10e journée: Ils ont dit

  • A
  • A
10e journée: Ils ont dit
Partagez sur :

Voici les principales réactions recueillies à l'issue des rencontres de la 10e journée de Ligue 1.

Voici les principales réactions recueillies à l'issue des rencontres de la 10e journée de Ligue 1. DIMANCHE Lille-Marseille (1-3) Didier Deschamps (entraîneur de l'OM, devant les caméras de Canal+) "On avait été tellement fantomatiques sur cette première période, c'était difficile de faire pire. Je me doutais un peu, pour avoir vu Lille sur les derniers matches, qu'ils allaient baisser de pied en seconde période, mais en jouant l'Europa League, ça leur fait des matches tous les trois ou quatre jours, c'est dur. Avec un peu plus de simplicité et d'agressivité aussi dans la transmission du ballon, on a réussi à faire des enchaînements. En première période, on faisait trois fois le tour du ballon avant de le donner et quand on le donnait, c'était une cacahuète. On arrivait pas à faire deux passes et Lille nous a mis sous pression (...) (sur la remontée à la 2e place du classement) C'est plus en rapport avec le potentiel qu'a mon équipe, gagner ici face à un tel adversaire, c'est important, mais on ne va pas se voir non plus de nouveau trop beau. Disons qu'on prend une position plus conforme à nos possibilités." Yohan Cabaye (milieu de terrain du Losc, devant les caméras de Canal+) "Je pense qu'on a fait tout le contraire de ce qu'on avait fait en première période. On les a laissés jouer. 3-1, c'est quand même un peu lourd, mais on voit encore tout le chemin qui reste à faire. Je ne sais pas si c'est un manque de maturité, surtout il ne faut pas baisser les bras." Arles-Avignon-Lyon (1-1) Pape Diakhaté (défenseur de Lyon, devant les caméras de Foot +) "On a joué qu'une mi-temps aujourd'hui. On a trop reculé en première mi-temps et on les a laissé jouer. Arles-Avignon a des qualités et ça s'est vu. Les équipes qui jouent contre nous sont surmotivées. Notre entame de match n'a pas été professionnelle. On savait que ce match allait être un traquenard. Ça ressemblait plus à un match de coupe de France qu'autre chose mais on était prévenu. Malgré tout on a montré du caractère" Claude Puel (entraîneur de Lyon, sur le site officiel du club) "Sur la physionomie du match, Arles a mérité son point, il faut le dire. On n'a pas fait une bonne entame de match. On n'a jamais réussi à mettre de la qualité et à enchaîner. On a changé de système à la pause. Les joueurs étaient très fatigués et n'ont pas réussi à mettre le rythme nécessaire. On est déçu car ce n'est pas une bonne affaire surtout par rapport aux résultats des autres équipes. Les lendemains de match de Ligue des Champions sont toujours très compliqués. On doit enchaîner tous les trois jours et ce n'est jamais évident." Paris Saint-Germain-Auxerre (2-3) Benoit Pedretti (milieu de terrain d'Auxerre, devant les caméras de Foot+) "Paris était dans une dynamique opposée, l'ouverture du score était difficile car on voulait montrer du caractère et de la générosité. Peut-être qu'à 1-0, ils se sont dit que ce serait plus facile, vu qu'ils n'avaient pas pris de buts depuis longtemps mais on n'a rien lâché et bien travaillé défensivement. Depuis le début de saison, on a lâché beaucoup de points mais il faut s'accrocher jusqu'à Noël en attendant le retour des blessés. Et enfin gagner chez nous parce que c'est là qu'on perd des points." Christophe Jallet (défenseur du Paris Saint-Germain, en zone mixte) "C'est vraiment très frustrant car on sentait qu'il y avait la place. Auxerre est resté derrière, a profité des deux-trois espaces qu'on lui a laissés. C'est à nous maintenant de ne plus, justement, laisser ces espaces à ces équipes. Après, le plus important c'est le classement. Si on avait pu être deuxième ce soir, on aurait tous été contents. La saison passée, on a quelques fois raté les coches à des moments clés. Espérons que ce ne soit que des erreurs de parcours et qu'on reprenne le chemin qui nous mènera vers le plus haut du classement car, ce soir (dimanche, ndlr), on a raté quand même une belle occas'." SAMEDI Sochaux-Toulouse: 1-3 Jérémie Bréchet (défenseur de Sochaux, devant les caméras d'OrangeTV) "Je pense qu'on a quand même pratiqué un football intéressant. On a surtout péché dans la dernière passe. Il y a beaucoup de travail encore. On est vraiment con de prendre ces trois buts sur coups de pieds arrêtés car ce n'est pas une question de jeu. C'est un manque de concentration, de combativité. On se plante une épine dans le pied nous-mêmes. On est bête ce soir, il n'y a que ça à dire." Daniel Congré (défenseur de Toulouse, devant les caméras d'OrangeTV) "C'est la qualité des coups de pieds arrêtés qui a fait la différence dans un match où les deux équipes ont montré de belles choses. Nous on travaille beaucoup ces phases de jeu et ce soir ça a payé. C'est positif car on a fait un gros match. On va le savourer mais pas longtemps car il faut enchaîner mais ça nous fait du bien. On ne se fixe pas de limites, on veut aller le plus haut possible." Bordeaux-Brest: 0-2 Jean Tigana (entraîneur de Bordeaux, sur le site officiel du club) "Nous avons très mal engagé le match. Nous avions travaillé les coups de pied arrêtés adverses cette semaine et nous prenons ce but très tôt. Notre première mi-temps était plutôt catastrophique. Nous nous en sortons même plutôt bien à la mi-temps. La seconde était beaucoup mieux et c'est dommage de ne pas revenir au score. Nous avons eu beaucoup d'occasions de but. Le pénalty sifflé est d'ailleurs assez discutable car l'adversaire se laisse bien tomber. Nous avons encore beaucoup de travail et il faut pouvoir concrétiser nos occasions lorsqu'il faut revenir. Je ne suis pas en colère contre mes joueurs. Je ne vais peut-être pas très bien dormir mais c'est comme cela. Il faut bien préparer les deux matches qui nous attendent la semaine prochaine." Steeve Elana (gardien de but de Brest, devant les caméras de Foot +) "On est très heureux de l'emporter ici. On a eu peur que le penalty raté par Nolan Roux à (1-0) ne relance les ardeurs bordelaises. Au contraire cela ne nous a pas mis de coup derrière la tête et Nolan a su remettre les choses au clair en amenant ce deuxième but. C'est un peu à l'image de notre travail en ce moment. On a de la réussite mais on la provoque." Rennes-Montpellier: 0-1 Stéphane Dalmat (milieu de terrain de Rennes, devant les caméras de Foot +) "C'est la première défaite, on a montré beaucoup de volonté, mais il fallait bien qu'on perde à un moment. Il y avait pourtant de la place, c'est une grosse déception parce que Montpellier était à notre portée. On n'a pas su mettre nos occasions au fond, Montpellier a été bien regroupé et on a eu à faire à un cadenas." Olivier Giroud (attaquant de Montpellier, les caméras de Foot +) "Tout le monde a fait les efforts, il fallait serrer les coudes avec ce rouge qui nous a fait mal à la tête. C'est très bien d'avoir gagné chez le leader, ne l'oublions pas. Le rouge est sévère, ça se voyait à quinze mille kilomètres qu'il allait tacler par derrière. C'est plus impressionnant qu'autre chose, mais bon, l'essentiel ce sont les trois points. On remonte au classement." Nancy-Lorient: 1-0 Pablo Correa (entraîneur de Nancy, au micro de RMC) "C'est une victoire rassurante. J'espère qu'il y en aura d'autres. On a un peu souffert. Avec un peu plus de lucidité, on aurait pu plier le match bien avant. Ce scénario me va très bien. J'espère que c'est le début d'une nouvelle période même si je reste lucide. L'important était de ne pas prendre de but. A la fin du match, on a été un peu bousculé. Je suis bien placé pour savoir que toutes les victoires doivent se mériter." Christian Gourcuff (entraîneur de Lorient, au micro de RMC) "On a mis une demi-heure avant de rentrer dans le match, explique Christian Gourcuff. Ensuite, on est réduit à dix et on gâche encore beaucoup d'occasions. On n'a pas eu la clairvoyance nécessaire. On manque de caractère, notamment à l'extérieur. On a manqué de détermination. En début de seconde mi-temps, on a fait preuve d'un peu plus de caractère mais c'était trop tard. Le mal était déjà fait..." Saint-Étienne-Caen: 1-1 Blaise Matuidi (milieu de terrain de Saint-Étienne, devant les caméras de Foot +) "Hélas, il nous a manque ce petit brin de réussite. Il y a du positif dans cette rencontre même si ça fait trois matches que l'on ne gagne pas. Il faut continuer comme ça. On savait que ça allait être dur même si c'est une équipe moins regroupée que celles qu'on a rencontrés dernièrement. Mais c'est comme ça, ce championnat est difficile, il faut se battre jusqu'au bout." Nicolas Seube (défenseur de Caen, les caméras de Foot +) "Ça aurait été bien de gagner mais même s'ils égalisent, on est quand même heureux de revenir avec un point. Il y a beaucoup de positif sur ce début de saison. Nous avons une équipe jeune qui a besoin de progresser. Ce genre de déplacement ça fait travailler tout le monde et on prouve qu'on est capable de jouer à ce niveau là. Il faut continuer, rien n'est terminé, la route est encore longue jusqu'au maintien." Monaco-Valenciennes: 0-2 Guy Lacombe (entraîneur de Monaco, au micro de RMC) "A Monaco, c'est difficile tout le temps. On n'a pas de répit. J'avais dit au début de saison que j'étais inquiet. Des Mondialistes qui rentrent tard, des recrues de dernières minutes... Il faut un temps d'adaptation. Le travail effectué pendant l'intersaison n'a servi à rien. Mais il y a des circonstances aussi. On n'est pas très heureux. Le premier but nous fait mal. Et après on ne parvient pas à égaliser. Ça gamberge. Actuellement on n'est pas en réussite. Les joueurs doivent en avoir conscience et il faut travailler pour cela. A Monaco plus qu'ailleurs, il faut voir la vérité en face. Dans ce championnat, tout le monde peut battre tout le monde. Il faut se remettre tranquillement au travail, mais pas trop tard car on est déjà à la 10e journée." Philippe Montanier (entraîneur de Valenciennes, au micro de RMC) "Il faut plusieurs ingrédients pour une victoire à l'extérieur : de la réussite, de la générosité, de la solidarité et de l'application à la récupération. Ce soir, on a eu tout ça et je suis heureux de cette première victoire à l'extérieur. On est encore venu diminué, mais on montré à chaque match que l'on a des ressources. Nous avons eu un passage difficile après l'ouverture du score. J'ai trouvé notre collectif très bon, surtout Pujol qui sort un gros match. Il s'est battu à la récupération. Je n'ai pas été surpris qu'il me dise qu'il soit fatigué après le match. Cette victoire nous donne de l'air. On avait bien besoin de points." Lens-Nice: 1-0 Kanga Akalé (attaquant de Lens, au micro de RMC) "Ces trois points nous font du bien. Cette victoire était obligatoire pour nous. Cela va nous redonner le moral pour la suite. En plus, je pense que ce succès est mérité parce que dans ce match, on a eu beaucoup d'occasions. Maintenant, il va falloir rester solidaire et aller chercher une victoire à l'extérieur." Eric Roy (entraîneur de Nice, au micro de RMC) "On prend ce but en fin de match, c'est difficile à encaisser. On doit en faire plus pour obtenir des résultats à l'extérieur. On a pêché dans pas mal de domaines. On n'a pas été en grand danger non plus mais notre prestation était largement insuffisante pour espérer quelque chose. On fait trop d'erreurs pour jouer le haut de tableau. Ce but, on ne doit pas le prendre. On est à notre place ce soir: à savoir dans le ventre mou du championnat. Lens revient à quatre points de nous, c'est embêtant."