Véronique Colucci : Coluche "a très bien pensé ce qu'il mettait sur pieds"

  • A
  • A
Véronique Colucci : Coluche "a très bien pensé ce qu'il mettait sur pieds"
@ FRANCOIS GUILLOT / AFP
Partagez sur :

L'ex-femme de Coluche est revenue au micro d'Europe 1 sur les 30 ans de l'appel de l'humoriste.

INTERVIEW

C'était il y a 30 ans jour pour jour, sur l'antenne d'Europe 1. Coluche lançait un appel à la création d'une "cantine gratuite" à Paris. Trois décennies plus tard, les Restos du cœur comptent 68.000 bénévoles qui apportent de l'aide aux personnes dans le besoin. "C'est une association qui a beaucoup d'atouts", s'est félicitée Véronique Colucci au micro de Wendy Bouchard, samedi sur Europe 1. "Elle a été lancée par quelqu'un qui était extrêmement charismatique et qui a surtout très bien pensé ce qu'il mettait sur pied. C'est conçu pour durer".

"D'autre part, on a la chance d'avoir une autre figure de proue avec Jean-Jacques Goldman, dont les qualités impriment aussi le souvenir des personnes", a expliqué l'ex-épouse de Coluche. "S'il ne monte sur scène qu'à l'occasion des Enfoirés, c'est peut-être parce que ça vaut la peine".

Les Restos du cœur, "une légion". "On a une légion, on est presque 70.000 bénévoles. C'est inouï de tenir aussi longtemps une telle équipe", a également salué Véronique Colucci. Elle a attiré l'attention sur les grandes villes, qui sont "les endroits où l'on trouve la pauvreté la plus criante". Mais "à côté de ça, il y a par exemple des agriculteurs seuls", a-t-elle ajouté. "Quand les parents meurent, ils se retrouvent très souvent seuls dans des régions isolées, à tout faire, et ils deviennent fous. Les Restos se déplacent, les aident".

"Assez peu de migrants" venus aux Restos. Les Restos du cœur seront-ils amenés à venir en aide aux réfugiés qui affluent en Europe ? "Pour l'instant, assez peu de migrants sont venus aux camions, mais s'ils restent en France, on les servira comme on sert les autres", a assuré Véronique Colucci. "Il n'y a pas de différence. On fera en sorte qu'il y ait suffisamment pour tout le monde".