Yvelines : une vingtaine de détenus refusent pendant deux heures de regagner leur cellule

  • A
  • A
Yvelines : une vingtaine de détenus refusent pendant deux heures de regagner leur cellule
Les 124 détenus ont regagné leurs cellules après plusieurs heures. @ ALAIN JOCARD / AFP
Partagez sur :

Les causes du mécontentement ne sont pas connues. La prison de Bois-d'Arcy compte 936 détenus pour 587 places, soit une surpopulation de l'ordre de 159%. 

Une vingtaine de détenus de la prison de Bois-d'Arcy, dans les Yvelines, ont refusé pendant près de deux heures dimanche soir de regagner leur cellule, a-t-on appris auprès de l'administration pénitentiaire. Il est 17h50 lorsqu'à la fin de leur promenade, 124 détenus refusent de retourner dans leur chambre. Face à la fronde, la direction de l'établissement descend s'adresser aux détenus. A l'issue des discussions, "une centaine" de détenus décident de regagner leur cellule, selon cette même source.

Surpopulation carcérale. Peu avant 20h00, la "vingtaine de détenus" restés dans la cour de la prison acceptent finalement de rejoindre leur chambre, a indiqué l'administration, sans préciser les motifs du mécontentement. La direction de l'établissement n'avait pas demandé le recours aux Equipes régionales d'intervention et de sécurité (Eris), les forces de l'ordre habilitées à intervenir en prison. Au 1er mars 2018, la prison de Bois-d'Arcy comptait un nombre total de 936 détenus pour 587 places, soit un indice de surpopulation  de l'ordre de 159%.