Arnaud Clément : la réforme de l'ITF "va tuer la Coupe Davis"

  • A
  • A
Arnaud Clément : la réforme de l'ITF "va tuer la Coupe Davis"
Arnaud Clément, au centre, est opposé à la réforme de la Coupe Davis. @ Arne DEDERT/AFP
Partagez sur :

L’ancien capitaine de l’équipe de France a vivement critiqué le projet de la Fédération internationale de tennis, qui veut réduire la compétition à une seule semaine d’ici 2019.

INTERVIEW

La vénérable Coupe Davis vit ses dernières heures dans son format actuel. La Fédération internationale de tennis a officialisé son projet de réduire la compétition, fondée en 1900, à une sorte de Coupe du monde disputée sur une semaine. Cette véritable révolution est vivement critiquée par Arnaud Clément, l’ancien capitaine de l’équipe de France.

"Cette réforme va tuer la Coupe Davis. Il n’en restera rien. La Coupe Davis c’est le public. Là, on oublie toutes ces ambiances qui n’existeront plus. On n’essaye plus de la réformer, on la tue d’un coup", a déploré Arnaud Clément, attaché au format actuel qui permet à une équipe de recevoir sur son sol, dans des ambiances parfois délirantes qui ont fait la renommée de la compétition.  

"Nous ne sommes absolument pas écoutés." "Il y a plein de réformes que nous, les anciens joueurs et anciens capitaines, proposons et nous ne sommes absolument pas écoutés. J’espère que certains se feront entendre et diront qu’ils ne sont pas d’accord. C’est très soudain. Tous les amoureux de cette compétition sont effondrés", a conclu Arnaud Clément.

La Coupe Davis actuelle, dont la France est tenante du titre, se dispute actuellement sur quatre week-ends de compétition, avec une équipe qui reçoit et une qui se déplace. Le projet de l'ITF prévoit de tout renverser et de passer de 16 à 18 équipes sur une seule semaine, sur terrain neutre, au meilleur des trois matches (contre cinq actuellement) et au meilleur des trois sets (contre cinq actuellement). La Fédération internationale devrait entériner cette Coupe Davis "new look" d’ici l’été prochain.