Tempête : plus de 100.000 foyers privés d'électricité dans l'ouest de la France

  • A
  • A
Tempête : plus de 100.000 foyers privés d'électricité dans l'ouest de la France
Près de 85.000 foyers étaient privés d'électricité, jeudi, en début de soirée en Normandie, Bretagne et Pays-de-Loire.@ AFP
Partagez sur :

Plus de 100.000 foyers sont privés d'électricité en raison d'une "forte tempête hivernale" qui a commencé à souffler sur la moitié nord du pays.

Une "forte tempête hivernale" a commencé à souffler sur la moitié nord de la France, privant d'électricité plus de 100.000 foyers dans l'ouest du pays, en raison de vents très violents. Près de 85.000 foyers étaient privés d'électricité en Normandie, Bretagne et Pays-de-la-Loire, a indiqué en début de soirée  le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité Enedis. "Nous nous attendons à ce que ce chiffre augmente" a précisé une porte-parole, ajoutant que "400 techniciens et entreprises partenaires sont sur le terrain" pour travailler au rétablissement de la situation.

Des rafales à plus de 130 km/h. Un peu plus tard, Enedis Normandie faisait état de 110.000 coupures dans la région, dont 30.000 en Seine-Maritime, 30.000 dans l'Eure, 20.000 dans le Calvados, 20.000 dans la Manche et 10.000 dans l'Orne. Selon la préfecture du Calvados, des rafales de vent soufflaient à plus de 130 km/h à Caen.

Dans les Pays-de-la-Loire, 8.000 foyers étaient sans électricité à 21H30, dont 2.300 en Loire-Atlantique, 250 en Vendée, 2.800 en Mayenne, 2.400 dans la Sarthe et 250 dans le Maine-et-Loire. "Nous avons 200 agents mobilisés dans la région", a précisé une porte-parole d'Enedis.

Circulation des trains interrompue. La circulation des trains sur les axes Rouen-Le Havre et Rouen-Dieppe a par ailleurs été interrompue à partir de 20H, un porte-parole de la SNCF. "On ne veut pas prendre le risque d'avoir un train qui tombe en panne en pleine tempête", a-t-il précisé.

13.500 foyers touchés en Bretagne. En Bretagne, les premiers chiffres faisaient état de 13.500 foyers sans électricité, dont 5.500 dans les Côtes-d'Armor, 4.500 en Ille-et-Vilaine, 2.500 dans le Finistère et 1.000 dans le Morbihan. "Nous avons 250 agents sur le terrain pour ce soir", a indiqué un porte-parole d'Enedis pour la Bretagne. Un nouveau point sera réalisé vendredi à 8H.

Jeudi après-midi, dans le Finistère, le vent a atteint 136 km/h à la pointe du Raz, 102 km/h à Landivisiau et 91 km/h à Brest. Dans le Morbihan, il a soufflé à 131 km/h à Groix, 108 km/h à Lorient et 101 km/h à Vannes.Dans les Pays-de-la-Loire, le détail des coupures n'était pas encore disponible.