Vente aux enchères : comment ça marche ?

  • A
  • A
Vente aux enchères : comment ça marche ?
Certaines enchères commencent à 5 euros, d'autres s'envolent pour atteindre des millions.@ AFP
Partagez sur :

Comment évaluer le prix d'un objet ? Quels sont les frais ? Les enchères sont-elles payantes ? Emmanuel Layan, commissaire-priseur, donne les clés d'une vente aux enchères.

Un quart des Français a déjà participé à une vente aux enchères, dans une salle ou sur Internet, selon un sondage Harris Interactive réalisé en juin 2015 pour le Conseil des ventes volontaires (CVV), relevé par le Monde. Les Français achètent des œuvres d'art mais aussi des bibelots, du mobilier. "En salles des ventes, il n'y a pas de limite, si ce n'est qu'on ne vend que ce qui est mobile. On ne vend pas d'immeuble ", précise Emmanuel Layan, commissaire-priseur invité mercredi d'Allô Europe 1.

Des biens immobiliers peuvent cependant être vendus dans le cadre de ventes notariales, des ventes aux enchères volontaires qui sont faites dans des chambres de notaires, ou de ventes judiciaires. Ces dernières se passent devant un tribunal de grande instance. La présence d'un avocat spécialisé y est obligatoire. Côté prix, c'est aussi très varié. Certaines enchères commencent à 5 euros, d'autres s'envolent pour atteindre des millions.

Comment estimer le prix d'un objet ? Pour estimer précisément la valeur d'un objet, il est généralement nécessaire de faire appel à un commissaire priseur. Lui-même se tournera vers un expert en fonction du type d'objet. Il va évaluer le prix de l'objet et sa rareté. Mais des sites Internet permettent aussi d'estimer certains objets. Ces estimations peuvent être gratuites ou payantes.

En salle de vente, l'estimation est automatique. C'est le commissaire-priseur qui préside la vente qui atteste des prix et qui oriente les enchères. Il peut y mettre un terme si les prix ne sont pas assez hauts. 

Le prix de réserve, qu'est-ce que c'est ? C'est le prix en-dessous duquel on ne veut pas vendre un objet. "Il ne peut pas être fixé au-dessus de l'estimation basse d'un objet", explique Emmanuel Layan.

Y a-t-il des frais qui s'ajoutent au prix initial ? "Lorsque vous achetez un objet aux enchères dans une salle des ventes, il y a un pourcentage du prix qui est ajouté au 'prix marteau'", explique le commissaire-priseur. Ce sont les frais d'adjudication.

Faut-il payer tout de suite ? Si l'on veut récupérer l'objet oui. La salle des ventes ne délivre l'objet que sur paiement. Et des frais de stockage peuvent s'ajouter si l'on ne récupère pas l'objet de suite.

Les enchères en ligne sont-elles payantes ? En principe, la personne qui souhaite participer à une vente aux enchères sur Internet ne doit pas payer pour y participer. "Il faut s'inscrire, préciser ses coordonnées bancaires en ligne si l'on souhaite y participer mais on ne doit pas débourser d'argent au départ", détaille Emmanuel Layan.