Youssouf Fofana conduit de force dans le box des accusés

  • A
  • A
Youssouf Fofana conduit de force dans le box des accusés
Partagez sur :

Le chef présumé du "gang des barbares" refusait de comparaître depuis plusieurs jours. Il a été appelé à la barre jeudi mais n’a pas voulu parler.

Des policiers ont été envoyés jeudi par la cour d’assises de Paris à la "souricière", le dépôt du palais de justice, que Youssouf Fofana refusait de quitter. Le chef présumé du "gang des barbares" a ensuite été conduit de force jusqu’à la salle d’audience. Placé dans le box, l'accusé a fait savoir à la présidente de la cour qu'il refuserait de répondre aux questions. Une ligne de conduite dont il n’a ensuite pas dévié.

La présidente souhaitait pouvoir entendre ses déclarations sur la journée du 12 février 2006, avant qu'Ilan Halimi soit emmené et enfermé dans un logement puis une cave d'un immeuble HLM de Bagneux dans les Hauts-de-Seine. Le 28 mai, Youssouf Fofana avait reconnu pour la première fois avoir tué Ilan Halimi.

Depuis le début du procès de l’enlèvement et de l'assassinat d’Ilan Halimi en 2006, les incidents de séance se sont multipliés. En fin de semaine dernière, Youssouf Fofana avait récusé tous ses avocats. Deux nouveaux défenseurs lui ont été commis d'office lundi.