Yvelines : un prêtre se dénonce après un "geste déplacé" sur une lycéenne

  • A
  • A
Yvelines : un prêtre se dénonce après un "geste déplacé" sur une lycéenne
Le prêtre s'est dénoncé auprès de son diocèse.@ Photo d'illustration : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

Un curé s'est dénoncé après avoir touché une lycéenne "sur le haut du corps", selon le diocèse. L'homme s'est retiré dans une communauté religieuse.

Le curé d'une paroisse des Yvelines s'est dénoncé auprès du parquet de Versailles après avoir eu un "geste déplacé" sur une jeune fidèle âgée de 17 ans, a annoncé lundi l'évêché. Le prêtre, âgé de 48 ans, a indiqué dans une lettre envoyée il y a une dizaine de jours au procureur de la République avoir eu un "comportement inapproprié" envers cette lycéenne, a indiqué la même source, confirmant une information du site 78actu. "Il ne s'agit pas d'un viol, mais d'un attouchement sur le haut du corps", vraisemblablement sur la poitrine, a précisé le diocèse. La famille de la jeune victime n'a pas porté plainte, selon cette source.

Le curé retiré dans une communauté. Le parquet n'a pu confirmer dans l'immédiat les suites données à cette dénonciation spontanée, qui intervient alors que l'Église est régulièrement mise en cause dans des affaires d'abus sexuels. Le prêtre s'est retiré dans une communauté religieuse d'hommes, sans contact avec les fidèles, selon l'évêché. L'annonce de son départ a été faite auprès des fidèles par le vicaire général du diocèse lors des messes célébrées dans la paroisse ce week-end. Ce dernier "a demandé aux parents de faire sortir les enfants trop petits pour les préserver" avant de faire son annonce, a précisé une porte-parole du diocèse.

Procédure canonique ? Quelles que soient les suites données par la justice civile, une procédure canonique pourrait être engagée prochainement à l'égard de ce prêtre, a indiqué l'évêché. Ordonné en 1996, le prêtre a officié dans plusieurs communes des Yvelines, dont Versailles. Un prêtre d'une paroisse voisine a été nommé administrateur de sa paroisse jusqu'à l'arrivée d'un nouveau curé en septembre, selon l'évêché.