XXI partenaire de "La fête de la rose"

  • A
  • A
XXI partenaire de "La fête de la rose"
Partagez sur :

Pierre-Louis Basse recevait ce week-end les fondateurs de XXI, une revue indépendante consacrée à l'actualité. Ils sont cette année les partenaires de "La fête de la rose", un festival de libraires indépendants.

De la Saint Jordi à "La fête de la Rose". Tout commence en Catalogne, en 1926 lorsque la chambre des libraires décide de promouvoir le livre en lui dédiant un jour. Hasard ou hommage ? Toujours est-il que c'est sur le 23 avril, date de naissance -et de mort- de Shakespeare que se porte son choix. Ce jour-là, il est donc de coutume de célébrer les livres, à la manière du Saint patron catalan : la légende raconte que Saint Georges, en offrant à une princesse une rose venant d'un dragon qu'il avait terrassé s'était vu offrir par la belle, un livre en retour. Adoptant cette légende, il était devenu de tradition de s'échanger, à cette occasion, les deux objets.
Et lorsque, près de soixante-dix ans plus tard, l'UNESCO proclame ce jour comme étant "Le jour du livre et des droits d'auteur", le ton est donné et le mouvement consistant à s'offrir un livre et une rose en l'honneur de Saint Jordi commence à se répandre, d'abord chez les Espagnols, puis dans plusieurs pays européens.
En France, c'est la libraire Marie-Rose Guarniéri, responsable de l'association "Verbes" qui met cette manifestation au goût du jour en 1998 en créant "La fête de la rose". Regroupant aujourd'hui plus de 400 libraires indépendants, cette fête célèbre la liberté d'écrire et d'éditer.

Cette année, XXI entre dans la danse. "XXI", c'est cette revue créee il y a un an seulement et qui pourtant, truste le top des ventes à chacune de ses parutions.

Traitant par le fond des sujets d'actualité tels que le créationnisme, l'islam ou... les croque-morts corses, c'est en grande partie grâce à la librairie indépendante que ce trimestriel alternatif a pu voir le jour. Lorsqu'ils ont été invités à participer au festival, c'est donc tout naturellement que ses fondateurs, Laurent Béccaria et Patrick de St Exupéry se sont prêtés au jeu en offrant pour "La fête des roses", 10.000 exemplaires d' "Histoire de livres", un magazine de 70 pages qui, depuis l'odyssée de la bible de Gutenberg jusqu'à la vie famélique de l'auteur de polars Henning Mankell, vous fait découvrir le livre sous toutes ses coutures.

Ceux qui ont raté l'évènement pourront se rabattre sur une édition payante d' "Histoire des livres" : il sera disponible, dès le 7 mai au prix de 5 euros.