VIDÉO - Nice : minute de silence, lâcher de ballons et faisceaux lumineux pour commémorer l'attentat

  • A
  • A
VIDÉO - Nice : minute de silence, lâcher de ballons et faisceaux lumineux pour commémorer l'attentat
86 ballons blancs ont été lâchés et 86 faisceaux lumineux ont illuminé le ciel le long de la Promenade des Anglais.@ Yann COATSALIOU / AFP
Partagez sur :

Les cérémonies en hommage aux victimes de l'attentat de Nice se sont achevées vendredi par une minute de silence, observée à 22h34, heure exacte de l'attaque commise il y a un an.

VIDEO

Un an après, l'émotion est toujours intacte. Nice a commémoré vendredi les victimes de l'attaque au camion bélier qui avait fait 86 morts et plus de 450 blessés le 14 juillet 2016. Après les mots d'Emmanuel Macron, après la décoration de ceux qui ont secouru les blessés et les membres des forces de l'ordre qui ont tenté d'arrêter l'assassin, et après l'émouvante énumération des noms et âge des victimes, les cérémonies se sont achevées dans la soirée par une minute de silence.

Minute de silence. À 22h34, au moment précis où il y a un an, un camion était en train de commencer sa course folle sur la plus belle avenue de Nice, noire de monde, la foule présente sur la promenade du Paillon s'est tue. Pendant cette minute de silence respectée par tous, quelques gens débordés avaient les larmes aux yeux.

L'émotion de Calogero. Le chanteur Calogero est ensuite monté sur scène. Il a chanté Les feux d'artifice, ne pouvant terminer sa chanson, submergé par l'émotion.

Lâcher de ballons. Puis 86 ballons blancs ont été lâchés et 86 faisceaux lumineux ont alors illuminé le ciel le long de la Promenade des Anglais.

Dans l'après-midi, de très nombreux rescapés de la tragédie, anonymes et touristes étrangers avaient répondu à l'appel de la mairie, déposant de petites tuiles bleu-blanc-rouge portant, calligraphiés en forme de cœur, le nom des 86 morts. Dévoilée depuis le ciel, la devise française "Liberté Égalité Fraternité" est également apparue sur le trottoir, à quelques centaines de mètres du lieu du massacre.