Wallis et Futuna sous la menace d'un cyclone

  • A
  • A
Wallis et Futuna sous la menace d'un cyclone
Des vents de 85 à 95 km/h sont attendus dans la première partie de la nuit, avant leur renforcement jusqu'à 120 voire 150 km/h, selon Météo-France.@ VALERY HACHE / AFP
Partagez sur :

L'archipel de Wallis et Futuna devrait être frappé dans la nuit de vendredi par une forte dépression tropicale, susceptible de se transformer en ouragan.

Une dépression tropicale forte, Amos, qui devrait se transformer en cyclone, menace l'archipel de Wallis et Futuna, où des alertes cycloniques prévoyant notamment le confinement des populations, ont été déclenchées, ont indiqué les autorités vendredi.

Alerte 2. Sur décision de la préfecture, l'alerte 2, qui impose un confinement des populations, entrera en vigueur sur l'île de Wallis à partir de 18 heures locales vendredi, tandis que Futuna moins exposée est en préalerte. Avec une pression au centre estimée à 987 hectopascals, Amos se déplace vers l'est à une vitesse de 10 km/h, indique la préfecture dans un communiqué. 

Des vents jusqu'à 150 km/h. "Amos, qui va évoluer en cyclone dans les six à douze prochaines heures, passera à 40 kilomètres au nord de Wallis, dans la nuit de vendredi à samedi", a déclaré André Solé, chef de la station Météo-France dans cet archipel de 12.200 habitants. Des vents de 85 à 95 km/h sont attendus dans la première partie de la nuit, avant leur renforcement jusqu'à 120 voire 150 km/h, a-t-il ajouté.

Premières évacuations. Des pluies intenses et des orages accompagnent le phénomène, qui a déjà déversé 120 mm d'eau au cours des dernières 24 heures sur l'archipel du Pacifique sud, situé à environ 2000 kilomètres au nord-est de la Nouvelle-Calédonie. Tous les établissements scolaires sont fermés tandis que les autorités ont demandé l'évacuation des maisons du bord de mer et recommandé aux habitants de consolider portes, fenêtres et amarrages des bateaux.