21e journée: Ils ont dit...

  • A
  • A
21e journée: Ils ont dit...
Partagez sur :

Retrouvez ici les principales réactions recueillies à l'issue des rencontres de la 21e journée de Ligue 1. Monaco-OM: 0-0 Didier Deschamps (entraîneur de l'OM, en conférence de presse): "On a été nul comme le résultat du match. On a été trop déficient dans beaucoup de domaines pour espérer réussir. Je ne m'attendais vraiment pas à ça. J'avais pourtant vu de bonnes choses dans la semaine mais là... Les choses élémentaires, on ne les a pas faites. A partir de là, face à un adversaire qui se regroupe bien et ne laisse pas d'espaces, c'est difficile de créer des décalages. C'est un match où on a vraiment eu très, très peu d'occasions. Il y a eu beaucoup trop de déchet technique, et un gros manque d'agressivité et de détermination." Steve Mandanda (gardien de l'OM, sur Canal +): "Je n'ai pas les mots pour expliquer ça. Devant, ça avance très vite avec Lille, alors que nous on traîne, on traîne. Ça devient vraiment compliqué. On va d'abord penser à gagner des matches avant de penser au titre mais si on continue comme ça, franchement..." Bordeaux-Nice: 2-0 Emerse Faé (milieu de terrain de Nice, sur Foot +): "On voulait aller à la mi-temps sans prendre de but pour les mettre sous pression. Mais malheureusement, ce but sur coup de pied arrêté nous pénalise beaucoup. Après, ils reprennent confiance et méritent cette victoire. On est à un point de la zone rouge avec encore le match de Monaco qui peut en cas de victoire nous faire basculer parmi les relégables. On doit retrouver un état d'esprit et enchainer les victoires." Michael Ciani (défenseur de Bordeaux, au micro de Foot +): "Pour recommencer à gagner, il fallait commencer par retrouver un état d'esprit combatif. Collectivement, on a été bien, on a été solidaires et surtout on n'a pas pris de but. On a déçu beaucoup de personnes, à commencer par nous et nos familles, Bordeaux n'est pas à sa position et on a coeur de remonter au classement. Surtout que l'on retrouve petit à petit nos cadres." Lille-Lens: 1-0 Ludovic Obraniak (milieu de terrain de Lille, sur Orange Sport): "On a encore vu ce soir ma relation privilégiée avec Tulio De Melo (Obraniak a été passeur décisif sur le but du Brésilien, ndlr). On s'entend bien tous les deux. Cette année, j'ai le rôle de joker, et quand ça coince un petit peu comme ce soir, ma rentrée permet de trouver d'autres automatismes, et je suis content que ça ait pu payer. Lens était recroquevillé, le terrain n'était pas facile. On a fait beaucoup d'efforts, car l'important c'était de l'emporter. On continue à prendre de l'avance sur tout le monde. Ce soir, c'était tout bénéf' (sic)." Toifilou Maoulida (attaquant de Lens, sur Orange Sport): "On a beaucoup de regrets, car à mon avis, ça ne se joue pas à grand-chose. On a tenu jusqu'à la 70e minute. Même si on prend ce but, on n'a pas été ridicules. Dommage pour nous, car depuis la dernière journée, il y a eu un gros changement dans l'état d'esprit. On a quand même tenu ce soir face au leader, on a eu quelques opportunités, mais malheureusement, un petit manque d'attention nous coûte ce but. Je dis quand même bravo à l'équipe, car on s'est accroché." Arles-Avignon - Paris: 1-2 Fabien Laurenti (défenseur d'Arles-Avignon, sur Foot+): "On a dormi en première période, on a laissé jouer cette équipe. Et quand on laisse jouer une équipe comme le PSG... Il nous manque à chaque fois une mi-temps, un bout de match. On a relevé un peu la tête, mais on repart encore avec zéro point. Il faudra garder le même état d'esprit qu'en seconde période." Mevlut Erding (attaquant de Paris et auteur d'un doublé, sur Foot+): "C'est une belle victoire, dans la difficulté. C'est une soirée parfaite, on voulait les trois points, c'est fait. Sur le premier but, c'est un tir dévié, un beau but. Un but bizarre, mais ça reste un but." Caen-Auxerre: 2-0 Franck Dumas (entraîneur de Caen, sur RMC): "C'est une récompense. Mes joueurs ont vraiment été performants. L'ouverture du score nous a facilité la tâche. Mais même avant cela, l'équipe a su être patiente. Pour faire un beau match, il faut deux bonnes équipes. Auxerre a joué comme on l'attendait, avec ses grandes qualités d'équipe de contre. Il nous fallait prendre des initiatives. Cela fait longtemps qu'on n'avait pas réalisé un match de cette qualité avec un résultat positif à l'arrivée." Jean Fernandez (entraîneur d'Auxerre, sur RMC): "Caen mérite sa victoire. On a fait une bonne première mi-temps, durant laquelle, même si on a concédé quelques occasions, on a eu aussi des opportunités en contre de mettre les Caennais en danger. En deuxième période en revanche, nous n'avons pas su être suffisamment compacts. Nous n'avons pas non plus été bons techniquement. Et puis on commet deux erreurs sur les deux buts qu'on prend. On n'a pas vu un grand Auxerre alors que Caen a été bon. Depuis la reprise, on n'est pas bien. Il y a des cycles comme ça dans une saison. Il va nous falloir faire le dos rond, travailler, récupérer nos blessés, et repartir de l'avant." Lorient-Brest: 2-0 Kevin Gameiro (attaquant de Lorient et auteur d'un doublé, sur Foot+): "C'était un match assez fermé en première mi-temps, où je ne me suis procuré qu'une seule petite occasion. Mais on n'a pas lâché, et on a continué à jouer, pour mettre au fond les opportunités qui se sont présentées à nous en deuxième mi-temps, et c'est le plus important. A titre personnel, c'est toujours bon de marquer !" Moïse Brou Apanga (défenseur de Brest, sur Foot+): "On a beaucoup reculé en deuxième mi-temps. Ils ont eu les occasions et ont su les mettre au fond. On savait qu'il fallait rester vigilant et concentré jusqu'à la fin. On a encaissé les deux buts par manque de concentration, malheureusement." Saint-Etienne - Toulouse: 2-1 Jérémie Janot (gardien de but de Saint-Etienne, sur le site du club): "Il fallait renouer avec la victoire et se racheter de notre fin de match à Lens (match perdu 1-2, ndlr). C'est chose faite, même si je regrette que l'on ait trop reculé en deuxième période et que l'on ait concédé trop de coups de pied arrêtés contre une excellente équipe dans ce domaine." Etienne Capoue (milieu de terrain de Toulouse, sur le site du club): "On a fait un bon début de match mais on a manqué de lucidité à certains moments. On fait deux erreurs défensives en se laissant déborder sur les côtés et ils marquent à deux reprises. On fait une bonne deuxième mi-temps, on revient au score mais cela ne suffit pas. Il faudra travailler encore plus avant de recevoir Monaco dimanche (lors de la 22e journée de Ligue 1, ndlr), car on a manqué de rigueur ce soir." Sochaux-Rennes : 5-1 Marvin Martin (milieu de terrain de Sochaux, sur Foot+): "Ces derniers temps, on avait du mal à débuter nos matches. Cette fois-ci, on est tout de suite allé presser l'équipe adverse, ce qui nous a facilité la tâche. L'expulsion du gardien rennais (à la 71e minute, ndlr) a été plus que positive pour nous. On va retenir la manière ce soir, car on a fait un très bon match, il faudra continuer contre Nice la semaine prochaine (pour le compte de la 22e journée, ndlr) et mercredi en Coupe de France (en 8e de finales à Chambéry, ndlr). Ce soir, on a tout eu, on a mis beaucoup de buts, on a très bien joué et pris du plaisir, il n'y a rien de mieux." Frédéric Antonetti (entraîneur de Rennes, en conférence de presse): "Il n'y a pas grand-chose à dire, il faut féliciter Sochaux, qui a mérité sa victoire et qui nous a été supérieur dans tous les compartiments du jeu. On a perdu dans l'investissement, dans l'engagement lors des trente premières minutes de jeu. C'était un test, on l'a raté. Bravo Sochaux, merci Messieurs, bonsoir." Valenciennes-Lyon: 2-1 Nicolas Penneteau (gardien de Valenciennes, sur Foot+): "C'est la victoire d'un groupe, moi je suis au bout de la chaîne. Les gars se sont défoncés pour marquer et pour garder le score. Je me suis senti poussé par eux et après c'était plus simple. Thierry Omeyer (le gardien de l'équipe de France de handball, ndlr) est tellement talentueux qu'on ne peut que s'en inspirer. Je suis heureux que vous me compariez à lui. On ne vise pas plus haut que le maintien, il faut savoir rester humble, même après une victoire contre Lyon." Jérémy Toulalan (milieu de terrain de Lyon, sur le site du club): "On a eu une certaine maîtrise en première mi-temps. Malheureusement on n'a pas tellement d'occasions et on n'est pas tranchant. Je fais une erreur sur le penalty (qui amène le premier but de Valenciennes, ndlr). Je suis persuadé que je vais réussir mon tacle. Après c'est difficile de réagir en étant mené au score. On a encore été en réaction. On a un mois de février très costaud donc on va devoir se reconcentrer et se remettre au travail."