Val d’Oise : la villa huppée était une maison close

  • A
  • A
Val d’Oise : la villa huppée était une maison close
Partagez sur :

Trois personnes ont été mises en examen pour avoir exploité une maison close où travaillaient une dizaine de prostituées dans une villa d'un quartier cossu de Saint-Prix dans le Val d'Oise.

Une dizaine de prostituées travaillaient depuis un peu plus d'un an dans une maison close située dans un quartier cossu de Saint-Prix dans le Val-d'Oise. Elles se relayaient dans une propriété cachée des regards par une longue haie de trois mètres de haut.

Trois personnes ont été ont été mises en examen jeudi pour "proxénétisme aggravé". Un homme de 50 ans soupçonné d'être l'organisateur principal de cette maison close a été écroué. Sa fille âgée de 22 ans et une de ses "employées" ont été placées sous contrôle judiciaire. Interpellées cette semaine, les prostituées, en majorité françaises, ont été laissées libres.

Le père quinquagénaire vivait dans cette grande villa blanche avec piscine depuis sept ou huit ans, selon ses voisins. Il avait ouvert un institut de beauté avec massage dans sa maison il y a deux ans, a expliqué une source judiciaire.

"Il allait chercher trois filles tous les matins à la gare de Saint-Leu dans sa Volkswagen Coccinelle. On se demandait ce qui se passait, on en parlait entre voisins", a expliqué le voisin d'en face.