginait lors de la seconde période tombe à plat dès la première minute. Ce deuxième but niçois nous coupe les jambes. Nos deux victoires nous laissaient penser que ça allait mieux, mais nous avons rechuté. C'est un coup d'arrêt mais nous ne sommes pas morts, on va se battre jusqu'au bout. Le calendrier est délicat et il faudra se sortir les tripes pour s'en sortir. Toulouse-Auxerre: 0-1 Jean Fernandez (entraîneur d'Auxerre, devant les caméras de Foot+):On s'impose sur un nouveau coup de pied arrêté, c'est important parce qu'on n'en a pas eu beaucoup ce soir. On a eu du déchet technique et pratiquement aucune occasion, on ne mérite pas de gagner mais on prend les trois points. La route est encore longue, mais c'est un tournant important. On a beaucoup de blessés, Chafni se blesse encore ce soir. Il faut aller chercher des points, c'est encore difficile. Alain Casanova (entraîneur de Toulouse, sur le site officiel du club): Depuis pas mal de matches, on perd les points dans les dernières minutes. Je veux bien qu'il y ait un peu de malchance, mais mentalement on a des petits signes de faiblesse. On s'est créé une fois de plus des occasions mais on n'est pas parvenu à marquer. Face à une équipe qui a beaucoup défendu, on a su bien répondre et on n'a pas concédé beaucoup d'occasions. Malheureusement, on concède un coup franc sur un ballon bêtement perdu. Ils prennent les trois points dessus, je pense que c'est un peu dur vu la physionomie de la rencontre. Il faut regarder devant et il reste sept matches. On a notre destin entre les mains. Sochaux-Caen: 3-2 Alexis Thébaux (gardien de Caen, devant les caméras de Foot+): C'est une grosse déception pour nous ce soir. Le deuxième but nous a fait mal et le troisième nous a mis au fond. On a pourtant su réagir mais c'était trop tard. Sur le deuxième but, on se percute Jérémy Sorbon et moi, c'est dommage. Maintenant, il va falloir mettre le bleu de chauffe dès dimanche prochain. Marvin Martin (milieu de terrain de Sochaux, devant les caméras de Foot+): Nous avons eu une très mauvaise première période. C'était une chance de se retrouver à 1-1 à la pause. On s'est mieux trouvé après et c'est ce qui fait notre force cette saison. C'est un bon résultat pour le maintien. Quant à moi, je préfère faire des passes décisives que de marquer. Rennes-Lorient: 1-2 Kevin Gameiro (attaquant de Lorient, devant les caméras de Foot+): Je me suis posé trop de questions en première période. J'aurais pu mettre l'équipe à l'abri plus tôt, mais le collectif m'a remis dedans et je suis parvenu à marquer ce but qui nous fait tant de bien. On a joué notre football ce soir, on a percuté en se créant beaucoup d'occasions. On aurait pu mettre quatre buts en étant plus réalistes. Sur l'état d'esprit et l'envie, on était au-dessus. On a désormais 43 points mais il ne faut pas en rester là. Il nous reste encore une belle fin de saison à faire. Frédéric Antonetti (entraîneur de Rennes, pour Ouest-France): On joue avec les moyens du moment. Je n'enlève rien à la victoire de Lorient, ils l'ont mérité. Mais il y a un moment où, lorsqu'on est au bord de la rupture physiquement, ça casse. On a longtemps limité les dégâts, mais sur la durée il nous faut tous nos arguments. A l'entraînement, cette semaine, je n'ai rien fait. Je ne crois pas qu'on ait été en surrégime jusqu'à présent, mais on accumule tous les malheurs du monde cette saison. On va essayer de rebondir, on est déçu. L'abattement n'est pas mon genre, il faut trouver des solutions. Le championnat est un dur combat, il y a plein de choses qui se passent. Il reste sept matches, on est parti pour ne jamais avoir notre effectif. Lille-Bordeaux: 1-1 Jean Tigana (entraîneur de Bordeaux, sur le site officiel de La Voix du Nord): Aujourd'hui, on a perdu deux points. Je suis frustré car on n'a pas su concrétiser nos occasions quand on en avait. C'est notre point faible, il va falloir le travailler. Au niveau de l'état d'esprit, on a présenté autre chose que contre Arles-Avignon. Notre problème, c'est le manque d'efficacité. Si on avait eu Moussa Sow dans notre équipe, on aurait un peu plus de points actuellement. Il faut féliciter mes joueurs qui ont bien su réagir. Franck Béria (défenseur de Lille, sur le site officiel de La Voix du Nord ) : C'est frustrant pour nous. On mène au score, on se fait rejoindre et le temps passe... Bordeaux, c'est une vraie équipe. Ils avaient à coeur de faire un bon match ce soir. C'est mieux que ce que l'on a produit à Monaco. Le sprint final va être très difficile pour toutes les équipes. Il ne va pas falloir lâcher. Maintenant, on va se projeter sur la Coupe de France. Il ne faut surtout pas paniquer, conserver une bonne osmose et rester solidaires.