VIDÉO - Une fausse pub tourne en dérision la taxe tampon

  • A
  • A
Partagez sur :

Pour protester contre la TVA élevée des produits d'hygiène intime, un collectif britannique a confectionné une publicité érigeant un tampon en produit de luxe. 

Pour protester contre la TVA élevée des produits d'hygiène intime, un collectif britannique a confectionné une publicité érigeant un tampon en produit de luxe. 

Une taxe qui fait aussi polémique outre-Manche. Le 14 octobre dernier, l'Assemblée nationale a rejeté un amendement visant à abaisser la TVA sur les tampons. En France, les tampons sont taxés à la même hauteur que les produits de luxe, soit 20%. L'amendement en question proposait de leur appliquer un taux de TVA de 5.5%, c'est-à-dire le taux prévu pour "les produits de première nécessité". Ce refus avait fait polémique. Une même vague de protestation similaire émerge en Grande-Bretagne sur ce sujet. C'est ce qui a amené le collectif britannique Luxuriously Taxable a tourner cette vidéo parodique. 

Faire du tampon hygiénique un bijou. Le concept de cette fausse publicité est simple : puisque les tampons hygiéniques sont autant taxés que les produits de luxe, pourquoi ne pas les ériger véritablement en produits de luxe ? Reprenant l'esthétique et les codes des publicités de cosmétiques ou de bijoux, cette vidéo donne à voir une femme vêtue d'une nuisette en satin, dans un salon baigné par l’obscurité. Elle s'empare d'un écrin à bijou, qui contient... un tampon rose nacré. Selon les calculs d'un collectif féministe, l'achat mensuel de tampons hygiéniques représenterait près de 1.500 euros dans la vie de chaque femme.