26e journée: Ils ont dit..

  • A
  • A
26e journée: Ils ont dit..
Partagez sur :

Retrouvez ici les principales réactions recueillies à l'issue des rencontres de la 26e journée de Ligue 1.

Retrouvez ici les principales réactions recueillies à l'issue des rencontres de la 26e journée de Ligue 1. Marseille-Lille (1-2): Rudi Garcia (entraîneur de Lille, au micro de Canal+): "On était venus pour jouer et pour gagner, on l'a fait, c'est bien. Cela a été difficile et on a eu le mérite de ne pas s'énerver quand on a connu des événements contraires. On reprend trois points d'avance et on se réinstalle devant. C'est bien". Souleymane Diawara (défenseur de l'OM, au micro de Canal+): "Des regrets ? Oui et non. Les Lillois n'ont pas volé leur victoire. Ils se sont créé pas mal d'occasions avec beaucoup de face à face. Il n'y a qu'une chose à faire: féliciter les Lillois. Cela va être difficile d'aller les chercher maintenant, mais nous allons tout faire pour." Auxerre-PSG (1-0): Olivier Sorin (le gardien de but d'Auxerre, sur le plateau d'Orange sport) "Ce sont des émotions que l'on avait oubliées. Ça faisait tellement longtemps que l'on avait plus gagné. On a tout donné ce soir face au PSG et grâce à un coup de génie de Chafni on remporte cette rencontre qui nous fait vraiment du bien. Depuis le début d'année 2011, on savait qu'il nous fallait un match référence pour relancer la machine. On ne pensait pas que cette première victoire serait face à Paris mais plutôt lors des rencontres d'avant contre Caen, Arles ou Monaco qui sont des équipes qui luttent comme nous pour le maintien. Quand on voit la joie présente dans le vestiaire ce soir, on peut se dire que c'est reparti." Sylvain Armand (le défenseur du PSG, sur le site officiel du club parisien "Comme souvent à Auxerre, on pense qu'on a la main mise mais malheureusement on ne marque pas. Je suis déçu de voir qu'Auxerre a joué si défensif ce soir. Ils ont mis un beau but, gagné et fait le travail. On est vraiment déçus de perdre car on fait un match correct. Il faut repartir dès jeudi à Lisbonne. Cette défaite n'est pas inquiétante. Nous n'avons pas trouvé la solution et prenons un but venu d'ailleurs sur l'une des rares frappes qu'ils ont effectué en seconde période." Montpellier-Rennes (0-1): Geoffrey Dernis (le milieu de terrain de Montpellier, devant les caméras de Foot+) : "C'est cruel. Sur sa première occasion, Rennes marque, avec un Boukari en réussite, on le sait. On a essayé, on s'est créé beaucoup d'occasions. Ce qui nous fait défaut, c'est la réussite et la finition. Cela nous laisse des regrets. L'objectif c'était de ne pas perdre et de rester dans la course. Rennes nous a attendu, nous était les trouble-fête. Ce soir on méritait mieux, mais on va continuer." Razak Boukari (l'attaquant de Rennes sur le site officiel du club breton): "Ça n'a pas été le plus beau match de la saison mais on est très content de prendre les trois points. Peu importe la manière. On a eu du mal à poser notre jeu. On va corriger à l'entraînement ce qui n'a pas été. On reste concentré sur nos objectifs. C'est une belle opération." Caen Saint-Etienne (1-0): Benjamin Nivet (le milieu de terrain de Caen, devant les caméras de Foot+): "Ces trois points nous font le plus grand bien. Le 0-0 était quand même bon, mais ce but à la dernière minute est incroyable. C'était inespéré. Il y a beaucoup d'espoir avec cette victoire, mais le maintien est encore loin. Dans l'équipe, l'état d'esprit a changé. On a changé notre façon de jouer. On est beaucoup plus solides, on prend moins de but. On est aussi plus intelligent dans le jeu. Si tout n'est pas parfait, il y a une grosse solidarité dans cette équipe qui nous permettra de nous maintenir. Il faut rester dans cette logique." Christophe Galtier (l'entraineur de Saint-Etienne, aux micros de RMC): "On a abordé ce match de la bonne manière. Que reprocher à mes joueurs, si ce n'est un manque de réalisme dans la surface adverse ? On s'est créé beaucoup de situations dangereuses, même si dans le même temps, les Caennais ont touché à deux reprises la barre transversale. Mes joueurs ont développé du jeu de qualité, ils ont su aller jusqu'à la surface adverse. Il a manqué le reste. Et puis nous n'avons pas su gérer le temps additionnel, car à trente secondes de la fin, c'est nous qui avions le ballon. Il faut continuer à travailler, continuer à y croire et ne surtout pas baisser les bras. Sochaux-Toulouse (1-0): : Francis Gillot (l'entraineur de Sochaux, devant les caméras de Foot+): "On n'a pas joué dans le système habituel. On a eu du mal à garder le ballon en première période mais on a bien redémarré en second période. Il faut féliciter les jeunes aujourd'hui parce qu'on en avait beaucoup sur le terrain ce soir. Sur la première phase on a perdu beaucoup de matches mais ça ne se jouait pas à grand-chose. Je sais qu'on va se rattraper sur cette phase retour." Etienne Capoue (le milieu de terrain de Toulouse, devant les caméras de Foot+): "C'est une grosse désillusion. On fait un bon match mais on n'est pas bon offensivement. On a le ballon mais on ne se crée pas assez d'occasions. Ça va marcher un jour ou l'autre. C'est un peu la crise, il faut dire ce qui est. On va tenter de se relever." Nice-Lens (0-0): Julien Sable (le milieu de terrain de Nice, sur le site officiel du club aiglon): "Nous n'avons pas fait un grand match. C'était un peu la rencontre de la peur. Nous avons eu du mal à nous mettre en route, mais nous finissons bien la première période. La seconde est débridée, Lens a eu un peu plus d'occasions que nous. Le 4-1-4-1 ? C'est un peu le système à la mode, il nous donne une sécurité supplementaire avec Didier (Digard) en sentinelle devant la défense. Il nous a manqué un peu d'essence dans le réservoir dans le dernier quart d'heure pour forcer la décision. Le plus dur est devant nous car on est loin d'êtres maintenus. Le point de ce soir sera bonifié si on bat Auxerre. On devra mettre de l'engagement comme sur les 3 derniers matchs, et avec un peu de plus de fraîcheur on doit pouvoir gagner samedi prochain." Lazlo Bölöni (l'entraineur de Lens, devant les caméras de Foot+): "C'est toujours bien de ne pas perdre à l'extérieur. On était venus pour les trois points et on aurait pu l'obtenir. On a eu plus d'opportunités que les Niçois. Le match a été dominé par la pression et les erreurs techniques. C'est plus difficile d'attaquer. Quand j'ai pris l'équipe, on nous reprochait de prendre trop de buts. J'ai travaillé là-dessus. Ce point va nous permettre de nous dire que l'on peut faire quelque chose à l'extérieur. Le vrai problème est de ne pas gagner à domicile. Le championnat on va le jouer jusqu'au bout." Lorient-Nancy (0-0): Reynald Lemaître (le défenseur de Nancy, devant les caméras de Foot+): "C'est une belle prestation! On a voulu d'abord bien défendre, c'était difficile au début mais ils ont lâché des forces. Globalement, on a eu les meilleures occasions mais nous n'avons pas su concrétiser. A la fin, on voulait jouer le 0-0 et ne pas prendre de but. Nous sommes contents et fiers de cette prestation. On était tous dedans, on n'a rien lâché, c'est une belle performance. On félicite tout le monde en espérant que ça va durer!" Fabien Audard (le gardien de buts de Lorient, devant les caméras de Foot+): "Personnellement, c'est un match intéressant à jouer. Mais on a manqué de jus, de finesse technique. On a eu quatre matchs durs, on n'a pas payé sur le coup mais on le paye ce soir. Il y avait beaucoup mieux à faire, c'est décevant. On ne pouvait tout simplement pas gagner, on manquait trop d'énergie. La prolongation contre Lille nous est restée dans les jambes. On n'a pas réussi à avoir le coup de rein supplémentaire et on est tombé sur une belle équipe de Nancy."> Valenciennes-Monaco (0-0): Laurent Banide (l'entraineur de Monaco, devant les caméras de Foot+): "On était solide et costaud dans ce match. Je suis satisfait du résultat en partie. Il faut continuer dans cet esprit là. Mais il va falloir faire une petite série de victoires pour s'en sortir." Philippe Montanier (l'entraineur de Valenciennes, devant les caméras de Foot+): "On a tout fait pour gagner. Il y a eu beaucoup d'intensité dans ce match. Je n'ai pas grand-chose à reprocher à mes joueurs. Les regrets ce sont les points perdus. On a pas su faire sauter le verrou monégasque."