Vers un nouveau procès pour le couple Fourniret

  • A
  • A
Vers un nouveau procès pour le couple Fourniret
Partagez sur :

Ils ont été mis en examen pour un assassinat qui leur avait permis de mettre la main sur le magot du "Gang des Postiches" en 1988.

Michel Fourniret a étémis en examen jeudi pour l'assassinat de Farida Hammiche, qui lui avait permis de s'emparer du trésor du gang des "Postiches". Monique Olivier, l'épouse de "l'Ogre des Ardennes", avait déjà été mise en examen le 25 mai dernier pour son rôle présumé dans ce meurtre commis en 1988.

Dans ce nouveau dossier, Michel Fourniret a déjà reconnu avoir tué Farida Hammiche, compagne de son ancien compagnon de cellule Jean-Pierre Hellegouarch, pour s'approprier le butin d'un célèbre gang de l'époque, les "Postiches". Jean-Pierre Hellegouarch, truand chevronné, et Michel Fourniret s'étaient rencontrés en 1984 à la prison de Fleury-Mérogis. Le premier avait confié au second qu'il avait dissimulé un trésor issu d'attaques de banques.

Libéré en premier, Michel Fourniret avait récupéré le trésor. Il dit avoir ensuite tué Farida Hammiche à coups de baïonnette avec l'aide de Monique Olivier et avoir enterré son corps dans une forêt près de Clairefontaine,dans les Yvelines. Avec l'argent, le couple s'était acheté le manoir du Sautou dans les Ardennes, où il a ensuite enterré d'autres victimes. Des recherches ont été menées ces derniers mois par la police avec Fourniret pour retrouver le corps de Farida Hammiche, en vain.

Ce dossier est susceptible de déboucher sur un nouveau procès de ce couple unique dans les annales criminelles, s'il est validé procéduralement. La défense soutient que les faits sont trop anciens et donc prescrits. Michel Fourniret, 67 ans, et Monique Olivier, 60 ans, ont été condamnés en mai 2008 à perpétuité pour sept meurtres de jeunes filles entre 1987 et 2001, avec des mesures de sûreté rendant impossible toute libération anticipée.