Vélodrome de Marseille : la sécurité en question

  • A
  • A
Vélodrome de Marseille : la sécurité en question
Partagez sur :

Des témoignages d'employés et des photos prises avant le drame accréditent la piste de l'erreur humaine.

Quatre jours après l'accident qui a fait deux morts sur la pelouse du stade Vélodrome, plusieurs témoignages apportent un nouvel éclairage sur la manière dont a été montée la scène qui s'est effondrée. Certaines règles de sécurité n'auraient pas été respectées. L’erreur humaine est aujourd’hui privilégiée.

Des photos prises avant le drame par des employés du chantier, publiés mardi dans le quotidien La Provence, laissent entendre qu'il y a eu négligence. Sur les clichés, on voit la scène en cours de montage avec en fond la fameuse grue. Elle a en fait été utilisée pour soutenir le toit, après que l’un des quatre moteurs prévu pour soulever la scène est tombé en panne. Sans pour autant assurer la sécurité des ouvriers qui étaient en dessous.

Live Nation, la société qui produit la tournée de Madonna, a refusé pour le moment de s’exprimer sur le sujet. Les enquêteurs ont voulu aussi entendre comme témoin Madonna, présente à Marseille dimanche. Sans succès.

Les opérations de déblaiement de la scène ont commencé mardi matin. Selon une source proche de l'enquête, l'ensemble des constatations à effectuer pourraient durer trois semaines.

Par ailleurs, un des techniciens grièvement blessé est toujours dans un état stationnaire, a indiqué mardi l'Assistance publique-Hôpitaux de Marseille.