Accusé de racisme : "inadmissible et mensonger", se défend Houllier

  • A
  • A
Accusé de racisme : "inadmissible et mensonger", se défend Houllier
@ EUROPE 1
Partagez sur :

"C’est tout l’inverse de mes valeurs", a assuré Gérard Houllier, accusé de racisme par Nicolas Anelka, dimanche sur Europe 1. 

INTERVIEW

Depuis la sortie de son livre, Je ne marcherai jamais seul, Gérard Houllier est accusé de racisme par Nicolas Anelka. L’ancien attaquant de l’équipe de France a posté une vidéo dans lequel il déclare : "il dit dans son livre que mes frères voulaient me vendre au plus offrant et que c'était la seule fois de sa vie qu'il avait vu des noirs rougir. Caractère raciste, mais c'est pas la première fois". L’ex-sélectionneur s’est défendu dimanche, sur Europe 1. "Demandez à tous ceux qui me connaissent. C’est tout l’inverse de mes valeurs", a-t-il notamment déclaré.

"Un trait d’humour". "C’est un trait d’humour. De là, il dit que je suis raciste", s’est justifié Gérard Houllier. "Demandez à tous ceux qui me connaissent. Surtout après 40 ans de carrière. Demandez à tous les joueurs de couleur que j’ai entraînés, même à ceux que j’ai rencontrés. Demandez à Basile Boli, que j’embrasse chaque fois que je le vois", a-t-il affirmé.

"C’est pour faire du buzz". Gérard Houllier a été plus ferme encore sur une autre accusation de Nicolas Anelka, selon qui il aurait déclaré : "vous les noirs, si on vous donne trop d’argent, vous foutez plus rien". "Ses propos sont à la fois inadmissibles et mensongers, et pourraient faire l’objet d’un recours judiciaire", a déclaré l’ex-entraîneur de Liverpool, qui a toutefois assuré qu’il ne porterait pas plainte. "C’est pour faire du buzz. C’est pour m’attaquer, parce que c’est vrai que s’il m’attaque, ça passe dans le monde entier. Tout ce qui est excessif devient dérisoire et c’en est à ce stade-là. Dans deux jours on n’en parlera plus", a-t-il conclu.