Allemagne : une tête de taureau tranchée pour accueillir le "Red Bull" Leipzig

  • A
  • A
Allemagne : une tête de taureau tranchée pour accueillir le "Red Bull" Leipzig
"La tradition ne s'achète pas", peut-on lire sur la banderole. @ THOMAS EISENHUTH / DPA / AFP
Partagez sur :

Le RB Leipzig, financé par Red Bull, fait l'objet d'une haine farouche des ultras du Dynamo Dresde, dont les supporters l'ont accueilli avec une tête de taureau tranchée.

Des supporteurs de Dresde ont lancé samedi une tête de taureau tranchée devant leur tribune, message pour le moins violent adressé à leur adversaire du jour en coupe d'Allemagne, le RB Leipzig, fondé, financé et entièrement contrôlé par la marque Red Bull, rapportent dimanche plusieurs médias, photos à l'appui. Le RB Leipzig, qui vient d'accéder à la première division, est l'objet d'une haine farouche des ultras du Dynamo Dresde (D2), un club traditionnel de l'ex-RDA aux moyens financiers limités.

Des slogans provocateurs. Dresde s'est imposé aux penalties (2-2, 5 tab à 4) dans ce derby de l'est sous haute tension. Outre la tête de taureau sanguinolente, censée représentée l'emblème du RB Leipzig, le taureau rouge de la marque autrichienne, les supporteurs de Dresde ont déployé des banderoles proclamant entre autres : "La tradition ne s'achète pas" ou "de la Bière plutôt que du Red Bull". Le RB Leipzig est monté en sept ans de la cinquième à la première division, et son arrivée au plus haut niveau, avec un modèle économique inédit en Allemagne, fait grincer des dents nombre de traditionalistes de la Bundesliga. Pour contourner la loi allemande qui interdit le naming des clubs, les initiales RB ne signifient pas officiellement "Red Bull" mais RasenBallsport, littéralement : "sport de balle sur gazon".