17e journée: Ils ont dit...

  • A
  • A
17e journée: Ils ont dit...
Partagez sur :

Retrouvez ici les principales réactions recueillies à l'issue des rencontres de la 17e journée de Ligue 1. Le leader Montpellier s'incline à Valenciennes (1-0) après huit matches sans défaite. Vainqueur à Sochaux (0-1), le PSG revient à hauteur des Héraultais au classement. Saint-Etienne poursuit sa bonne série contre Caen (2-0). Rennes est tenu en échec par Brest (1-1), Marseille par Bordeaux (0-0).

Retrouvez ici les principales réactions recueillies à l'issue des rencontres de la 17e journée de Ligue 1. Le leader Montpellier s'incline à Valenciennes (1-0) après huit matches sans défaite. Vainqueur à Sochaux (0-1), le PSG revient à hauteur des Héraultais au classement. Saint-Etienne poursuit sa bonne série contre Caen (2-0). Rennes est tenu en échec par Brest (1-1), Marseille par Bordeaux (0-0). Valenciennes - Montpellier: 1-0 Daniel Sanchez (entraîneur de Valenciennes, devant les caméras de Foot+): "On avait besoin de ces trois points. C'est une victoire acquise de belle manière. Dans l'adversité, on a su se regrouper et se montrer solidaires en faisant preuve de beaucoup de générosité. Ça restait un challenge important, nous l'avons réussi et nous avons surtout réussi à ne pas faire d'erreur. Ce 1-0 nous fait énormément de bien car il y avait beaucoup de tension avant ce match." Olivier Giroud (attaquant de Montpellier, devant les caméras de Foot+): "On n'a pas réussi à développer notre jeu habituel. On est tombés sur une équipe qui en voulait plus que nous dans les duels. Ils jouaient un match de coupe et on a manqué de justesse technique dans le jeu. On n'a pas réussi à se créer assez d'occasions. C'est un petit coup d'arrêt et il va falloir se remettre en question assez vite. C'est frustrant de ne pas ramener au moins le nul, c'était un match raté collectivement et même individuellement. On n'était pas dedans. Il reste dix jours avant la trêve. Il va falloir rectifier le tir et vite relever la tête. Il faut apprendre de ces défaites, ça va nous aider à grandir." Sochaux - PSG: 0-1 Teddy Richert (gardien de Sochaux, devant les caméras de Foot+): "On a des regrets car on ne perd que 1-0. Il fallait qu'on pousse plus car on n'a pas été assez dangereux." Mohamed Sissoko (milieu de terrain du PSG, devant les caméras de Foot+): "En seconde période, on a baissé de pied. On était mieux en première. Il y a eu du relâchement, mais on est satisfaits du résultat. On a lâché mentalement sur la fin mais on a bien géré, et les trois points sont là, c'est l'essentiel. On va souffler car on a des matches importants qui arrivent. Il faut continuer à travailler et embêter Montpellier jusqu'au bout." Marseille - Bordeaux: 0-0 José Anigo (directeur sportif de Marseille, sur le site officiel de l'OM): "C'est un match qui arrive juste après une grosse performance à Dortmund, les joueurs ont dans les jambes la débauche d'énergie de ce match et ils le paient ce soir. C'est ce qui arrive souvent en championnat avec des hauts et des bas et tu perds 2 points. Ce n'est pas une bonne affaire mais il reste encore des matches. Plus les matches avancent, plus ça devient difficile mais on sait que le championnat se joue sur la longueur. Ce soir, ce sont deux points perdus mais on a la possibilité d'aller les récupérer car il reste encore 6 points à prendre avant la trêve, et j'espère sincèrement que ça se fera." Francis Gillot (entraîneur de Bordeaux, sur le site officiel de l'OM): "Ce match est la confirmation des deux victoires à domicile sans prendre de but. On a été solides défensivement. On a bien fait les choses en première période mais on a manqué de folie et de volonté d'aller vers l'avant. On a été beaucoup mieux en deuxième période dans l'utilisation du ballon. Il y avait des décalages et on a fait courir l'OM. Nous avons eu les meilleures occasions mais on a joué offensivement pendant seulement une période. On n'a pas su leur poser des problèmes. L'OM est au-dessus de nous au niveau de la puissance. On a souffert dans l'impact mais on a bien tenu dans les duels et sur les coups de pied arrêtés. L'OM a plus de matches que nous et la somme des rencontres a fait qu'ils ont manqué de jus, notamment offensivement. Mais c'est logique compte tenu de leurs efforts. Rennes - Brest: 1-1 Vincent Pajot (milieu de Rennes, devant les caméras de Foot+): "On a eu du mal à entrer dans le match mais, à partir de la 15e minute, on a mis plus de rythme et on a réussi à imposer notre jeu. Après, ils ont installé leur bloc plus bas, cela nous a compliqué les choses. C'est sûr, on est déçus de ne pas avoir gagné. Si on avait mis le même rythme qu'en première période... On a eu pas mal de déchet, ce qui nous a perturbés. Il va falloir se rattraper le week-end prochain. On ne perd pas, c'est l'essentiel, mais on voulait gagner. Surtout que c'était un derby, on se devait de l'emporter." Bruno Grougi (milieu de Brest, devant les caméras de Foot+): "On revient avec un point, c'est une bonne chose face à cette équipe de Rennes qui était bien en place. On est contents de ne pas rentrer bredouilles. Au vu de notre première période, c'est quand même pas mal. Même avec la maîtrise de la seconde période, on ne pouvait pas espérer plus. On a le sourire cette année, notre équipe progresse match après match." Saint-Etienne - Caen: 2-0 Benjamin Nivet (milieu de terrain de Caen, devant les caméras de Foot+): "On est dans une spirale vraiment négative et il va falloir y mettre fin. On a fait un bon début de saison, mais là, les équipes de derrière reviennent sur nous. Il reste deux matches importants pour bien redémarrer la deuxième partie de saison. On s'est beaucoup livrés, on a laissé beaucoup d'espaces, mais ils ont bien joué le coup. Ce n'est pas évident de rester joueur, de garder l'équilibre, malheureusement, on a échoué ce soir. Il va falloir se remettre au travail." Bakary Sako (attaquant de Saint-Etienne, devant les caméras de Foot+): "Mon but s'est fait attendre. On n'a pas de nouvelles ambitions, on veut accrocher le bon wagon. Mais grâce à notre collectif, on y arrive en ce moment. On cherche le maintien le plus rapidement possible. Il faut s'accrocher jusqu'à la trêve pour entamer une bonne deuxième partie de saison. Si l'Europe nous rappelle quelque chose ? Forcément. On est loin de l'épopée des Verts, mais on essaie de s'en rapprocher." Toulouse - Evian-Thonon: 2-1 Alain Casanova (entraîneur de Toulouse, sur le site officiel du club): "Notre victoire est méritée au vu de notre seconde mi-temps où on a pris l'ascendant sur Evian sur le plan athlétique et tactique, on aurait même mérité de mettre le deuxième but avant ce coup franc. On travaille les combinaisons à l'entraînement, on y croit beaucoup, il faut juste qu'elles soient bien réalisées. Cela faisait longtemps qu'on la tentait, elle fait gagner des matches. Je suis content aussi pour Umut, car ce deuxième but en deux matches va lui faire du bien pour la confiance. Les deux entrants ont également bien apporté pour faire la différence." Bernard Casoni (entraîneur d'Evian-Thonon, sur le site officiel du TFC): "Nous avons subi la dernière demi heure, on s'est désorganisés. Il y avait de quoi faire après une bonne première mi-temps. On n'a pas su rester concentrés une heure et demie. Il y a eu sanction. On s'y est mal pris pour garder le résultat." Nancy - Ajaccio: 2-2 Daniel Niculae (attaquant de Nancy, devant les caméras de Foot+): "Ce n'est pas le but de l'espoir, c'est un but pour un point, mais ça ne sert à rien. On ne doit pas faire match nul ce soir. On aurait mieux fait de perdre 5-0 à Paris et gagner ce soir, car c'est dans ce genre de match qu'on joue le maintien. On n'a pas peur, sinon ce n'est pas la peine de rentrer sur le terrain." Carl Medjani (défenseur d'Ajaccio, devant les caméras de Foot+): "C'est rageant, on n'a pas le droit de prendre des buts comme ça dans notre surface. C'était le match de notre survie. Mais on ne peut rien reprocher aux gars car ils ont tout donné aujourd'hui." Lille - Dijon: 2-0 Rudi Garcia (entraîneur de Lille, devant les caméras de Foot+): "L'équipe a fait le boulot. On a mal débuté la rencontre. On avait peur d'avoir un passage à vide, on l'a eu dès le départ. Heureusement pour nous, Mickaël Landreau veillait au grain. En deuxième période, j'ai aimé mon équipe. On s'est créé des occasions, on a su faire du spectacle à l'image du poteau de Joe Cole. Ça montre qu'on a tourné la page et qu'on est à fond dans le championnat. On est tout proche des premiers. Pour l'instant, on est dans les trois premiers du championnat. Il faut y rester." Auxerre - Nice: 2-1 Gérard Bourgoin (président de l'AJ Auxerre, devant les caméras de Foot+): "Il n'y a pas d'erreur de casting. Quand on dit erreur de casting cela veut dire que la mayonnaise ne prend pas. Il n'y a pas d'ultimatum pour Fournier. On a perdu face au top level de la Ligue 1. Aujourd'hui, on joue les équipes de la deuxième moitié et on ne désespère pas de remonter dans la première moitié. Avec Fournier, on s'entend très bien, comme une bande de gais-lurons." Kafoumba Coulibaly (défenseur de l'OGC Nice, sur le site officiel de Nice): "On leur a donné les trois points. C'est souvent cette même impression qui ressort des matches. Quand Auxerre poussait, on n'était pas trop mal. Mais on rate ce penalty. On pouvait encore repartir avec un point mais... Ce soir, on est abattu parce qu'on n'a pas vu Auxerre, avec tout le respect que j'ai pour cette équipe. On leur a donné le match." Lorient - Lyon: 0-1 Jimmy Briand (attaquant de Lyon, au micro de Canal +): "Dans la continuité de ce qu'on a fait à Zagreb, en étant solide, on savait qu'on se créerait des occasions. Une seule a suffi pour prendre trois points précieux. On est parti sur des bases de solidarité, on le montre à chaque match. Il faut continuer comme ça jusqu'à la trêve pour engranger le plus de points. On prend du plaisir à faire des efforts les uns pour les autres, on a un groupe de qualité, il faudra compter avec nous jusqu'au bout."