Arsenal : des bannières "pro" et "anti" Wenger... dans le ciel

  • A
  • A
Arsenal : des bannières "pro" et "anti" Wenger... dans le ciel
Une banderole demandant le départ de Wenger a été tirée par un avion, samedi après-midi. @ Lindsey PARNABY / AFP
Partagez sur :

Deux avions, l'un avec un message pour et l'autre contre l'entraîneur français des Gunners, ont survolé le stade de West Bromwich samedi. 

Les supporters d'Arsenal n'en finissent plus de se déchirer sur le "cas" de leur emblématique entraîneur français. Deux avions tirant des bannières "pro" et "anti" Wenger ont survolé samedi le stade de West Bromwich, où les Gunners ont perdu (3-1) lors de la 28e journée de Premier League. 

La première bannière, "NO CONTRACT #WENGER OUT" ("Pas de contrat #WengerDehors") a été aperçue au-dessus de The Hawthorns quelques instants avant le coup d'envoi. La deuxième a survolé le stade à la 16e minute. Elle indiquait : "IN ARSENE WE TRUST #RESPECTAW" ("Nous croyons en Arsène #RespectAW").



Une saison très compliquée. Le contrat de Wenger (67 ans), qui dirige Arsenal depuis 1996, arrive à terme en juin et le manager n'a toujours pas indiqué s'il resterait au club la saison prochaine. Le club traverse une saison très compliquée, marquée par une contestation de plus en plus vive des supporters contre le manager alsacien. 

Arsenal a déjà tiré un trait sur ses espoirs de titre, alors que les "Gunners" sont cinquièmes du championnat, avec désormais 5 points de retard sur Liverpool, quatrième. Les Londoniens ont également été éliminés de la Ligue des champions dès les huitièmes de finale par le Bayern Munich en encaissant deux lourdes défaites 5-1.

Wenger va révéler "très bientôt" sa décision. Arsène Wenger a indiqué avoir pris sa décision sur son avenir au club la saison prochaine, sans pour autant en révéler plus, après la défaite à West Bromwich. "Je sais ce que je vais faire dans l'avenir et vous le saurez très bientôt", a lancé en conférence de presse le technicien français. Selon la presse britannique, le propriétaire américain d'Arsenal Stan Kroenke a proposé une prolongation de deux ans à l'Alsacien.