André-Pierre Gignac ne connaît pas encore très bien l’équipe de Roumanie

  • A
  • A
André-Pierre Gignac ne connaît pas encore très bien l’équipe de Roumanie
André-Pierre Gignac l'a avoué : il ne connaît pas encore très bien l'équipe de Roumanie.@ Capture d'écran Infosport+
Partagez sur :

ADVERSAIRE - L’attaquant des Tigres de Monterrey a avoué mardi qu’il ne connaissait pas encore très bien l’équipe de Roumanie.

Le match d’ouverture de l’Euro, France-Roumanie, c’est dans trois jours. On a envie de dire, heureusement. Car André-Pierre Gignac ne connaît pas encore très bien ses adversaires. Interrogé par un journaliste roumain sur les joueurs qu’il connaissait dans le groupe des "Tricolorii", l’attaquant des Bleus a répondu : "(Claudio) Keserü, parce qu’il a joué à Nantes. Voilà, lui..." Après avoir esquissé un sourire, Gignac a ajouté "Torje"… Philippe Tournon, le responsable presse des Bleus, a volé au secours du joueur, en expliquant que la séance vidéo de l’adversaire était programmée le matin du match.

Plus de Popescu ou de Hagi. Et puis, sérieusement, qui peut jeter la pierre à "Dédé" sur ce coup-là ? Finie la période des Popescu, Hagi, Belodedici, Moldovan ou Raducioiu, qui avaient enchanté le Mondial 1994 en atteignant les quarts de finale. Désormais, les "tauliers" de l’équipe ne jouent plus au PSV Eindhoven ou à l’AC Milan, mais à Ludogorets, en Bulgarie (Keserü) ou à Ankaraspor, en Turquie (Torje). On pourra ajouter à ces deux hommes le latéral gauche Razvan Rat (Rayo Vallecano, Espagne) ou l’attaquant Bogdan Stancu (Gençlebirligi, Turquie). Pour le reste, on fait confiance à Didier Deschamps pour les présentations…