Antoine Griezmann "a donné de mauvaises habitudes" à l'Atlético Madrid, dit Simeone

  • A
  • A
Antoine Griezmann "a donné de mauvaises habitudes" à l'Atlético Madrid, dit Simeone
Lorsqu'Antoine Griezmann ne prend pas le match en main, l'équipe a du mal à compenser@ JAVIER SORIANO / AFP
Partagez sur :

L'entraîneur de l'Atlético a regretté que le travail d'équipe ne paye pas après une prestation terne d'Antoine Griezmann samedi contre Leganés qui a mené à un match nul.

Le Français Antoine Griezmann, auteur samedi contre Leganés (0-0) d'une nouvelle prestation terne, a "donné de mauvaises habitudes" à l'Atlético Madrid en décantant souvent les matches à lui tout seul et l'équipe doit davantage l'épauler, a estimé l'entraîneur "colchonero" Diego Simeone.

"Quand Griezmann ne marque pas, c'est plus difficile". "C'est un joueur qui nous a donné de mauvaises habitudes parce que c'est le joueur qui résout toujours les problèmes offensifs de l'équipe", a expliqué le technicien argentin en conférence de presse après ce match nul décevant dans la banlieue de Madrid. "Quand il marque des buts, l'équipe a de grandes chances de gagner. Mais quand il ne marque pas, évidemment, c'est plus difficile".

Un mauvais début de saison. L'attaquant-vedette de l'équipe de France a connu une fin d'été compliquée en étant exclu pour avoir insulté l'arbitre lors de la première journée de Liga à Gérone (2-2), avec à la clé deux matches de suspension. Auteur de trois buts en sept apparitions avec l'Atlético toutes compétitions confondues cette saison, Griezmann a semblé ensuite lancer sa saison mais ses deux dernières prestations ont été très décevantes.

Mieux répartir les rôles au sein de l'équipe. Il a d'abord signé, de son propre aveu, un mauvais match lors de la défaite mercredi contre Chelsea (2-1) en Ligue des champions, malgré un penalty inscrit. Et il a été sevré de ballons et sans influence samedi à Leganés. "Je crois que les autres attaquants et le reste de l'équipe peuvent l'aider à être plus proche de la cage, à avoir plus d'occasions de but. Il faut répartir cette fonction, qui n'est pas du seul ressort de Griezmann", a conclu Simeone.