25e journée: Ils ont dit...

  • A
  • A
25e journée: Ils ont dit...
Partagez sur :

Retrouvez ici les principales réactions recueillies à l'issue des rencontres de la 25e journée de Ligue 1. Rennes-Lens: 2-0 Razak Boukari (attaquant de Rennes, devant les caméras de Foot+): "On avait à coeur de faire un gros match. On s'attendait à une rencontre difficile avec une équipe de Lens très regroupée et qui joue bas. On a su jouer les contres à fond, c'est une bonne chose. Sur mon but, je me retrouve côté gauche, je mets une frappe enroulée en pleine lucarne, c'est tant mieux. On reste modeste, on va continuer à prendre les matches un à un et laisser la pression sur les autres. Jouer le maintien (avec Lens, ndlr) puis jouer les premières places c'est autre chose. J'en suis ravi, mais j'ai toujours une petite pensée pour mes anciens partenaires et j'espère qu'ils vont se maintenir." Raphaël Varane (défenseur de Lens, devant les caméras de Foot+): "C'est une grosse déception. On espérait ramener au moins un point. Il va falloir gagner des points rapidement, à commencer contre Nice, la semaine prochaine. On aurait dû sortir plus, les harceler plus haut, mais on n'a pas su le faire. On a l'impression de se battre mais on n'a pas vraiment les résultats qui vont avec. On va s'accrocher". Monaco-Caen: 2-2 Laurent Bonnart (défenseur de Monaco, au micro de Foot+): "Si un but est accepté comme ça, je veux bien, mais j'en ai vu refusé pour moins que ça. S'il était à deux mètres du ballon OK, mais là il fait action de jeu. On a montré de belles valeurs, mais on est pas récompensés de nos efforts. On n'avance pas avec des nuls, mais on n'a pas la marge pour espérer mieux que ça en ce moment". Yohan Mollo (milieu de terrain de Caen, au micro de Foot+): "C'était un match de fou, avec un Monaco bien en place, qui marque deux buts. Ensuite le coach joue son va-tout et me fait rentrer. Je marque, alors je réponds à quelqu'un qui a fait de moi un martyr la saison passée. Voilà, j'emmerde tout le monde (sic), et je prouve que j'avais ma place dans cette équipe l'année dernière. Il se reconnaitra..." Sochaux-Montpellier: 0-0 Damien Perquis (défenseur de Sochaux, devant les caméras de Foot+): "On a gagné un point. Nous avons laché quelques forces pendant plus d'une heure après l'expulsion d'Ideye. On s'était fixé beaucoup d'objectifs dans ce match. A onze contre onze, il y avait moyen de faire quelque chose..." Cyril Jeunechamp (défenseur de Montpellier, devant les caméras de Foot+): "Ce soir, on est plus déçu qu'autre chose. On doit faire le plein en première mi-temps, quand on est en supériorité numérique. On a un problème d'efficacité qui traîne depuis longtemps. Nous avons plutôt perdu deux points contre Sochaux. On essaye de jouer notre jeu. On fera les comptes à la fin du championnat". Valenciennes-Lorient: 0-0 Nicolas Penneteau (gardien de but de Valenciennes, au micro de Foot+): "Logiquement, nous aurions dû être menés en première période. Avec ce coup du sort (l'expulsion de Coquelin, ndlr), il ne nous a pas manqué grand chose pour marquer mais Audard a fait un gros match. On est mitigé, on ne mérite pas sur la première période mais sur la deuxième nous avons montré plus d'entrain, grâce à la supériorité numérique. C'est quand même toujours désolant de perdre des points à domicile". Grégory Bourillon (défenseur de Lorient, au micro de Foot+): "Nous sommes contents à la fin du match mais à la mi-temps, nous devons mener, c'est évident. On n'a pas su concrétiser en première et le match est devenu différent à la suite de l'expulsion. On ne s'est vraiment pas facilité la tâche et c'est un bon point de ramener finalement. Maintenant, il faut qu'on puisse répéter ce genre de performance et trouver une régularité à l'extérieur. C'est comme ça que l'on pourra prétendre à autre chose que le milieu de tableau". Saint-Etienne-Nice: 0-2 Christophe Galtier (entraîneur de Saint-Etienne, en conférence de presse): "C'est une sale soirée en terme de résultat et en terme de contenu. On est bien rentré dans le match mais ensuite on a lâché trop rapidement sur un plan mental, c'est grave. Il aurait fallu continuer en deuxième mi-temps, avoir plus d'initiatives. On a abdiqué trop vite et on est sanctionné très lourdement. Ce soir, on a été absent des débats, on a vraiment failli mentalement". Eric Roy (entraîneur de Nice, devant les caméras de Foot+): "Pourquoi ne pas être serein ? Ça reste du football. On est très attaché à notre club et avons envie de faire un résultat, le reste ne me regarde pas trop. Ce soir, mes joueurs ont fait ce que j'attendais d'eux. Je leur avais demandé d'être d'abord solides puis ensuite d'essayer de jouer les coups. Avec en plus une maîtrise parfaite de la fin de match, je ne peux qu'être content. Je ne crois pas que je jouais gros, c'est le club qui jouait gros en perdant ce soir. De toute façon, ça va être difficile jusqu'à la fin. Si certains ne s'en rendent compte que maintenant, c'est peut-être qu'ils n'ont pas la connaissance du haut niveau". Bordeaux-Auxerre: 3-0 Jaroslav Plasil (milieu de terrain de Bordeaux, devant les caméras d'Orange Sport): "Je suis content d'avoir marqué mais le plus important c'est le travail de tout le monde, c'est la récompense pour tout le monde. Le groupe est bien, on voit que quand on veut vraiment on peut faire des bons matches. Maintenant, on va prendre match par match et prendre le plus de points possibles". Oliver Sorin (gardien de but d'Auxerre, devant les caméras d'Orange Sport): "A chaud, c'est difficile de faire une bonne analyse, mais il va falloir se mettre sérieusement au boulot car samedi prochain c'est Paris, et c'est costaud. A nous de nous ressaisir ; tout ce qui est en dehors du groupe il ne faut pas s'en occuper, il ne faut s'occuper que de nous, tous ensemble. Il n'y a que comme ça qu'on va s'en sortir". Paris-Toulouse: 2-1 Sylvain Armand (défenseur de Paris, devant au micro de Foot +): On a fait une belle semaine même si ce soir on a senti un peu de fatigue. L'essentiel c'était de prendre les trois points même si on s'est fait peur. On s'était dit de prendre le maximum de points à domicile et gratter ce qu'on peut à l'extérieur. On essaye de garder cet état d'esprit. Sur le but toulousain, quand je vois le ballon arriver, j'entends quelqu'un dire 'laisse'. Au dernier moment je laisse passer, je croyais que c'était lui (Edel, ndlr) qui m'avait parlé, mais ce n'était pas le cas... Alain Casanova (entraîneur de Toulouse, en conférence de presse): On a essayé de faire douter le PSG jusqu'au bout dans un match spectaculaire. On n'a pas su concrétiser nos occasions. Au niveau du jeu on a produit de bonnes choses à l'image de notre début de la saison mais on manque de réalisme et d'efficacité. A 2-0, le match était pratiquement plié mais on s'est accroché. Maintenant j'ai envie de dire à mes joueurs de persévérer, d'être plus matures et plus efficaces car à la moindre erreur on paye cash Nancy-Marseille: 1-2 Pablo Correa (entraîneur de Nancy, en conférence de presse): Pendant quelques minutes, on a vu les trois points, je dis bien quelques. On a fait bonne impression pendant des moments du match, mais ce n'est pas assez. Encore une fois, on prend deux buts, peu importe l'adversaire. On rentre avec les poches vides. On prend un but à la 45e et à la 86e minute, on peut dire une fois n'est pas coutume... Didier Deschamps (entraîneur de Marseille, au micro de Foot +): C'était pas évident après le match de mercredi face à Manchester. On prend un but en début de match qui nous fait mal mais on égalise juste avant la mi-temps. C'est important de poursuivre cette série et d'être capable de remettre l'accélérateur, c'est positif ! Il y avait des joueurs qui étaient absents et d'autres que je ne pouvais pas utiliser mais Fabrice Abriel ou Vitorino Hilton ont pu jouer c'est bien car on aura besoin de tout le monde. Jordan Ayew a également fait un bon match. Depuis le début de la saison André Ayew est très performant et il nous permet d'accrocher le bon wagon. Je ne reproche rien à l'arbitre mais il met un carton jaune à Gabi (Heinze) pour des propos qui ne lui ont pas plus mais quand on voit le tacle sur Valbuena on peut trouver ça dur. Les paroles ca ne fait pas mal à l'intégrité physique. Lille-Marseille: 1-1 Adil Rami (défenseur de Lille, devant les caméras de Canal +): C'était un bon match, où aucune des deux équipes ne fermait le jeu. Les point coutent cher maintenant, c'est donc bien de prendre un point face à Lyon. On est attendu sur quelques matches où on paye notre jeu offensif. On reprend notre petit rythme, et surtout il nous reste un gros match face à Marseille la semaine prochaine. Mickael Landreau (gardien de Lille, devant les caméras de Canal +): Avant le match on aurait aimé faire le break et mettre Lyon distance. Les grosses situations dangereuses c'est eux qui les ont, donc on se contenter du match nul. C'est plutôt positif car si Lyon gagne ce soir ce n'est pas immérité. Sur le but, la frappe de Kallstrom est puissante mais je dois la sortir. Avec la coupe d'Europe et la coupe de France on a eu un hiver très difficile, et on a perdu peu de point à domicile, malgré la pelouse. On était attendu contre Toulouse on a répondu présent, on est dans une série compliquée, donc moi je suis plutôt content de faire un match nul ce soir. On va essayer de faire un match nul face à Marseille et de se placer pour les places européennes, le titre ça sera plus tard. Yoann Gourcuff (milieu de terrain de Lille, devant les caméras de Canal +): On savait à quoi s'attendre ici face à une équipe qui met beaucoup de pression. On n'est pas bien rentré dans le match mais on égalise rapidement. On a eu des possibilités en seconde période, donc on a des regrets car on finit mieux, il y avait la place pour gagner ici. C'était important de ne pas perdre puisqu'on a vu que nos poursuivants ont gagné. C'est donc très serré. On a affronté une équipe de Lille qui, malgré un terrain difficile, a su faire des combinaisons intéressantes. Jean-Michel Aulas (président de Lyon, devant les caméras de Canal +): On a pour espoir de concrétiser le résultat de ce soir face à Lille à Arles la semaine. Prendre 4 points en deux matches pourrait nous permettre de ne pas être loin à la fin. Le match de ce soir est au dessus des pronostics qui avaient été faits avant le match. Je confirme que Claude Puel est un garçon de grande qualité, ce par quoi il est passé lors de cette première partie de saison montre sa qualité. Je m'entends bien avec et tout va bien. En début de saison on ne le sentait pas capable de remettre Lyon dans une bonne situation mais il a réussi à déjouer les pronos.