30 Blacks pour l'histoire !

  • A
  • A
30 Blacks pour l'histoire !
Partagez sur :

Leur mission est écrasante, mais l'honneur fait par le sélectionneur Graham Henry aux 30 All Blacks sélectionnés pour la Coupe du monde (9 sept.-23 oct.) est immense. Un groupe sans surprise majeure, où Sitiveni Sivivatu et Joe Rokocoko - futurs pensionnaires du Top 14 - n'ont pas droit de cité, mais qui totalisent le nombre record de 1 130 sélections. Ce qui sera l'effectif black le plus expérimenté de l'histoire.

Leur mission est écrasante, mais l'honneur fait par le sélectionneur Graham Henry aux 30 All Blacks sélectionnés pour la Coupe du monde (9 sept.-23 oct.) est immense. Un groupe sans surprise majeure, où Sitiveni Sivivatu et Joe Rokocoko - futurs pensionnaires du Top 14 - n'ont pas droit de cité, mais qui totalisent le nombre record de 1 130 sélections. Ce qui sera l'effectif black le plus expérimenté de l'histoire. Forcément de nature à devenir historique si d'aventure, le 23 octobre à l'Eden Park d'Auckland, les All Blacks venaient à s'imposer en finale, la liste des trente Néo-Zélandais dévoilée dans la nuit de lundi à mardi par le sélectionneur Graham Henry ne laisse la place à guère de surprises. L'équipe type du staff est déterminée depuis suffisamment longtemps pour ne pas laisser de suspense. "C'est un instant incroyablement excitant pour toute l'équipe et une opportunité unique de représenter la Nouvelle-Zélande à domicile, a décrit, très solennel, Henry. Les joueurs vont être confrontés au challenge ultime - jouer pour le trophée le plus convoité de la planète rugby, la Coupe du monde." Pour tenter de reconquérir ce trophée William-Webb-Ellis, remporté une seule fois en 1987, l'expérience sera au pouvoir avec la bagatelle de 1 130 sélections réunies par Henry et son staff pour l'occasion. Le capitaine Richie McCaw, l'ouvreur Dan Carter, le talonneur Keven Mealamu, l'arrière Mils Muliaina et le deuxième-ligne Ali Williams seront ainsi les cinq All Blacks à prendre part à leur troisième Coupe du monde, quand sept autres de leurs partenaires vivront ce frisson du Mondial pour la deuxième fois de leur carrière: le talonneur Corey Flynn, le centre Ma'a Nonu et le deuxième-ligne Brad Thorn, tandis que le pilier Tony Woodcock, le demi de mêlée Andy Ellis, le centre Conrad Smith et l'arrière Isaia Toeava étaient tous de la Coupe du monde 2007. Sivivatu et Rokocoko, une page se tourne Les principaux recalés sont les ailiers Hosea Gear, Sitiveni Sivivatu, Ben Smith, et à un degré moindre Joe Rokocoko. Mais aussi le troisième-ligne Liam Messam, le pilier Wyatt Crockett et le deuxième-ligne Jarrad Hoeata, tous susceptibles - à l'exception de Rokocoko - d'être rappelé en cas de blessure au sein d'un groupe de réservistes. "Nous pensons que nous avons un bon compromis ; un mélange de All Blacks expérimentés - avec neuf joueurs ayant joué plus de 50 tests - tandis que nous avons sept joueurs qui ont disputé moins d'une douzaine de tests et qui apportent un enthousiasme juvénile, d'un autre côté", se félicite Henry. Peu de surprises, si ce ne sont les présences du troisième-ligne Victor Vito et du deuxième-ligne Anthony Boric, qu'une blessure au pied avait empêché de figurer cette année dans le groupe néo-zélandais. Quant aux absences des ailiers emblématiques que sont le futur Clermontois Sivivatu (29 ans), et le futur Bayonnais Rokocoko, barrés par la nouvelle génération des Dagg, Jane et autre Guildford, s'il s'agit d'une évidente déception - encore plus marquée pour le premier, qui faisait encore partie de l'effectif cet été - c'est en revanche une bonne nouvelle pour les deux clubs du Top 14 et leurs supporters, qui pourraient compter sur leurs stars respectives plus tôt que prévu. Le groupe néo-zélandais - Avants (16): Flynn (Canterbury, 14 sélections), Hore (Taranaki, 54), Mealamu (Auckland, 85), J. Afoa (Auckland, 33), B. Franks (Tasman, 11), O. Franks (Canterbury, 23), Woodcock (North Harbour, 75), Boric (North Harbour, 20), Thorn (Canterbury, 51), S. Whitelock (Canterbury, 17), A. Williams (Auckland, 65), Kaino (Auckland, 41), McCaw (Cap.) (Canterbury, 97), Read (Canterbury, 31), Thomson (Otago, 21), Vito (Wellington, 7). Arrières (14): Cowan (Southland, 47), Ellis (Canterbury, 20), Weepu (Wellington, 48), Carter (Canterbury, 82), Slade (Canterbury, 5), Kahui (Waikato, 12), Nonu (Wellington, 58), Smith (Wellington, 48), S.-B. Williams (Canterbury, 7), Dagg (Hawke's Bay, 7), Guildford (Hawke's Bay, 6), Jane (Wellington, 24), Muliaina (Waikato, 97), Toeava (Auckland, 31).