Angleterre-France : un moment "émouvant" et "intense"

  • A
  • A
Angleterre-France : un moment "émouvant" et "intense"
Plusieurs joueurs tricolores ont eu du mal à retenir leurs larmes, mardi, lors des hymnes nationaux.@ Adrian DENNIS/AFP
Partagez sur :

COMMUNION - Les joueurs français n'ont pas caché leur émotion après le match amical qui les a opposé aux Anglais, mardi soir.

L'Angleterre a battu la France, mardi soir, au stade de Wembley (2-0). Mais le résultat de ce dernier match amical des Bleus en 2015 reste bien évidemment anecdotique. Quatre jours après les attentats qui ont frappé Paris et Saint-Denis, faisant 129 morts et 352 blessés selon un dernier bilan, cette rencontre a surtout été l'occasion d'une belle communion entre les deux équipes et leurs supporters, notamment lors de l'avant-match. "Ce fut très fort sur le plan émotionnel. Je remercie tout le peuple anglais et les gens qui étaient au stade. Ce fut un moment de communion, de solidarité qui fait très plaisir", a insisté le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps.



Emu aux larmes au moment des hymnes, Laurent Koscielny a reconnu qu'il avait vécu "un très grand moment". "On connaît le public anglais. Il y a eu un très grand respect par rapport aux incidents qu'il y a pu y avoir en France. C'était très émouvant, même s'il fallait se concentrer sur le match. Il y a eu cette minute de silence, tout ce recueillement avec les Anglais", a relevé le joueur tricolore.

"je pense que tout le monde avait la tête ailleurs ce soir."

Le défenseur d'Arsenal est par ailleurs revenu sur les moments qui avaient précédé le rencontre. "Ce fut très intense", a-t-il reconnu. "On se devait de jouer ce match. La décision a été prise samedi. Nous avons passé 48 heures ensemble, à Clairefontaine. Comme tout le monde, on était devant la télé, sur Internet, on ne faisait que de parler de ces événements. Cela a été très compliqué. (...) On n'a jamais parlé de football, ni de la victoire contre l'Allemagne. Cela a été très compliqué. On a essayé de parler ensemble. Il le fallait, pour évacuer ces drames qui se sont passés. Après, il fallait redevenir footballeur professionnel et se préparer au mieux pour ce match. Sur le plan psychologique, ce fut très compliqué pour les joueurs. On essaie de montrer un beau visage de l'équipe de France. Ce fut compliqué, mais je pense que tout le monde avait la tête ailleurs ce soir (mardi soir)".

"Aujourd'hui, ce n'était pas possible pour nous." Dans son rôle de sélectionneur, Didier Deschamps s'est contenté d'un commentaire a minima sur la performance de son équipe, que l'on n'a jamais sentie dans la rencontre : "Nous sommes tombés sur une équipe anglaise très en jambes, avec beaucoup de qualités. Même si elle a perdu son dernier match en Espagne, elle restait sur 14 matches sans défaite. Nous, on a essayé, avec nos moyens du moment. Nous avons été présents, nous n’avions pas les arguments. On a fait plus en seconde période, mais aujourd'hui, ce n'était pas possible pour nous."