13e journée: Ils ont dit...

  • A
  • A
13e journée: Ils ont dit...
Partagez sur :

Retrouvez ici les principales réactions recueillies à l'issue des rencontres de la 13e journée du Top 14. Le Stade Toulousain consolide sa position de leader après sa victoire obtenue à Montpellier (25-45). Son dauphin clermontois s'impose à Brive (6-9). Le Stade français dispose de Biarritz (23-10). Bayonnais et Castrais n'ont pas été en mesure de se départager (16-16) tandis que le Racing est facilement venu à bout d'Agen au stade Jean Dauger (26-8).

Retrouvez ici les principales réactions recueillies à l'issue des rencontres de la 13e journée du Top 14. Le Stade Toulousain consolide sa position de leader après sa victoire obtenue à Montpellier (25-45). Son dauphin clermontois s'impose à Brive (6-9). Le Stade français dispose de Biarritz (23-10). Bayonnais et Castrais n'ont pas été en mesure de se départager (16-16) tandis que le Racing est facilement venu à bout d'Agen au stade Jean Dauger (26-8). Bayonne - Castres : 16 - 16 Marc Baget (Troisième ligne de l'Aviron bayonnais, devant les caméras de Rugby+): "C'est une déception, on fait une belle seconde période. On avait réussi à redresser le jeu en maitrisant notre sujet, même si ce n'était pas beau à voir. On cède sur notre indiscipline, c'est un peu dommage. Ce sont des acquis qu'on a réveillés, on a su titiller les neurones qu'il fallait pour faire des groupés pénétrant efficaces." Toulon - Lyon : 20 - 15 Mathieu Bastareaud (Centre du RC Toulon, devant les caméras de Rugby+): "C'était très compliqué. On s'y attendait, on n'est pas surpris. Ce n'est pas la deuxième meilleure défense du championnat pour rien. Ils ne sont pas à leur place. On a bien préparé ce match mais on s'est laissé emporter dans un faux rythme. On s'est peut-être un peu endormi. C'est dommage, on leur a laissé le point du bonus. C'est quand même quatre points. C'est une victoire, on va préparer le match à Biarritz plus sérieusement. On va avoir les oreilles qui vont siffler mais c'est une victoire qui fait du bien" Romain Loursac (Arrière au Lyon olympique universitaire, devant les caméras de Rugby+): "Il y a du progrès. Chez nous contre Toulouse c'était un peu ce genre de match avec une équipe plus armée, mais on n'avait pas pris de point. On ne va pas dire qu'on n'est pas heureux de prendre un point à Toulon. Vu le match, on aurait pu être plus ambitieux mais on ne va pas faire la fine bouche, on va profiter de ce point. On montre qu'on est une équipe respectable avec du coeur et on va garder cet état d'esprit jusqu'au bout." Paris - Biarritz : 23 - 10 Sylvain Marconnet (Pilier du Biarritz Olympique, devant les caméras de Rugby+): "On se ment, on se dit qu'on vient faire un coup, mais on n'en est pas capables. C'est dur, c'est le sport, mais il faut une remise en question. Le club est en danger, on n'y arrivera pas avec cet état d'esprit. Soit on abdique, soit on se bat." Brive - Clermont : 6 - 9 Arnaud Méla (Deuxième ligne du CA Brive, devant les caméras de Canal + sport): "Il ne manque rien pour qu'on aille chercher le match nul. Je suis déçu parce qu'il y a un bon état d'esprit, on s'est envoyé comme des chiens et si on arrache le nul, c'est bien. Aujourd'hui on n'était pas chaud au pied, à nous de travailler autre chose parce qu'aujourd'hui ça n'est pas passé." "Aurélien Rougerie (Capitaine de l'ASM Clermont Auvergne, devant les caméras de Canal+ sport): "On est super satisfait de pouvoir gagner ici. On a su être sérieux, maîtriser les imprévus et contenir les assauts des Brivistes qui étaient là ce soir. On savait que le ballon serait rendu glissant par la pluie, on a décidé d'aller les chercher le plus haut possible pour les faire tomber et notre tactique a fini par payer." Perpignan - Bordeaux : 38 - 13 Maxime Mermoz (Centre de l'USA Perpignan, sur le site officiel du club): "On voulait juste une victoire, évidemment marquer des essais et prendre du plaisir. On a eu tous les ingrédients, après s'être fait peur en première mi-temps, on ressent une grande joie et un grand soulagement. On réenclenche la marche avant, on s'apprête à fêter Noël avec l'esprit plus tranquille." Racing Métro - Agen : 26 - 8 Jonathan Wisniewski (Demi d'ouverture du Racing Métro 92, devant les caméras de Rugby+): "Toute la semaine, on s'est dit qu'on ne voulait pas rater ce match, après notre belle performance face aux London Irish. On ne voulait pas perdre le capital confiance et garder cette dynamique positive. On a beaucoup douté depuis le début de saison, mais on s'est reconcentré pour réussir un beau championnat. On ne veut pas gâcher notre chance. On est toujours là. Le match face à Montpellier la semaine prochaine sera le meilleur test pour savoir où on en est."