30e journée: Ils ont dit...

  • A
  • A
30e journée: Ils ont dit...
Partagez sur :

Retrouvez ici les principales réactions recueillies à l'issue des rencontres de la 30e journée de Ligue 1.

Retrouvez ici les principales réactions recueillies à l'issue des rencontres de la 30e journée de Ligue 1. Lyon-Lens: 3-0 Miralem Pjanic (milieu de terrain de Lyon, devant les caméras de Canal+): "Il fallait être patient, insister. Le 1er but nous a débloqué. Derrière, on a eu beaucoup plus d'espaces, d'occasions. Ce soir, on est très content. C'est une bonne opération. On va rien lâcher. On a les qualités et le mental pour aller chercher le titre." Vedran Runje (gardien de Lens, devant les caméras de Canal+): "On a bien tenu en première mi-temps. On n'arrive pas à marquer et derrière, on s'écroule. Psychologiquement, c'est dur. Cela n'a pas été facile de jouer comme cela toute la saison. Il faut montrer un autre visage contre Brest" Marseille-Toulouse: 2-2 Edouard Cissé (milieu de terrain de Marseille, devant les caméras de Foot+): "C'est une contre-performance. Le 1er but toulousain nous a fait mal, mais on est revenu et on aurait pu l'emporter. On savait ce qu'on voulait: les trois points pour rattraper Lille. On pensait qu'après avoir marqué le 1er but, Toulouse baisserait alors de rythme". Mauro Cetto (défenseur de Toulouse, au micro de Foot +): "On a fait un très bon match. Par moment, on a dominé l'OM. C'est dommage car on prend un but à un moment où l'on dominait le match. C'est un point important pour la tête. Faire des matches comme celui-là donne de la confiance." Montpellier-Nice: 1-1 François Clerc (défenseur de Nice, au micro de Foot +): "On peut être satisfait. Ramener un point face à cette bonne équipe qu'est Montpellier, c'est bien. C'est dommage parce qu'en première mi-temps, on aurait mérité de mener. On reste dans notre objectif qui est le maintien. Il va y avoir un bon match contre Monaco et si on gagne, on sera bien. C'est super, ça montre l'état d'esprit qu'on a. Maintenant, il faut être dans l'action plus que dans la réaction. Même si, aujourd'hui, on peut s'en satisfaire." Monaco-Lille: 1-0 Adil Rami (défenseur de Lille, devant les caméras de Foot+): "Ça fait vraiment chier. Aujourd'hui, on n'a pas joué avec le coeur, alors que l'on avait gagné jusqu'à présent grâce à notre coeur. Il y a eu des choses qui n'ont pas été réglos de la part de certains joueurs et ça me casse les couilles (sic)! Soit tu donnes ton corps à la science, soit tu n'es pas fait pour jouer à Lille. Le titre est toujours dans nos ambitions, Marseille est toujours là, nous on marche à l'ombre, eux ils sont au soleil". Stéphane Ruffier (gardien de Monaco, au micro de Foot+): "On recevait un leader qui produit du jeu de très haute qualité, alors que nous on lutte pour le maintien. On a réussi à confirmer le match d'Arles-Avignon, il faut continuer comme ça. On a débuté avec une équipe très défensive car on s'attendait aux assauts lillois et on a su marquer ce but. Notre bonheur, c'est qu'ils aient joué à dix presque toute la rencontre, ça a été un plus. On se doit de sauver ce club, on n'a pas le droit de descendre. Le stade commence à se remplir, ca faisait pas mal de temps que l'on n'avait pas vu des supporters derrière nous, ça fait du bien". Lorient-Sochaux 1-1 Morgan Amalfitano (Milieu de terrain de Lorient au micro de Foot+): "Nous sommes un peu déçu. On aurait aimé que le public nous pousse un peu plus mais il faut continuer à travailler et on va bien finir par gagner même si on connait un petit coup de mois offensivement". Maurice-Belay (Milieu de terrain de Sochaux au micro de Foot+): "C'est un bon point de pris. Lorient est une équipe joueuse qui n'est pas facile à manoeuvre à domicile. Nous avons une équipe de jeunes mais nous montrons de bonnes choses cette saison. A titre personnel, je souhaiterais rester dans l'effectif la saison prochaine". Bordeaux-Arles-Avignon 0-0 Trémoulinas (Défenseur de Bordeaux au micro de Foot+): "On a eu du mal, ils ont joué bas mais on s'est quand même procuré des occasions. J'ai toutefois l'impression qu'on aurait pu jouer dix heures sans marquer. Si on n'arrive pas à marquer le peu d'occasions qu'on a, ça va être compliqué. On a essayé de faire ce qu'on pouvait, on n'a pas eu de réussite et c'est dommage. On a du mal à mettre du rythme dans les déplacements, les décrochages et au final, on n'a pas beaucoup de solutions." Hadzibegic (Entraîneur de Arles-Avignon au micro de Foot+): "Je ne suis pas satisfait car on laisse échapper une nouvelle possibilité pour le maintien qui reste mathématiquement toujours jouable. Mais je suis fier de mes joueurs! C'est un plaisir d'entraîner une équipe qui joue à fond comme celle-ci. Bordeaux a été bon mais on était bien en place et je félicite mes joueurs pour leur performance. Dans l'ensemble, c'est positif car j'ai vu un football au niveau de la Ligue 1. On a eu le courage et la volonté de faire mieux que défendre. C'est grâce à nous si le match nul est équitable ce soir". Auxerre-Saint-Etienne: 2-2 Sylvain Monsoreau (défenseur de Saint-Etienne, devant les caméras de Foot+): "On n'a pas à parler de course à l'Europe mais de course aux points. C'est un bon point de pris à l'extérieur sur un terrain qui ne nous réussit pas. Certes, on peut être frustré par le résultat final : on fait bonne figure sur l'ensemble du match. On a eu de bonnes occasions pour marquer davantage de buts. On a la chance de reprendre l'avantage en seconde mi-temps. En fin de match, on fait une petite erreur de concentration, de jeunesse, et on se fait rattraper. Ce fut un match plaisant, ouvert avec du rythme, du jeu et des occasions des deux côtés. L'équipe a fait un gros travail dans toutes les lignes". Caen-Paris Saint-Germain: 1-2 Antoine Kombouaré (entraîneur du PSG, sur le site officiel du club): "Enfin une victoire. C'est trois points de gagnés ce soir après 4 matches sans succès. On attendait ces points avec impatience. Il a quand même fallu faire un gros match mais nous sommes tous contents. Le début de la seconde période a été difficile nous avons été ballotté. Le deuxième but nous a fait du bien. La petite déception de la soirée, c'est ce but encaissé à la dernière seconde mais c'était important de gagner. Nous allons pouvoir travailler sereinement cette semaine et bien préparer le match contre Lyon le week-end prochain". Franck Dumas (entraîneur de Caen, en conférence de presse): "C'est toute la première mi-temps qui a été difficile, j'ai du mal à comprendre... C'est un problème de tempérament. On commence bien, et puis c'est le gros bordel : on commence à demander le ballon dans les pieds alors que notre jeu, c'est le mouvement. On ne suivait pas les milieux excentrés qui rentraient, et Paris a oeuvré facilement : c'est un manque de jugeote. C'était panique à bord, mes joueurs, on aurait dit des pions ! Il fallait revenir aux bases, arrêter de jouer à la ''baballe'' au milieu, ressortir les ballons plus vite, avoir plus de cran et d'audace. Le deuxième but de Paris est bizarre, et je pensais qu'on allait jouer trois heures sans marquer ! Le classement ne change rien, on fera ce qu'il faut faire pour s'extraire. Mais dans ce genre de situation, il faut avoir du caractère et certains en ont manqué ce soir. Le problème, quand ça va un peu mieux, c'est que certains pensent à leur gueule, et ça ne nous ressemble pas". Nancy-Valenciennes Pablo Correa (Entraîneur de Nancy, en conférence de presse d'après match) : "C'était un drôle de match. Un match pour le maintien. On était très bien rentré dans la partie mais on a souffert de notre manque d'attaquant et on a pris un but à un moment, après l'expulsion de Bisevac, où on avait l'ascendant sur le match. Mais on manque de point de fixation devant. Si on avait eu Pujol ce soir nous aurions gagné. Mais le résultat nul est mérité dans l'ensemble. Maintenant pour le maintien ce seront les plus costauds dans les têtes qui s'en sortiront". Philippe Montanier (Entraîneur de Valenciennes, en conférence de presse d'après match) : "C'est la colère qui prédomine car ce n'est pas la première fois que l'on se fait remonter dans les dernières secondes. Ce n'est donc pas le fruit du hasard. C'est plus que regrettable compte-tenu de la débauche d'énergie consentie dans cette rencontre et du fait que l'on laisse encore échapper trois points à domicile". Brest-Rennes Alex Dupont (Entraîneur de Brest, Ouest-France) : "Soulagé ? Oui et non. On n'était pas inquiet même si on n'arrivait pas à gagner. Il y a eu la manière et le résultat. Collectif ou individuel, on joue pour marquer. Le premier c'est le talent de Nolan (Roux), avec son insouciance, il le fait bien. J'ai toujours pensé qu'avec lui que Brest était plus fort. Et le 2e est collectif. On se créait des occasions ces derniers temps mais sans réussite. Ce match veut dire que la présence de Nolan Roux nous apporte beaucoup. L'équipe prend confiance. C'est certainement le meilleur match de notre saison car on a battu une des meilleures équipes du championnat". Frédéric Antonetti (Entraîneur de Rennes, au micro de Canal +) : "La première chose à espérer c'est la cinquième place. Et ce n'est pas en faisant ce type de matches que nous allons y parvenir."