Adil Rami sur sa passe décisive : "je suis joueur professionnel, quand même"

  • A
  • A
Adil Rami sur sa passe décisive : "je suis joueur professionnel, quand même"
Un mercredi comme un autre pour Adil Rami.@ Valery HACHE / AFP
Partagez sur :

SUSCEPTIBLE - Interrogé après le match sur sa passe décisive pour le moins inattendue, Adil Rami a tenu à se défendre… comme s’il faisait ça tous les jours.

ON POSE ÇA LA

Les rageux peuvent rager. Si la France a réussi à débloquer la situation dans les toutes dernières minutes face à l’Albanie (2-0), c’est aussi grâce à Adil Rami. Le défenseur du FC Séville, très critiqué – à juste titre - pendant la préparation, est à créditer d’une belle passe décisive depuis la droite de la surface sur le but d’Antoine Griezmann (90e). Un léger dépassement de fonction remarquable et remarqué.

Moi, chambré ? D’où la question d’un journaliste de BeIN Sports, à la sortie du terrain : "Vous vous êtes fait chambré ou pas encore ?" La réponse de Rami est nette, bien que nuancée par un soupçon de malice : "Chambré, non. Je suis quand même joueur professionnel, ça m’arrive de faire des choses comme ça". On demande tous à vérifier une nouvelle fois.



Adil Rami bientôt chauve ? Avant qu’Adil déboule, on était tous un peu ronchons. Comme face à la Roumanie, les Bleus ont en effet trouvé la clef en toute fin de match. "C’est stressant aussi pour nous. Je pense qu’avant la fin de l’Euro, je vais perdre mes cheveux", a confié le partenaire de Koscielny en défense.

Alors, forcément au Lab Euro, ça nous a donné une idée :

make-me-bald


Toute l'actu de la compétition, sur le Lab Euro, le site qui ne se contente pas des trois points !