Victoria Bedos : "J'avais besoin qu'une femme de la famille soit dans la lumière"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Sur Europe 1, la scénariste et actrice Victoria Bedos évoque le film "Vicky", dans lequel elle joue une femme en quête d'émancipation et de reconnaissance.

INTERVIEW

Victoire a bientôt 30 ans et souhaiterait exister un peu plus au milieu de son père, un acteur célèbre, et de son frère, animateur de télé à succès. Cette histoire est le pitch de Vicky, réalisé par Denis Imbert. On retrouve Victoria Bedos, frère de Nicolas et fille de Guy, derrière le scénario et à l'écran. La scénariste ne cache pas que l'histoire de Victoire est aussi un peu la sienne.

"Vicky est le super-héros que je n'ai jamais réussi à être". L'histoire de Vicky, "est une auto-fiction que j'avais créé sur scène pour essayer de m'émanciper", raconte Victoria Bedos dans Il n'y en a pas deux comme elle. Dans ses différentes interviews, la jeune femme n'a jamais caché qu'il était difficile d'exister aux côtés de son frère et de son père. Cette fois-ci, elle porte cette complexité à l'écran, en y mêlant une bonne part de fiction. "Vicky est le super-héros que je n'ai jamais réussi à être", confie l'actrice. "J'avais besoin qu'une femme de la famille soit dans la lumière", précise Victoria Bedos.

"J'ai fait de ma psychanalyse, une comédie". Pour le psychiatre Juan David Nasio, une telle démarche n'a rien d'étonnant. "On s'émancipe en créant", explique le spécialiste au micro d'Europe 1. Ce dernier précise notamment qu'il ne faut pas "chercher à se séparer de ses parents, il faut chercher à être soi-même". Dans La Matinale de Thomas Sotto, Victoria Bedos allait même jusqu'à dire au sujet de Vicky : "J'ai fait de ma psychanalyse une comédie".