Yvelines : 25 ans contre celui qui avait assassiné le chef de la police municipale, son rival amoureux

  • A
  • A
Yvelines : 25 ans contre celui qui avait assassiné le chef de la police municipale, son rival amoureux
La condamnation a été assortie d'une période de sûreté pour les deux tiers de la peine.@ PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP
Partagez sur :

Freddy Gaillard avait égorgé son rival amoureux, le chef de la police municipale d'une commune des Yvelines.

Un homme de 48 ans a été condamné à 25 années de réclusion criminelle, mercredi à Versailles, pour avoir assassiné le chef de la police municipale de sa petite commune des Yvelines, qui était devenu le concubin de son ex-compagne. La condamnation a été assortie d'une période de sûreté pour les deux tiers de la peine.

Son discernement "altéré". Freddy Gaillard encourait la réclusion criminelle à perpétuité, "mais je ne vous demande pas le maximum légal", avait enjoint l'avocate générale aux jurés, en demandant une peine minimale de 20 ans au terme d'un réquisitoire mesuré contre l'accusé. Elle estimait notamment que son discernement avait été "altéré" lors du crime. Dépressif, suicidaire et en proie à des problèmes financiers, Freddy Gaillard s'était rendu à la gendarmerie le 30 novembre 2012, en avouant le crime de son rival amoureux, Cédric Josso, 38 ans, chef de la police municipale de Saint-Arnoult-en-Yvelines, un gros bourg du sud-ouest de la région parisienne.

"Un acte horrible". Le policier municipal avait été retrouvé mort dans son bureau, égorgé avec un cutter. "Un acte horrible, empreint d'une certaine atrocité", a soutenu l'avocate générale lors de ses réquisitions, évoquant "l'égorgement comme un acte d'élimination totale" à la hauteur "de l'objet, le catalyseur de tous les soucis, toute la rancœur" qu'était devenu le nouveau compagnon aux yeux de l'ex éploré. Car, après une séparation douloureuse en 2009, sa compagne depuis 20 ans et mère de leurs deux enfants devait s'installer avec son nouveau compagnon dans l'Hérault, notamment pour fuir l'accusé, familier d'appels téléphoniques malveillants et menaces depuis la rupture.