16e journée: Ils ont dit...

  • A
  • A
16e journée: Ils ont dit...
Partagez sur :

Retrouvez ici les principales réactions recueillies à l'issue des rencontres de la 16e journée de Ligue 1. Samedi, Montpellier régale la Mosson contre Lorient (4-0). Retenu par le 4e arbitre sur l'égalisation de Saint-Etienne, Zebina exprime sa frustration. Marsiglia savoure sa première victoire sur le banc niçois tandis que Lille et Marseille arrachent de précieuses victoires à Ajaccio (3-2) et à Caen (2-1). Dimanche, le PSG et Lyon l'ont emporté dans la douleur contre Auxerre (3-2) et Toulouse (3-2).

Retrouvez ici les principales réactions recueillies à l'issue des rencontres de la 16e journée de Ligue 1. Samedi, Montpellier régale la Mosson contre Lorient (4-0). Retenu par le 4e arbitre sur l'égalisation de Saint-Etienne, Zebina exprime sa frustration. Marsiglia savoure sa première victoire sur le banc niçois tandis que Lille et Marseille arrachent de précieuses victoires à Ajaccio (3-2) et à Caen (2-1). Dimanche, le PSG et Lyon l'ont emporté dans la douleur contre Auxerre (3-2) et Toulouse (3-2). Lyon - Toulouse: 3-2 Rémi Garde (entraîneur de Lyon, devant les caméras de Foot+): "Le terrain a été difficile pour les deux équipes. Dans l'ensemble, le match a été très disputé, comme souvent face à Toulouse et je suis satisfait de la victoire. On a quand même mis trois buts, dont deux sur phases arrêtées, à la meilleure défense du championnat. Quand on mène 3-0 et qu'on se fait rejoindre c'est vrai que c'est frustrant. On est là où on mérite d'être au classement. On sait qu'on est un peu plus ambitieux que ça. On n'est pas très loin du podium, il ne faut pas s'en éloigner... Il y a un groupe avec lequel je travaille. Je le vois vivre (Gourcuff, resté sur le banc) et évoluer. On a un match mercredi et j'aurai besoin de tout le monde. Il n'y a pas de choix définitif concernant Yoann ou quelqu'un d'autre. Je compte sur lui pour le reste de la saison." PSG - Auxerre: 3-2 Nénê (milieu de terrain du PSG, devant les caméras de Foot+): "C'est un grand match de toute l'équipe. On a montré l'esprit qui nous avait manqué dernièrement. On l'a retrouvé ensemble, on doit faire le maximum, jouer pour les autres. C'est dur mais au moins, on a retrouvé la victoire, le chemin du but. Les trois points sont importants. On est tous ensemble, le coach fait du mieux possible, on est tous avec lui. C'est normal qu'à Paris, les gens parlent beaucoup. Il faut rester à l'écart de tout cela pour rester tranquille." Laurent Fournier (entraîneur d'Auxerre, sur le site officiel du club): "Je n'ai rien à reprocher à mes joueurs au niveau de l'agressivité et de l'engagement. Malheureusement, nous avons fait une entame de seconde mi-temps catastrophique avec trois ballons remis dans l'axe. On fait beaucoup d'efforts et on a manqué de lucidité. On doit être plus concentrés et plus rigoureux. Le nombre de cartons m'embête. Boly suspendu à Brest, Grichting s'est plaint de la cuisse à la mi-temps, Berthod suspendu contre Nice. J'espère que Coulibaly et Sidibé ne partiront pas à la CAN, car autrement ça va être compliqué. Pour essayer d'enrayer la spirale négative, on travaille sur la confiance en essayant de rabaisser les objectifs. Nous n'étions pas au niveau des joueurs parisiens, nous étions à notre niveau avec notre générosité mais il nous manque le petit truc qui fait la différence. Il va falloir être prêts, rigoureux, concentrés, ne pas avoir peur pour essayer de passer." Bordeaux - Nancy: 2-0 Jaroslav Plasil (milieu de terrain de Bordeaux, devant les caméras de Foot+): "C'est très important cette seconde victoire à la maison, maintenant on a trois matches difficiles à négocier face à Marseille, Sochaux et Rennes. Les conditions n'étaient pas évidentes ce soir, il faudra bien se reposer car on a beaucoup donné". Jean Fernandez (entraîneur de Nancy, sur le site des Girondins de Bordeaux): "Nous savions que le match allait être difficile et nous nous le sommes encore compliqué en prenant ce but dès la 1ère minute. Nous prenons également un but au bout de 5 minutes en 2ème mi-temps. Ce sont deux moments importants d'un match et nous encaissons deux buts. Il n'y a rien à dire sur la physionomie du match, Bordeaux nous a été supérieur. Nous avons essayé avec nos moyens. Nous nous sommes créés quelques opportunités notamment en fin de première mi-temps avec cette grosse occasion de Djamel Bakar qui aurait pu permettre d'égaliser. C'était le scénario idéal pour Bordeaux. La défaite est méritée. Le prochain match face à Ajaccio sera très important pour nous, cela sera un match à 6 points.". Nice - Rennes: 2-0 René Marsiglia (entraîneur de Nice, devant les caméras d'Orange Sport): "On craignait cet adversaire, dans notre situation. L'entame a conditionné notre match, elle était réussie, ça nous a donné la confiance qui nous faisait défaut. Même si la deuxième mi-temps aurait pu être mieux, surtout en supériorité numérique, on avait dans un coin de la tête de gérer cet avantage. La performance de l'équipe est à retenir. Le chemin vers le maintien est encore long, on ne va pas être euphorique parce qu'on a gagné un match, mais ça fait vraiment plaisir." Benoît Costil (gardien de Rennes, devant les caméras d'Orange Sport): "On n'a pas existé, ça s'est mal goupillé dès le début. L'ouverture du score est logique, on n'a pas été performant, moi le premier. On va se remettre au travail, le penalty est logique, le rouge un peu moins. On ne mérite rien, on repart sans rien, c'est tout." Montpellier - Lorient: 4-0 Olivier Giroud (attaquant de Montpellier, devant les caméras de Foot+): "On s'est facilité la tâche en seconde période, même si en première, Lorient nous a posé des problèmes. Mais le coach a remis quelques petites choses en place et on a retrouvé notre efficacité. On marque des buts, on continue à ne pas en prendre, what else ? Quand je peux faire marquer les copains je n'hésite pas. Les solutions viennent toutes seules. C'est différent de marquer, mais c'est gratifiant de donner des ballons de but." Ajaccio - Lille: 2-3 Jean-Baptiste Pierazzi (milieu de terrain d'Ajaccio, devant les caméras de Foot+): "Nous ressentons une grosse déception ce soir, car on a tout donné, avec un état d'esprit irréprochable. On a retrouvé notre âme de combattant qui fait notre force. Mais encore une fois, on se rend compte que la moindre petite erreur se paie cash. Rien n'est encore fini, on a pour objectif de prendre six points avant la trêve et on va tout faire pour. On a montré un autre visage, on était mieux depuis quelques matches, mais ce n'est pas évident contre un champion de France, même si l'on a vu un groupe très solidaire d'Ajaccio. Si on doit s'en sortir, c'est en passant par là." Rio Mavuba (milieu de terrain de Lille, devant les caméras de Foot+): "On savait que ça allait être compliqué. Ce soir, c'était un match difficile: on prend un but d'entrée de jeu, on arrive à retourner la situation. En première mi-temps on a beaucoup balancé, mais c'est vrai que le terrain ne nous a pas aidés ce soir. On sait que derrière il y a un gros match de Ligue des Champions qui nous attend. Mais ce soir, Ajaccio a fait un gros match, ils ont réussi à couper l'équipe en deux, mais on a fait les efforts nécessaires." Brest - Saint-Etienne: 2-2 Jonathan Zebina (défenseur de Brest, devant les caméras de Foot+): "J'essaye de remettre mes chaussures le plus rapidement possible (sur le 2e but des Verts, ndlr). Je ne sais pas ce qu'il se passe, après, il y a énormément de temps qui s'est écoulé une fois que j'étais prêt. Le problème c'est que sur l'action... enfin je ne comprends pas... Il y a trop de temps, il aurait pu me faire rentrer tranquillement. Je vais aller parler tranquillement avec les arbitres. On s'est énervé mais je pense qu'il y a de quoi. Les arbitres ne sont pas venus pour nous voler, je ne pense pas. Le seul problème c'est qu'on fait un bon match, plein de caractère et on se fait planter sur une connerie. Alors écoutez, que ce soit une connerie autant que ce soit la mienne, pas celle de l'arbitre. Mais honnêtement j'avais tout le temps de rentrer." Jérémie Clément (milieu de terrain de Saint-Etienne, sur le site officiel du club): "C'est un bon point. Être récompensé en fin de match, c'est bien. Sur l'ensemble du match, c'est mérité car on a eu davantage la possession du ballon. On a toujours cherché à jouer, à aller vers l'avant, à passer par les côtés pour se procurer des occasions. On les a eus. C'est un résultat tout à fait logique. Nous avons vraiment réussi une bonne seconde mi-temps. Cela a payé." Dijon - Sochaux: 0-0 Grégory Thil (attaquant de Dijon, devant les caméras de Foot+): "Ce sont deux points de perdus. D'autant que les Sochaliens étaient réduits à dix dans le dernier quart d'heure. Nous avons mis beaucoup de pression en fin de partie, mais la défense adverse a bien tenu. C'était un match charnière. On pouvait atteindre les 20 points. On n'a pas su le faire, c'est dommage. On va essayer de ramener un point de Lille la semaine prochaine." Jérémie Bréchet (défenseur de Sochaux, devant les caméras de Foot+): "Je ne m'attendais pas à rentrer si tôt. Il fallait aider l'équipe. J'ai eu du mal à courir dans ce match difficile. Nous avions besoin de tout le monde en cette période. Je tiens à féliciter les joueurs de devant qui nous ont aidés à défendre. Nous avons une bonne équipe. Surtout les petits jeunes. Ils n'ont que 22, 23 ans. La pression n'est pas facile à gérer à leur âge." Evian-Thonon - Valenciennes: 2-1 Sidney Govou (attaquant d'Evian TG, devant les caméras de Foot+): "C'est une victoire importante. On a réussi à les mettre à cinq points. A Rennes, on avait fait un bon match. Là aussi, mais on termine la rencontre avec les trois points. Je suis content d'avoir atteint les 300 matches en Ligue 1. Maintenant il faut arriver aux 301." Bernard Casoni (entraîneur d'Evian TG, devant les caméras de Canal+): "On a fait une bonne entame de match, et l'expulsion nous facilite la tâche. A la fin, on prend un but évitable avec ce penalty. C'est le point négatif de cette soirée. Plus tôt dans la saison, on n'a pas toujours fait ce qu'il fallait pour être performant. Là, nous sommes dans une continuité. C'est encourageant. Des joueurs vont en plus revenir, prendre le relais. Le groupe va s'étoffer de plus en plus." Caen - Marseille: 1-2 Didier Deschamps (entraîneur de Marseille, sur le site officiel du club): "C'était important de confirmer. Surtout que ce n'était pas facile. Il y avait eu tellement de chose dans le dernier match que remettre les mêmes ingrédients ici n'était pas évident. On n'a pas eu un match simple malgré l'ouverture du score. On leur a donné ensuite l'opportunité de revenir. Mais la victoire est là, et elle est belle. Confirmer et enchaîner est une bonne chose. On est sur 5 victoires dans les 6 derniers matches. C'est un rythme bien meilleur qu'au départ." Franck Dumas (entraîneur de Caen, devant les caméras de Canal+): "On voulait se rassurer après Bordeaux et les faire douter. On savait que les Marseillais venaient pour gagner et aller jouer haut. Nabab les a embêtés avec sa vitesse mais comme je leur ai dit après le match "Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ?" On fait une c... en 2e mi-temps et on prend un but. Après on galère pour essayer de revenir. Ce qui est rageant c'est de prendre un but sur un contre de 80 mètres alors qu'on les avait prévenu à la pause de na pas tous monter. En deux secondes on a oublié et c'est dommage. Ce n'est pas mérité pour nous, un nul aurait été plus logique mais c'est comme ça."