14e journée: Ils ont dit...

  • A
  • A
14e journée: Ils ont dit...
Partagez sur :

Retrouvez ici les principales réactions recueillies à l'issue des rencontres de la 14e journée de Ligue 1. Montpellier s'offre le derby face à Marseille (1-0). Lyon a subi contre Rennes (1-2) sa deuxième défaite consécutive en championnat. Lille a été tenu en échec à Toulouse (0-0). En bas de tableau, Bordeaux et Nice coulent tandis que Brest et Valenciennes se donnent de l'air. Enfin, le leader parisien a chuté devant Nancy (0-1).

Retrouvez ici les principales réactions recueillies à l'issue des rencontres de la 14e journée de Ligue 1. Montpellier s'offre le derby face à Marseille (1-0). Lyon a subi contre Rennes (1-2) sa deuxième défaite consécutive en championnat. Lille a été tenu en échec à Toulouse (0-0). En bas de tableau, Bordeaux et Nice coulent tandis que Brest et Valenciennes se donnent de l'air. Enfin, le leader parisien a chuté devant Nancy (0-1). Montpellier - Marseille: 1-0 Henri Bedimo (milieu de terrain de Montpellier, devant les caméras d'Orange Sport): "Franchement c'est n'est que du bonheur, du plaisir. Il y a un groupe qui vit bien, un groupe que le coach a créé. Il y a cette joie de vivre, de jouer ensemble, de faire des efforts... C'est ça la recette. Même quand on ne fait pas un bon match, on s'accroche à nos valeurs. C'est bien de procurer ce plaisir aux supporters. La pelouse ne nous aidait pas, on a eu du mal à installer notre jeu. On sait qu'il y aura des matches comme ça, où on ne sera pas flamboyant donc il faudra avoir cette rigueur défensive, on a vu Giroud jouer comme un stoppeur. Tout le monde tire dans le même sens." Didier Deschamps (entraîneur de Marseille, devant les caméras d'Orange Sport): "On a eu du mal à peser. Pourtant on avait du monde devant. On s'est compliqué la tâche en manquant de simplicité, en tentant des gestes compliqués, on a trop porté le ballon. On a eu du mal à les mettre en danger, pourtant c'étaient les consignes de début de match, de peser sur la défense. Il faudra évacuer et rebondir, c'est le lot des grandes équipes." PSG - Nancy: 0-1 Nenê (milieu du PSG, devant les caméras de Canal+): "C'est vraiment difficile. On n'est pas fiers car c'est un match qu'on devait gagner. Ils ont bien défendu, on savait qu'ils avaient un bloc solide. On a tout essayé, il ne faut pas baisser la tête. La saison est longue donc on doit encore travailler et apprendre avec ça. L'équipe a bien joué mais on n'a pas réussi à marquer. On voit que si on lâche un peu, les victoires ne vont pas venir toutes seules." Jean Calvé (défenseur de Nancy, devant les caméras de Canal+): "On savait qu'on allait avoir quelques opportunités en contre. Justement, c'était un contre (son but) et on l'a bien terminé. Ensuite, on est resté costauds car ça n'a pas été facile jusqu'au bout. On a tenu ce but, ça nous permet d'avoir trois points ce soir donc on est tous très contents. On a respecté les consignes du coach. On a essayé de rester haut et ça a payé ce soir. Tout le monde a vendu chèrement sa peau." Valenciennes - Auxerre: 2-1 Daniel Sanchez (entraîneur de Valenciennes, devant les caméras de Foot+): "En première période, on n'a pas fait ce qui était prévu. A partir du moment où vous laissez jouer Auxerre, vous vous mettez en difficulté. On a fait le nécessaire à la mi-temps. On ne s'était pas mis dans les meilleures conditions. Mais je savais qu'on pouvait faire beaucoup. La deuxième mi-temps m'a fait vraiment plaisir. Le plus important, ce sont ces trois points qui étaient essentiels ce soir. On oubliera la première période(sur les deux penaltys oubliés pour l'AJA). Depuis le début de la saison, on a pas mal de faits de jeu contraires, donc si on a eu un peu de réussite, ça fait partie du jeu. On a tellement subi ça qu'on peut en bénéficier un jour ou l'autre." Laurent Fournier (entraîneur d'Auxerre, sur le site de La Voix des Sports): "On a de gros regrets, surtout après la première période. On a eu des occasions et puis, en deuxième mi-temps, on a montré un tout autre visage. Je ne comprends pas pourquoi nous avons reculé comme ça. Il fallait être plus présent sur les joueurs du VAFC qui amenaient les centres. On est incapables de se faire mal pour garder un résultat. Je ne parle pas de solidarité mais de combativité. La deuxième période a été catastrophique. Il y a penalty aussi en début de match. L'arbitre s'est trompé, il le sait. Ce n'est pas ça qui nous a manqué pour gagner ce match. Je ne m'attarderai pas sur cette décision." Brest - Sochaux: 2-0 Alex Dupont (entraîneur de Brest, devant les caméras de Foot+): "C'est sûr qu'à 1-0, l'affaire n'était pas entendue. Quand on se pose des questions, on se met en difficulté. On a été un peu plus tranquille quand on a mis le second but. C'est un match bien maîtrisé contre une excellente équipe. Je pense que c'est une victoire méritée." Mehmed Bazdarevic (entraîneur de Sochaux, sur le site du quotidien Ouest-France): "Ce n'était pas un grand match, des deux côtés. On savait qu'on était diminué, malgré tout je pensais qu'on pouvait ramener quelque chose. Le carton rouge est très sévère, ça a tout changé. On n'a pas bien joué, on perd surtout parce qu'on ne fait pas ce qu'on sait faire. On s'est débarrassé trop vite du ballon, on n'était pas assez disponible, on n'avait pas de solutions. Cette équipe n'était pas meilleure que nous. Il faut vite préparer le prochain match." Ajaccio - Caen: 2-2 Benjamin André (milieu de terrain d'Ajaccio, devant les caméras de Foot+): "Je pense que c'est notre meilleur match de la saison. On dominait, on contenait cette bonne équipe de Caen mais des erreurs individuelles nous ont gâché le match. Cela arrive malheureusement un peu trop souvent... On va retenir l'égalisation, le fait d'avoir marqué deux buts, ce qui ne nous arrive pas souvent. Il va falloir rectifier ces petits détails et s'appuyer sur des matches comme celui-là. Le moral est bon, on a un bon groupe avec un excellent état d'esprit et j'espère que ça va payer." Franck Dumas (entraîneur de Caen, sur le site du quotidien Ouest-France): "Ce match me laisse beaucoup de sentiments. On revient à la marque, on prend l'avantage et on encaisse l'égalisation dans le temps additionnel. On a fait de mauvais choix dans la dernière passe pour prendre les trois points. En face, ils n'ont rien lâché et ont été logiquement récompensés. On se fait rattraper ou doubler dans les trois dernières minutes lors des derniers matches, cela fait beaucoup de points perdus !" Dijon - Bordeaux: 2-0 Thomas Guerbert (milieu de terrain de Dijon, devant les caméras de Foot+): "Cette victoire nous fait plaisir. Nous avons bien travaillé durant toute la trêve internationale. Ce sont trois points importants. On a essayé de bloquer Benoît Trémoulinas qui a tendance à souvent monter. Cette tactique a payé. Tant mieux pour nous." Cédric Carrasso (gardien de but de Bordeaux, devant les caméras de Foot+): "On réalise une belle première période, mais comme souvent, on commet des erreurs après la pause en s'inclinant sur des coups de pieds arrêtés. Je ne saurais expliquer les deux visages de Bordeaux. On paie cher nos erreurs individuelles. Nous savons que nous devons être irréprochables." Evian-Thonon - Lorient: 2-1 Cédric Barbosa (milieu d'Evian-Thonon, devant les caméras de Foot+): "On est tombé sur une très bonne équipe. On a été réaliste, on a eu un grand gardien, Laquait a fait de bons arrêts. Ce soir, on a eu un peu de réussite. On commence à voir ce qu'est le niveau de la ligue 1, on tire tous dans le même sens, on a enfin trouvé un équilibre. On n'avait pas peur en début de saison, mais on n'avait pas de réussite. Pour ma part, je prends du plaisir et j'essaie d'en donner, je profite de tous les moments." Fabien Audard (gardien de Lorient, devant les caméras de Foot+): "Ça n'a rien à voir avec ce qu'on a fait avant. Des faits de jeu sont contre nous, on avait une équipe jeune, avec des joueurs dont c'était le premier match en ligue 1, c'est dommage pour eux. Depuis deux matches, on est présent dans l'attitude, avec un esprit positif. Si on fait des matches comme ça toute la saison, on n'aura pas de mauvaise surprise. Ce soir je suis content de l'attitude des jeunes. Le seul point négatif est de ne pas avoir pris de points. On méritait un peu mieux que ça." Nice - Saint-Etienne: 0-2 René Marsiglia (nouvel entraîneur de Nice, devant les caméras de Foot+): "On a essayé de sauver l'honneur du club mais c'était un peu difficile. C'est dur à digérer, surtout pour une première, mais le plus difficile, c'est qu'on perd trois joueurs majeurs (Nice a terminé à 8 contre 11). On doit être né sous une mauvaise étoile pour le moment mais il faut réagir, revenir à des choses simples, garder notre calme, notre sérénité, il n'y a pas à chercher ailleurs. Si on m'avait dit qu'au bout d'une demi-heure, qu'on allait jouer à neuf, j'aurais aimé que mon équipe se comporte comme elle l'a fait. On va essayer de valoriser l'honneur qu'ils ont sauvé pendant une heure. Je vais prendre un peu de recul par rapport à ça. Pour une première, c'est costaud. Il faut savoir accepter et reconnaître que nous nous sommes mis dans cette situation. C'était mission impossible. Il y a des choses qu'il va falloir essayer de virer de nos têtes. Ce n'est qu'une défaite. Je suis satisfait d'avoir pris ce poste, il est hors de question de se retirer de la situation. On va rebondir ensemble." Florent Sinama-Pongolle (attaquant de Saint-Etienne, sur le site officiel du club): "C'est une belle victoire. Nous avons su faire preuve de caractère pour ne pas nous laisser perturber par les évènements du match. Ce fut une rencontre très engagée. Je suis très content d'avoir marqué mon premier but en match officiel sous le maillot vert. Sur le penalty, j'ai essayé de garder mon calme et de ne pas me mêler aux discussions. En face, j'avais un gardien que je ne connaissais pas, Fernandez. En revanche, je connaissais Ospina pour l'avoir affronté en amical avec le Sporting Lisbonne: j'avais d'ailleurs marqué un penalty face à lui. Nous sommes toujours restés dans le match." Lyon - Rennes: 1-2 Rémi Garde (entraîneur de Lyon, sur le site officiel de l'OL): "On a eu la chance d'ouvrir le score face à une bonne équipe de Rennes. On n'a pas su garder longtemps ce score. On a laissé trop d'opportunités à cette équipe. En face, ils allaient vite dans les contres. On a fait des erreurs de jeunesse et ça m'a déplu. Il y a eu trop de déchets techniques et on perdu trop de ballons. Trop de joueurs ont été en dessous de leur niveau et le collectif en a souffert." Frédéric Antonetti (entraîneur de Rennes, devant les caméras de Foot+): "Ce succès est mérité car au-delà de la victoire, il y a aussi ce qu'on a fait dans le match, on s'est créé plus d'occasions et je crois qu'on a un peu étouffé Lyon... On ne s'est jamais caché dans ce championnat. On est derrière 4 ou 5 équipes du point de vue des moyens et on a toujours dit qu'on ferait tout pour lutter, pour les bousculer. Les jeunes arrivent à maturité et la Coupe d'Europe, même si elle ne nous a pas réussis, nous a permis de prendre conscience de nos qualités et à certains joueurs de se révéler. Maintenant il faut tenir. Il faut que ce soit un début, pas un aboutissement." Toulouse - Lille: 0-0 Alain Casanova (entraîneur de Toulouse, sur le site officiel du TFC): "C'était un match très ouvert, avec beaucoup d'intensité et de rythme, face à une équipe qui a montré qu'elle avait encore un très gros potentiel et qui reste très solide. On a fait un très bon début en mettant une très grosse pression défensive. La deuxième mi-temps était ouverte avec des occasions. Je suis content de ce que j'ai vu même si on devrait avoir encore plus confiance en nous pour faire encore mieux." Rio Mavuba (milieu de terrain de Lille, sur le site officiel du LOSC): "Ce soir, on prend un point qui nous laisse quand même des regrets, entre le penalty et les deux ou trois situations où on peut marquer. Maintenant, je pense que les Toulousains embêteront certainement d'autres équipes car ils sont toujours compliqués à jouer, physiques, même si je suis persuadé qu'il y avait la place pour gagner. En termes de points, on n'en prend que trois sur neuf possibles, ce qui n'est pas suffisant. Après, au regard de notre série, on n'a pas perdu depuis la deuxième journée, donc ça reste intéressant. Désormais, on se tourne vers une autre compétition, un contexte qui sera différent. Bien sûr, on ira là-bas pour gagner et il faudra pour cela marquer des buts. J'espère qu'on les a gardés pour mardi (contre Moscou en C1) de toute façon, on est dernier de la poule, on sait qu'il nous faut deux victoires pour nous qualifier. Deux fois 1-0, ce serait le scénario idéal évidemment. Essayons de gagner intelligemment."