24e journée: Ils ont dit...

  • A
  • A
24e journée: Ils ont dit...
Partagez sur :

Retrouvez ici les principales réactions recueillies à l'issue des rencontres de la 24e journée de Ligue 1. Lorient-Bordeaux: 5-1 Kévin Gameiro (attaquant de Lorient et auteur d'un triplé, devant la caméra d'Orange Sport): "C'est une belle victoire. Je pense qu'on a bien joué le coup, même à 10 (après l'expulsion de Sosa à la 60e minute, ndlr). On a su les contenir et bien jouer en contre. On a joué notre jeu, et c'est le principal. On est habitué au synthétique, on est chez nous. On essaye de se régaler sur le terrain, de faire plaisir aux spectateurs et de nous faire plaisir également. Ce soir, ça a marché. Individuellement, ma performance a été intéressante. Maintenant, ce n'est pas fini, la saison est encore longue. Je reviens à un but de Moussa (Sow, l'attaquant lillois auteur de 16 buts, ndlr). Le duel est lancé depuis longtemps ! (rires) " Jean Tigana (entraîneur de Bordeaux, en conférence de presse): "On s'est fait poignarder. C'est un peu surprenant, en étant prévenu, en ayant travaillé cette semaine. Et en plus, il n'y a pas eu de réaction... C'est ce qui est inquiétant. Il faut avoir un peu de réaction, dans le contenu du jeu, dans les efforts. Dans le contenu, dans la finalité, on a eu zéro sur toute la ligne. Moi j'aime le club, et ça m'a fait beaucoup de mal. Si je suis venu aux Girondins de Bordeaux, c'est parce que j'aimais vraiment ce club. J'ai reçu des offres de l'étranger au moins cinq fois supérieures à ce que je gagne actuellement à Bordeaux. Je savais que ça allait être une année difficile. Mais je ne pensais pas que ça allait être une année très difficile. Je souffre beaucoup, autant que les supporters, je peux vous le dire. Je suis très mal, très très mal..." Marseille Saint-Etienne: 2-1 Edouard Cissé (milieu de terrain de Marseille, devant la caméra de Foot+): "C'est une bonne prestation sauf le but à la fin. On a oublié de jouer à la dernière seconde. Dans l'état d'esprit, on y était. Saint-Etienne est une équipe compliquée à manoeuvrer. On est content, on a trois points en plus et on est là où l'on voulait être, c'est une satisfaction." Jérémie Janot (gardien de Saint-Etienne, devant la caméra de Foot+): "C'est vrai qu'on n'a pas eu énormément d'occasions. C'était un match très difficile. Il fallait rester solide et on n'a pas su le faire. On a essayé d'évacuer la défaite dans le derby (défaite 1-4 contre Lyon lors de la 23e journée, ndlr) car on ne peut plus rien y faire. Maintenant il faut se tourner vers l'avenir et prendre des points lors des prochains matches. Notre objectif? Déjà avoir 42 points (synonymes de maintien en Ligue 1, ndlr), parce que pour l'instant on ne les a pas. Ensuite on verra...." Auxerre - Arles-Avignon: 1-1 Cédric Hengbart (défenseur d'Auxerre, devant la caméra de Foot+): "On savait que ça allait dur avec cinq défenseurs en face. On n'a pas trouvé de solutions. Puis on a pris un but, on est revenu avec le coeur mais ça ne suffit pas. On a essayé de faire du jeu, on y travaille... Il faut désormais aller chercher à l'extérieur les points perdus à domicile. On traine, on a fait le quota de nuls de la saison. Il faut absolument gagner des matches, se remobiliser sans toutefois céder à la panique et rester solidaires. On fait encore trop d'erreurs, il faut s'en sortir tous ensemble." Faruk Hadzibegic (entraîneur d'Arles-Avignon, devant la caméra de Foot+): "Je suis obligé d'accepter le résultat, Auxerre a eu le mérite d'y croire. Mais je félicite mon équipe, je suis content. On a montré des qualités énormes, on n'avait pas l'impression que c'était une équipe avec seulement 10 points au compteur. On est sur le bon chemin pour la suite. Il y a une volonté de jeu, de l'animation. Mes joueurs ont montré de belles qualités, la volonté et le mental sont là. Il ne faut pas se satisfaire du résultat mais s'appuyer sur ces choses pour la suite. Cette équipe peut donner encore plus." Brest-Monaco: 2-0 Bruno Grougi (milieu de terrain de Brest, devant la caméra de Foot+): "On est sur la bonne voie pour le maintien, ça commence à sentir très bon. On était moins bien dans le jeu, on avait moins de jus, mais on a réussi à débloquer la situation sur un coup de pied arrêté: on a ça ici (sic). Le jeu était moins fluide, mais quand il y a la victoire au bout, on accepte. Il faut vite arriver à 42 points, mais ça s'annonce pas mal." Laurent Banide (entraîneur de Monaco, devant la caméra de Foot+): "Ce n'est pas un match déterminant pour le maintien. On a fait une prestation intéressante, mais on a été moins déterminé dans nos actions. On a produit un jeu intéressant et on s'est crée des occasions, maintenant il faut savoir marquer des buts. Ce n'est pas une voie sans issue. C'est difficile de revenir après un but encaissé d'entrée sur coup de pied arrêté. Le match nul aurait été équitable. Maintenant, il va falloir travailler sur la cohésion, sur la confiance, et sur le jeu." Caen-Valenciennes: 2-2 Franck Dumas entraîneur de Caen, sur RMC): "Plus que décevant, c'est rageant. Je n'ai pas grand-chose à reprocher à mes joueurs. On aurait simplement dû tuer le match avant. Sur le deuxième but qu'on prend, c'est un mauvais concours de circonstances. Le ballon passe au niveau de la hanche de Tafforeau au moment où il s'apprête à le contrôler. C'était un bon match de notre part, les intentions étaient bonnes. Simplement, quand vous avez l'opportunité de tuer votre adversaire, il faut le faire. Le week-end dernier, on gagne à Bordeaux avec un minimum d'occasions (1-2). Là, on fait match nul avec un maximum d'occasions. Il n'y a pas de vérité." Philippe Montanier (entraîneur de Valenciennes, sur RMC): "On a attendu d'être menés 2-0 pour commencer à jouer. A ce moment-là, mes joueurs se sont lâchés. On sentait qu'il ne nous manquait pas grand-chose, et à force d'abnégation, on est parvenu à revenir au score. A la limite, il aurait fallu être mené 2-0 plus tôt. Mais il faut aussi reconnaître qu'on a eu chaud en fin de match. Même à 2-2, les Caennais auraient pu l'emporter. Vu la physionomie de la rencontre, ce point me satisfait. Dans notre situation, chaque point est précieux." Lens-Sochaux: 2-3 Franck Queudrue (défenseur de Lens, devant la caméra de Foot +): "Je suis très en colère. Il faut arrêter. Je sais pas où l'arbitre voit faute sur cette action (sur le coup franc qui amène le but de Boudebouz, ndlr). Même Sauget a avoué que c'était juste un contact. C'est pas de ma faute si je suis plus costaud et que je le fais tomber quand même. Je ne sais pas où ils ont trouvé des types comme ça (parlant de l'arbitre, ndlr) C'est une super mauvaise opération pour nous. Je ne sais pas ce qu'ont fait les autres équipes, mais je m'en fou." Marvin Martin (milieu de terrain de Sochaux, devant la caméra de Foot+): "On mène 2-0, ils reviennent, il y a les expulsions (une de chaque côté, ndlr) mais on a vu une grosse solidarité de notre part. Là on prend trois gros points. On ne prend pas beaucoup de points à l'extérieur, et là on prend les trois plus gros points de la saison." Nice-Paris Saint-Germain: 0-3 Claude Makelele (milieu de terrain du Paris Saint-Germain, au micro de Foot+): "Cela faisait trois matches qu'on n'avait pas gagné. Il fallait absolument qu'on prenne les trois points. Ça fait du bien de les prendre à l'extérieur. Il faut aussi faire le plein à la maison. On a pris les deux points qu'on avait perdu à domicile contre Lens". Montpellier-Lille: 1-0 Mickaël Landreau (gardien de but de Lille, devant les caméras de Foot+): "On est déçu, évidemment. Ici, ça ne nous réussit pas trop. On sait comment ça se passe à La Mosson: il y a beaucoup d'intensité, beaucoup d'engagement et le terrain est très difficile. On ne peut pas vraiment développer notre football. On n'était pas venu jouer le nul, on était venu là pour gagner. Mais les conditions et le jeu de Montpellier ne nous ont pas permis de le faire. Maintenant on a un énorme choc qui nous attend la maison (face à Lyon dimanche, ndlr). On continue notre petit bonhomme de chemin en sachant que c'est un petit coup d'arrêt. On est premier depuis le mois de décembre et la semaine prochaine on jouera en étant toujours premier". Toulouse-Rennes: 1-2 Nicolas Douchez (gardien de but de Rennes, devant les caméras de Canal+): "La victoire n'est pas très belle car on n'a pas fait un grand match, mais très importante sur le plan comptable. On est dans le bon wagon, on en profite, on a eu pas mal de réussite ce soir. On a désormais une série de matches avec Montpellier, Marseille et Lyon au programme. Après on saura où on en est."