Allemagne : des footballeurs se plaignent de devoir jouer sous la canicule

  • A
  • A
Allemagne : des footballeurs se plaignent de devoir jouer sous la canicule
Le défenseur Giulio Donati s'hydrate pendant le match de son équipe face à Dortmund, samedi@ AFP
Partagez sur :

"On était complètement épuisés après chaque sprint", a déploré un joueur du Borussia Dortmund après un match disputé par 45 degrés. 

Plusieurs joueurs ont avoué avoir souffert de la canicule samedi après-midi lors de la première journée de Bundesliga, le milieu défensif de Dortmund Castro reprochant même à la Ligue de "ne pas avoir décalé le match en soirée".

45 degrés sur la pelouse. "Les températures étaient limites. Je ne comprends pas pourquoi la DFL (Ligue allemande de football) n'a pas décalé le match en soirée. On était complètement épuisé après chaque sprint", a déclaré le joueur du Borussia.  Le match contre Mayence (2-1) a débuté à 15h30, alors que la température au soleil sur la pelouse avoisinait les 45 degrés. "La météo était extrême et brutale", a renchéri André Schürrle, auteur d'un match plein, mais qui renoncera au rassemblement international cette semaine pour soigner des douleurs dorsales. L'arbitre a arrêté la partie à deux reprises pour permettre aux joueurs de boire et de se rafraîchir.

A Mönchengladbach, qui recevait Leverkusen (2-1), le match était programmé plus tard, à 18h30, mais l'arbitre n'a pas concédé de pause fraîcheur. "Dans mon pays", a commenté l'international suédois Oscar Wendt, "c'est plus souvent moins 35 que plus 35. C'aurait été mieux si on avait pu avoir quelques pauses boisson". Dimanche, le coup d'envoi du match Hertha Berlin - Fribourg a été donné à 15h30, par une température sous abri de 35 degrés C.