Après Jabulani et Brazuca, voici Telstar 18, ballon officiel du Mondial-2018

  • A
  • A
Après Jabulani et Brazuca, voici Telstar 18, ballon officiel du Mondial-2018
Le ballon du Mondial-2018 a été dévoilé jeudi à Moscou@ MLADEN ANTONOV / AFP
Partagez sur :

Le Telstar (contraction de "star de la télévision") et son design rétro succédera aux Jabulani 'Afrique du Sud 2010) et au Barzuca (Brésil 2014) sur les terrains russes pour la Coupe du monde 2018.

Après Jabulani et Brazuca, voici Telstar 18 : ce n'est pas le nom d'une voiture ni celui d'un satellite, mais celui du ballon officiel du Mondial 2018 en Russie, dévoilé jeudi à Moscou au cours d'un improbable show musical et lumineux.

Un style rétro. Dans un auditorium transformé en boîte de nuit, au son tambourinant de rythmes techno, tous les yeux étaient tournés vers le petit globe qui déchaînera les passions l'été prochain (14 juin - 15 juillet). Tout blanc, seulement orné par quelques panneaux rectangulaires noirs et gris dans un style rétro, le Telstar 18 d'Adidas aura pour mission d'échapper aux critiques qui ont émaillé de nombreux championnats internationaux ces dernières années, en raison notamment de la légèreté de certains ballons.

La marque allemande aux trois bandes revendique cet effet rétro, en proposant une interprétation moderne du premier ballon arborant des panneaux noirs, imaginé à l'époque pour ressortir sur les images TV, alors que la plupart des téléviseurs diffusaient en noir et blanc.

Premier test avec Lionel Messi. La star argentine Lionel Messi lui-même l'a validé. "J'aime le design, j'aime les couleurs, et j'aimerais l'essayer sur le terrain", a-t-il lancé au milieu des danseurs et des journalistes. Le milieu de terrain de l'Albiceleste aura l'occasion de tester l'objet dès samedi au stade Loujniki lors d'un amical contre les Russes.

Un hommage aux mondiaux de 1970 et 1974. Telstar 18 succède au Brazuca brésilien (2014), au Jabulani sud-africain (2010) et au fameux Teamgeist allemand (2006). Il s'inscrit encore derrière le Tango argentin (1978), ou le Tricolore français (1998). Telstar - abréviation de "star de la télévision" -, c'était déjà le nom du ballon utilisé lors des Mondiaux 1970 et 1974, années dorées pour Pelé et Beckenbauer.