All Blacks : Tuipulotu blanchi d'un contrôle de dopage par l'échantillon B

  • A
  • A
All Blacks : Tuipulotu blanchi d'un contrôle de dopage par l'échantillon B
La suspension du joueur néozélandais a été levée@ PHIL WALTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Le joueur de 24 ans s'est dit "heureux" de voir "l'affaire close, avec [sa] réputation et [son] intégrité intacts".

Le deuxième ligne des All Blacks Patrick Tuipulotu a été blanchi des soupçons de dopage qui pesaient sur lui après l'examen de l'échantillon B, a annoncé jeudi la Fédération néo-zélandaise (NZR).

Une conclusion "bienvenue". Sa suspension provisoire, décidée lundi, a ainsi été levée, après la seconde analyse effectuée par un laboratoire américain reconnu par l'Agence mondiale antidopage (AMA). "C'est une conclusion importante et bienvenue pour à la fois Patrick et le rugby, a déclaré le président de la NZR Steve Tew. Nous sommes heureux qu'un processus rigoureux a été entrepris et que Patrick a été complètement blanchi."

Un épisode "incroyablement stressant". Le joueur âgé de 24 ans, qui a vécu un épisode "incroyablement stressant", est lui aussi "heureux" de voir "l'affaire close, avec ma réputation et mon intégrité intacts". Tuipulotu (12 sélection) a pris part à la tournée des All Blacks dans l'hémisphère Nord en novembre, mais était rentré en Nouvelle-Zélande avant le dernier test-match en France, invoquant des "raisons personnelles". Or, il a été révélé que le joueur avait été suspendu à titre provisoire après un contrôle indiquant la présence d'une substance interdite par l'AMA.