13 journée: Ils ont dit...

  • A
  • A
13 journée: Ils ont dit...
Partagez sur :

Retrouvez ici les principales réactions recueillies à l'issue des rencontres de la 13e journée de Ligue 1. Au programme: la bonne série marseillaise, les revers de Lyon et Toulouse, les nuls de Rennes et Montpellier, l'inquiétude d'Eric Roy, la motivation sochalienne ou encore la satisfaction lorientaise.

Retrouvez ici les principales réactions recueillies à l'issue des rencontres de la 13e journée de Ligue 1. Au programme: la bonne série marseillaise, les revers de Lyon et Toulouse, les nuls de Rennes et Montpellier, l'inquiétude d'Eric Roy, la motivation sochalienne ou encore la satisfaction lorientaise. Bordeaux - PSG: 1-1 Marc Planus (Défenseur de Bordeaux, devant les caméras de Canal+): "A domicile, on a du mal, mais ce soir c'est du positif. Le ratio potentiel/point pris est toujours négatif. Ils frappent deux fois, ils mettent un but. On a été costaud, c'est encourageant. Il fallait surtout ne pas perdre, pour la confiance c'est primordial. Cette équipe a de beaux jours devant elle, il faut juste mettre le cerveau dans le bon sens. Le PSG? Ils devraient plus servir Gameiro. Il fait beaucoup d'appels dans le vide, le pauvre. Le jour où ils se mettront à jouer ensemble..." Mathieu Bodmer (Milieu du PSG, devant les caméras de Canal+): "Il ne faut pas oublier qu'on jouait à l'extérieur. C'était le 7e match d'une longue série. Offensivement, ça s'est vu. On était fatigués, on a manqué d'explosivité. C'est quand même un bon point." Auxerre - Toulouse: 2-0 Laurent Fournier (entraîneur d'Auxerre, devant les caméras de Foot+) "On a trop manqué de profondeur en première période face à Toulouse, la meilleur défense du championnat. C'était difficile. Il fallait aller de l'avant et mieux construire. C'est ce que j'ai dit à mes joueurs à la mi-temps. Notre groupe a de la qualité. Il a besoin de se faire mal. Cela fait longtemps que l'on n'a pas pris de buts dans un match. Il faut continuer dans cette voie" Yaya Sanogo (attaquant d'Auxerre, devant les caméras de Foot+) "C'est mon premier but en Ligue 1. Cela fait plaisir de rentrer et de marquer juste après. Le match était un peu serré. Mais il fallait marquer pour aider l'équipe. Je travaille beaucoup à l'entraînement. C'est une belle récompense." Saint-Étienne - Montpellier: 1-1 Laurent Batlles (milieu de terrain, devant les caméras de Foot+) "On n'a pas su tuer le match. On aurait pu gagner 2-0 mais on les a laissés revenir. On n'est jamais à l'abri d'un coup de pied arrêté. Montpellier est une équipe en forme qui a de la réussite. Maintenant, on a 17 points, on grappille petit à petit." René Girard (entraîneur de Montpellier, devant les caméras de Foot+) "Il était important de ne pas perdre. J'appréhendais ce match. Avec un peu plus d'ambition et de réussite, on aurait pu plier l'affaire. Mais, finalement, c'est un bon résultat. Les garçons ont bien su réagir. C'est une bonne chose. On a eu tendance à trop jouer, à laisser un peu trop de profondeur mais on a su réagir." Sochaux - Lyon: 2-1 Teddy Richert (gardien sochalien, devant les caméras de Foot+) "C'était Lyon donc on était motivés, agressifs pour faire le pressing, tous les bons ingrédients pour réussir. On est allé les presser, on était disponible, volontaire. C'est vrai que ce n'est pas facile d'être tout le temps comme ça mais là c'était Lyon donc on était tous motivés. Sur un plan personnel, je me sens bien. Il y a des hauts et des bas, c'est comme tout le monde, mais je me sens bien." Jimmy Briand (attaquant lyonnais, devant les caméras de Foot+) "Ce n'est pas un grand match. En faisant un peu plus, on a vu qu'on pouvait les bouger mais ce soir (dimanche) ce n'était pas suffisant. Avec leur état d'esprit, ils étaient au-dessus. On avait envie de prendre le match par le bon bout mais on prend un but rapide et on retombe dans nos travers. Il faut que ça nous serve de leçon." Lorient - Ajaccio: 2-0 Mathieu Coutadeur (milieu de terrain, devant les caméras de Foot+) "On savait que ça allait être ce genre de match. Il fallait être patient. On a la possession, on arrive à bien faire tourner le ballon en première période. On a pris pas mal de plaisir parce qu'on y était dans l'engagement. La fluidité reviendra par elle-même. Je pense qu'on a répondu aux attentes du coach avec un beau spectacle. Il faut continuer ainsi pour faire une saison intéressante." Paul Lasne (milieu défensif d'Ajaccio, devant les caméras de Foot+) "Défensivement, on était bien en première période. En deuxième période, il a suffi de quelques minutes d'inattention... C'est un scénario qui se reproduit assez souvent. Il faut garder la tête haute. Il y a du mieux. On n'a pas les moyens de rivaliser (avec Lorient) sur le plan du jeu. Le maintien est encore en tête, sinon, on arrête de jouer au football. Il ne faut pas lâcher. Il va y avoir un mini-championnat pour le maintien. Il faut continuer à bosser et ça va venir." Marseille - Nice: 2-0 Didier Deschamps (entraîneur de l'OM, devant les caméras de Foot+) "Nice est une équipe difficile à jouer. Même si elle n'avait fait qu'un match nul à l'extérieur jusqu'à présent elle n'avait perdu que sur des scores de 1-0 sauf à Paris (2-1, ndlr). On a vécu une première période difficile mis à part les 20 premières minutes. Les joueurs qui sont entrés dans la dernière demi-heure ont apporté du sang frais et on a réussi à faire sauter le verrou. (A propos de la trêve qui vient) J'entends beaucoup de personnes sur différents plateaux qui disent "ouais ils n'arrêtent pas de pleurer" mais si on joue tous les trois jours, ce n'est pas normal. Il y a des temps de récupération, on joue à l'extérieur, on rentre tard, l'accumulation... Avec les terrains gras, ça pèse. On a besoin de souffler. Je vais avoir sept, huit joueurs concernés par deux matches. J'espère qu'ils ne vont pas être trop utilisés. On va avoir ensuite une semaine difficile où on joue Montpellier, l'Olympiakos et Paris. C'est notre troisième victoire de suite, c'est bien de prendre des points. En ce moment, on a un rythme conforme à nos ambitions." Eric Roy (entraîneur de l'OGC Nice, sur le site officiel de l'OM) "J'ai l'impression de faire toujours les mêmes analyses et les mêmes conférences de presse. Il y a eu des choses dans le contenu, on n'était pas inférieurs à l'adversaire mais à l'arrivée on perd, ça commence à me gonfler. Ce qui m'intéresse ce sont les points mais ce soir (dimanche), on repart avec zéro point. Dans les matches, il faut marquer et à la première erreur, on la paye cash. Dans l'état d'esprit, il n'y a pas grand-chose à reprocher aux garçons mais on est des gentils garçons. Tout le monde dit que ça va payer mais après 13 journées, on a 11 points... Quand on tire sur les transversales, ce ne sont pas des buts... Est-ce qu'il n'y a pas mieux à faire que de tirer sur les barres ? On a fait un bon match mais il n'y a pas d'efficacité offensive, ni défensive. On rentre la queue entre les jambes. Si ça ne change pas, on va y aller tout droit. On a la qualité mais ça ne vient pas. A part le travail, je ne vois d'autres solutions. Il va falloir que ça commence à payer car c'est très frustrant." Caen - Dijon: 3-0 Pierre-Alain Frau (attaquant de Caen, devant les caméras de Foot+) "On savait que c'était un match charnière, on n'était pas dans une bonne spirale, soit on basculait dans la bonne partie, soit on se mettait en difficulté. Il va falloir corriger les errements défensifs, mais on a eu un bon état d'esprit solidaire. Je suis content d'avoir marqué, mais surtout d'avoir gagné, on a bien négocié un match super important pour nous." Patrice Carteron (entraîneur de Dijon, devant les caméras de Foot+) "On est en championnat sur une série de quatre défaites, on avait joué de grosses équipes, là c'était un adversaire direct, on en prend trois... On a un bon quart d'heure en seconde mi-temps où on doit égaliser. On a maintenant quinze jours pour enrayer cette spirale de défaites. Je suis déçu qu'on soit une fois de plus dans la réaction, on ne peut pas se le permettre en Ligue 1, il faut corriger le tir très vite. Pour la première fois depuis la 1ere journée, on sera relégable, il va falloir repartir sur des choses positives." Nancy - Brest: 2-1 Jean Fernandez (entraîneur de Nancy, devant les caméras de Foot+) "C'était important de gagner ce match. On n'arrive pas à prendre des points à l'extérieur, alors il faut gagner à domicile. Je pense qu'on avait fait le plus dur en ouvrant le score, mais on se fait surprendre sur une faute de concentration. On marque sur un exploit personnel d'un de nos attaquants, c'est ce qu'il nous manquait depuis le début de saison. Niculae, ça fait deux matches qu'il nous les gagne, contre Nice et aujourd'hui." Rennes - Valenciennes: 1-1 Frédéric Antonetti (entraîneur de Rennes, sur le site officiel du SRFC) "On a bien démarré le match et on les a beaucoup inquiétés. Une bonne première période gâchée par ce but sur coup de pied arrêté. L'équipe est entamée physiquement. Jouer tous les trois jours, c'est nouveau pour le groupe. Moins bien physiquement veut dire moins bien dans le jeu. Cela s'est vu en deuxième mi-temps que l'on ne pouvait faire mieux. Sauf peut-être en étant plus rigoureux sur coups de pieds arrêtés. On est dans le vrai, mais il nous manque un peu de fraicheur pour faire la différence. La trêve va nous faire du bien. On a tous besoin de souffler physiquement et psychologiquement. On savait que le rythme serait difficile, mais on a besoin de cela pour progresser. On s'est fait beaucoup taper dessus. Cela veut dire qu'il y a plus d'exigence et que l'on a donc grandi." Daniel Sanchez (entraîneur de Valenciennes, sur le site officiel du club rennais) "C'est un bon point de pris qui nous permet de sortir de la zone de relégation. Rennes n'est pas une équipe facile à jouer et dangereuse offensivement. Je pense que le match nul est logique. J'avais dit à mon équipe de ne surtout pas s'arrêter après avoir concédé le but, car on sait que Rennes peine à conserver le résultat." Lille - Evian: 1-1 Laurent Bonnart (défenseur de Lille, devant les caméras d'Orange Sport) "On joue tous les trois jours donc on peut être sujet à des résultats négatifs. C'est un point de pris chez nous alors qu'on avait l'envie d'en prendre trois. Ce premier but nous fait beaucoup de mal. Dans l'envie et l'état d'esprit, on était présent. On va se contenter de ce point malheureusement et continuer à travailler car il reste beaucoup de matches. La fatigue n'est pas une excuse car on a montré qu'on avait du jus. C'est une contre-performance mais il faut se relever, on a déjà concédé trois matches nuls en championnat et ce n'est pas pour ça qu'on s'est arrêté. On a fait une bonne deuxième mi-temps dans l'envie et l'engagement. Les séries de matches comme celle-là ne sont pas simples à gérer, mais on a un groupe étoffé pour jouer deux compétitions. Ce soir on est très déçu, on a deux semaines pour recharger les batteries et se rattraper contre Toulouse." Olivier Sorlin (milieu de terrain d'Evian-Thonon-Gaillard, devant les caméras d'Orange Sport) "C'est clair que tout le monde nous voyait perdant. C'est un bon point même si on prend un but sur coup de pied arrêté. On ne va pas faire la fine bouche avant le match, c'était déjà inespéré. On reste invaincu, on a une petite série à poursuivre. On savait qu'ils allaient se découvrir. On joue mal le coup sur les dernières passes. Ça fait partie des progrès qu'on a à faire dans la conservation du ballon. Il faut se satisfaire de ce point. On vient de gagner chez nous et de prendre un point ici. Pour l'instant on est toujours en course pour le maintien."