15e journée: Ils ont dit...

  • A
  • A
15e journée: Ils ont dit...
Partagez sur :

Retrouvez ici les principales réactions recueillies à l'issue des rencontres de la 15e journée de Ligue 1. Montpellier s'installe en tête grâce à sa victoire à Sochaux (1-3) et au succès de Marseille dans le Clasico (3-0). Rennes et Lille s'imposent, respectivement face à Evian-Thonon (3-2) et Brest (2-0) tandis qu'en bas de tableau, Bordeaux se donne de l'air en disposant de Caen (2-0). Dimanche Lyon et Lorient enfoncent Auxerre (3-0) et Nice (1-0).

Retrouvez ici les principales réactions recueillies à l'issue des rencontres de la 15e journée de Ligue 1. Montpellier s'installe en tête grâce à sa victoire à Sochaux (1-3) et au succès de Marseille dans le Clasico (3-0). Rennes et Lille s'imposent, respectivement face à Evian-Thonon (3-2) et Brest (2-0) tandis qu'en bas de tableau, Bordeaux se donne de l'air en disposant de Caen (2-0). Dimanche Lyon et Lorient enfoncent Auxerre (3-0) et Nice (1-0). Marseille - Paris: 3-0 Souleymane Diawara (défenseur de Marseille, devant les caméras de Canal+): "On a démontré à plusieurs reprises qu'on pouvait réaliser des bons matches, on l'a prouvé ce soir. Je suis heureux, on a réalisé un match plein, on savait qu'il ne fallait pas reculer, il y a eu des dialogues. Après le match face à Olympiakos on a eu une discussion, on s'est parlé, le message est bien passé." Jérémy Ménez (milieu de terrain de Paris, devant les caméras de Canal+): "On s'est mis en difficulté tout seul, on est bien rentré dans ce match, après on prend un but bêtement, on a eu des occasions pour revenir, il va falloir retrouver les vertus de début de saison pour repartir. On est toujours deuxième, il faut regarder vers l'avant même si ce soir c'est une grosse déception. Le collectif nous a amenés devant, il faut le retrouver." Auxerre - Lyon: 0-3 Laurent Fournier (entraîneur d'Auxerre, devant les caméras de Foot+): "Je suis déçu car on fait une bonne première mi-temps, mais ça fait quatre matches qu'on souffre des décisions arbitrales. Ça fait beaucoup. La semaine passée je n'avais rien dit, parce que l'erreur fait partie du jeu. Mais des fois pour les joueurs, ça devient dur à encaisser. On ne va pas baisser les bras, on va continuer. On a rencontré une bonne équipe lyonnaise qui a marqué quand il le fallait. Mes joueurs ont de la qualité, mais on fait des erreurs de jeunesse derrière. Il ne faut pas baisser la tête, et ne rien lâcher." Michel Bastos (attaquant de Lyon, devant les caméras de Foot+) : "On sortait de deux défaites, il fallait absolument se rattraper, et reprendre la confiance que l'on avait en début de saison. Aujourd'hui, il y avait une bonne équipe en face, on est content de gagner avec la manière. Lisandro est un grand joueur, il y a des moments où il fallait faire sans lui, mais c'est important de l'avoir avec nous. Pour moi tout va bien, j'espère que ça va continuer comme ça." Lorient - Nice: 1-0 Arnold Mvuemba (milieu de terrain de Lorient, devant les caméras de Foot+): "Nous n'avons pas fait un grand match. Après la défaite d'Evian, il fallait se racheter. Pour ma part, quand je suis sur le terrain, c'est pour faire le boulot. Je n'ai pas tremblé sur le penalty. Cette saison, nous avons du mal à l'extérieur. Il faut qu'on se prépare pour un faire un bon match à Montpellier." René Marsiglia (entraîneur de Nice, devant les caméras de Foot+) : "Sur ce que j'ai vu dans ce match, je n'ai pas l'impression que mon équipe a envie de mourir. Nous avons manqué de réussite. Le but à l'heure de jeu nous fait très mal. Je suis triste pour les joueurs qui ont montré le visage que l'on attendait d'eux. Des jours meilleurs sont à venir." Sochaux - Montpellier: 1-3 Vincent Nogueira (milieu de terrain de Sochaux, devant les caméras de Foot+): "Montpellier, c'est très fort. On a eu des occasions qu'on aurait pu concrétiser. On a fait un bon match. C'est dommage, je trouve le score très sévère. Le point du nul aurait été plus justifié." Olivier Giroud (attaquant de Montpellier, devant les caméras de Foot+) : "On savait que Sochaux était capable de belles choses contre les grosses équipes. Ils voulaient reconquérir leur public. Nous avions à coeur de poursuivre sur notre lancée, et par alternance on a su imposer notre jeu, a-t-il indiqué devant les caméras de Foot+. C'est un très bon début de saison, ce n'est que du bonheur d'évoluer dans ce club. Il y a encore une marge de progression, notamment dans la relance, on perd encore beaucoup de ballons. Ça a été mieux en seconde période, après le recadrage du coach à la mi-temps. On va regarder le Clasico en espérant un match nul." Bordeaux - Caen: 2-0 Jaroslav Plasil (milieu de Bordeaux, devant les caméras de Foot+): "Ça fait vraiment plaisir. Toute l'équipe s'est donnée à fond. On l'a fait pour les spectateurs, pour nous, et on espère que ça va lancer la saison. On était bien en place, la défense était solide et on a réussi à marquer des buts. Dans cette situation il faut absolument des points et j'espère que ça ira pour la suite." Frédéric Bulot (attaquant de Caen, devant les caméras de Foot +): "C'était un match assez serré, surtout en première mi-temps où il n'y avait pas beaucoup d'occasions. On est rentré assez timoré dans cette rencontre. Peut-être parce qu'on s'est dit qu'ils n'étaient pas bien et que ça irait. A nous de relever la tête pour prendre le plus de points possibles avant la trêve. Bordeaux a bien joué les coups." Rennes - Evian-Thonon: 3-2 Benoît Costil (gardien de Rennes, devant les caméras de Foot+): "C'était un match difficile. Evian est venu archi-motivé. On n'a pas réussi à mettre le deuxième but et on prend des buts sur des erreurs. Il y a un super groupe, on est bien physiquement. Si on ne gagnait pas ce soir, la victoire contre Lyon ne servait à rien. En coupe d'Europe, on n'a pas un bon bilan mais les gens oublient qu'on a fait de bonnes prestations. On a pris de l'expérience qui nous sert ce soir." Olivier Sorlin (milieu de Evian-Thonon, devant les caméras de Foot+): "On mène 2-1 mais en deuxième période on est bas. Perdre comme ça sur un penalty c'est limite. Ils sont sans doute meilleurs, ils n'ont pas besoin de ça. Après c'est l'interprétation de l'arbitre comme on dit. Je ne mets pas la main, c'est le ballon qui me vient dessus. On perd parce qu'on ne joue pas, on joue bas. On s'était dit à la mi-temps de ne pas jouer bas parce qu'il pouvait y avoir un penalty ou des coups-francs. On n'a pas sorti le ballon, on a fait que reculer." Toulouse - Valenciennes: 2-0 Antoine Devaux (milieu de terrain de Toulouse, devant les caméras de Foot+): "Le contrat est rempli, même si c'est loin d'être parfait. Ils nous ont pressé haut et empêché de relancer proprement. Ça été un match de costaud, et il y a encore pas mal de progrès à faire. On ne veut rien lâcher. On va avoir trois matches à domicile qu'il va falloir remporter et des gros déplacements, comme à Lyon. En se lâchant un peu plus, on peut faire de belles choses." Renaud Cohade (milieu de terrain de Valenciennes, devant les caméras de Foot+): "On n'a pas été tranchants dans les zones de vérité. On se fait contrer deux fois à l'extérieur, c'est un manque d'expérience de notre part. Il faut tirer des leçons de ce genre de matches. On a un autre déplacement la semaine prochaine à Evian, il faudra montrer un tout autre visage. Autant, la semaine dernière, on a eu beaucoup d'occasion, aujourd'hui, très peu. On est tombés sur plus fort que nous ce soir." Saint-Etienne - Ajaccio: 3-1 Christophe Galtier (entraîneur de Saint-Etienne, devant les caméras de Foot+): "C'était important de l'emporter à domicile. On a marqué des buts, je pense que l'on a fait un bon match. J'ai vu beaucoup de choses intéressantes. C'est certain que l'expulsion nous favorise: quand on mène 2-0 et qu'on est à 11 contre 10 c'est plus facile. Mais on doit garder les pieds sur terre. Il faut rester concentrés jusqu'à fin décembre. Il y a encore des matches où il faudra cravacher pour faire des résultats mais je veux que ce soir mes joueurs et mon staff en profitent. Je tiens à les féliciter sur le travail fourni." Olivier Pantaloni (entraîneur d'Ajaccio, devant les caméras de Foot +): "On a fait une première mi-temps cauchemardesque. On avait l'impression que l'équipe était complètement coupée en deux. Certains avaient l'idée d'aller chercher l'adversaire, d'autres l'attendaient. Dès l'entame de la rencontre on a senti que ça allait être difficile et ça été confirmé par le 1er but sur coup de pied arrêté. Par la suite l'expulsion est aussi liée au fait que l'on était pas dans le coup. En seconde mi-temps, la crainte nous a fait jouer plus bas, plus groupés, j'ai senti un peu d'orgueil. On revient à 2-1 sur notre seul tir au but de la soirée. On a essayé de jouer le coup dans les dernières minutes mais c'était compliqué." Nancy - Dijon: 1-2 Jordan Loties (défenseur de Nancy, devant les caméras de Foot+): "C'est frustrant, on a fait un bon match, mais sur des erreurs de concentration on encaisse deux buts. Il fallait bonifier la victoire de Paris. Nous sommes tombés sur une équipe solide, agressive dans les duels. D'ailleurs, ils ont pris beaucoup de cartons. Mais on s'est créé des occasions, on a frappé les poteaux..." Younousse Sankharé (milieu de Dijon, devant les caméras de Foot+): "J'ai eu la chance de rentrer et d'être décisif. Le coach m'a dit que j'allais être la clé du match, il n'a pas eu tort. Mais la star, c'est l'équipe, c'est notre identité ; et il n'y a que comme ça que l'on arrivera à gagner notre maintien le plus vite possible." Lille - Brest: 2-0 Rio Mavuba (milieu de terrain de Lille, devant les caméras d'Orange Sport): "C'était difficile en deuxième, en première on peut marquer plus de buts, mais c'est bien on est solide, ça fait trois matches d'affilée qu'on ne prend pas de but. Physiquement, on a souffert, on savait que Brest allait nous embêter, Micka nous fait les bons arrêts. On est rassurés et contents de notre début de championnat, le turnover est différent de l'Europa League, les équipes de tête avancent très vite, Montpellier, Rennes... On va pouvoir regarder le clasico tranquille." Jonathan Zebina (défenseur de Brest, devant les caméras d'Orange Sport): "On a fait une mauvaise entame de match, après on s'est resserré, on a pris la mesure de l'adversaire et en seconde on a manqué de réussite. En deuxième mi-temps, il nous manquait vraiment pas grand-chose, c'est frustrant car on connaissait la qualité de cette équipe lilloise, on a manqué de réussite. On est sur le bon chemin, en progrès, le fait de se confronter à ce genre d'équipes permet de mesurer le chemin parcouru et celui qui reste à parcourir."