Val-d'Oise : suspicion d'intoxication alimentaire pour une quarantaine d'élèves

  • A
  • A
Val-d'Oise : suspicion d'intoxication alimentaire pour une quarantaine d'élèves
Les symptômes développés par une quarantaine d'élèves du Val-d'Oise sont-ils liés à leur repas à la cantine ? @ AFP
Partagez sur :

Environ 40 enfants d'une école du Val-d'Oise ont été pris de maux de ventre sans gravité, jeudi, après avoir déjeuné à la cantine. Aucun symptôme grave n'a été identifié.

Une quarantaine d'écoliers du Val-d'Oise, dans la banlieue nord de Paris, a été prise jeudi après-midi de maux de ventre sans gravité après avoir mangé à la cantine, laissant soupçonner une intoxication alimentaire, a-t-on appris auprès de la préfecture. Quarante et un enfant au total, âgés de 8 à 11 ans, et scolarisés à Cormeilles-en-Parisis, "ont été pris de maux de ventre, diarrhées ou vomissements" en début d'après-midi, a indiqué la préfecture dans un communiqué.

"Aucun symptôme de gravité". "Au vu des premiers éléments, une toxi-infection alimentaire collective (TIAC) est suspectée" mais "aucun enfant ne présente de symptômes de gravité", a-t-elle ajouté. Tous les enfants concernés ont été pris en charge par les secours. Vingt-cinq d'entre eux ont été hospitalisés, à titre de précaution, tandis que les autres ont été remis à leurs parents avec des consignes de surveillance.

Pas de lien avec le repas possible dans l'immédiat. Il n'était pas possible dans l'immédiat de faire le lien avec le repas consommé à la cantine, a précisé un porte-parole de la préfecture, soulignant que des investigations sont menées par l'Agence régionale de santé et la Direction départementale de la protection des populations du Val-d'Oise.