Antidopage : William Bonnet, gravement blessé mais contrôlé

  • A
  • A
Antidopage : William Bonnet, gravement blessé mais contrôlé
William Bonnet, gravement blessé sur le Tour, a été contrôlé chez lui pour la première fois de l'année...@ Capture d'écran @willbonnet
Partagez sur :

SANS PITIÉ - Les contrôleurs de l'UCI sont passés mercredi soir au domicile du coureur de la FDJ, victime d'une violente chute sur le dernier Tour de France.

C'est l'une des images qui a marqué le dernier Tour de France. Le 6 juillet dernier, sur la route de Huy, une chute spectaculaire avait mis à terre une vingtaine de coureurs. Le plus touché d'entre eux avait été le Français William Bonnet, qui est allé au sol le premier à pleine vitesse, dans une légère descente. Victime de multiples contusions sur tout le corps, le coureur a été opéré pour une "fracture pluri-fragmentaire de la deuxième vertèbre cervicale" et porte aujourd'hui un lourd appareillage au niveau du cou. S'il a sans doute échappé au pire, William Bonnet n'a pas échappé, en revanche, aux contrôleurs de l'Union cycliste internationale (UCI).

En effet, le coureur a indiqué sur son compte Twitter avoir été soumis mercredi à un contrôle antidopage à son domicile, à 22h00. "C'est ça contrôle ciblé ? Facile, je ne bouge pas de chez moi pendant 3 mois. Pas de course avant 2016", a écrit le Picard mercredi soir en interpellant l'UCI.



D'autres coureurs en colère. William Bonnet, qui voulait surtout pointer du doigt le ridicule de la situation vu son état, a suscité l'incrédulité et la colère de nombreux twittos dont plusieurs coureurs encore en activité, comme Jimmy Engoulvent ou Steve Chainel, ou d'anciens coureurs comme Alain Bondue ou Pascal Chanteur.









Ce témoignage, très fort, apporte en tout cas la preuve que la lutte antidopage ne fait pas de sentiment avec les cyclistes...