Vague de froid : Marisol Touraine appelle à la vigilance

  • A
  • A
Vague de froid : Marisol Touraine appelle à la vigilance
La ministre de la Santé a demandé à ce que les radios diffusent, dès ce week-end, des spots de prévention concernant l'intoxication au monoxyde de carbone.@ FRANCOIS GUILLOT / AFP
Partagez sur :

La ministre de la Santé a demandé à ce qu'un spot de prévention sur les intoxications au monoxyde de carbone soit diffusé dès ce week-end par les radios.

La ministre de la Santé Marisol Touraine a appelé à la vigilance face à un épisode de froid et de neige, qui devrait toucher dès ce week-end plusieurs régions du centre et du nord de la France. "Ces situations climatiques nécessitent une vigilance accrue, notamment pour prévenir les intoxications au monoxyde de carbone, les chutes dues à la neige, ainsi que les conséquences sanitaires liées au froid", indique la ministre dans un communiqué.

3.600 intoxications en 2015. Selon Météo-France, la vague de froid devrait s'étendre progressivement à la quasi-totalité des régions au cours de la semaine prochaine. Pour éviter les intoxications au monoxyde de carbone, la ministre a demandé qu'un spot de prévention soit diffusé à partir de ce week-end par les stations de radio.

Plus de 3.600 personnes ont été intoxiquées l'hiver dernier par le monoxyde de carbone, un gaz incolore et inodore, la plupart du temps produit par un chauffage ou une ventilation défectueuse. Le symptômes sont des maux de tête, de la fatigue et des nausées et dans les cas graves, l'intoxication peu conduire au coma et à la mort en quelques minutes. Pour réduire ce risque, le ministère recommande de ne pas se chauffer avec des appareils non destinés à cet usage (réchaud de camping, four, brasero), d'aérer quotidiennement l'habitation et de ne jamais utiliser un chauffage d'appoint à combustion de façon prolongée.

700.000 personnes touchées par la grippe. Pour ce qui est du froid et de la neige, le ministère demande aux personnes âgées ou à risques de limiter les activités extérieures et aux parents d'être particulièrement vigilants avec les nourrissons et les enfants lorsqu'ils doivent sortir. Le ministère met également en garde contre les risques de chutes liés à la neige, rappelant que les conséquences peuvent être graves (fractures, traumatismes), notamment chez les personnes âgées.

La vague de froid survient alors que le pays est au plus fort d'une épidémie de grippe saisonnière qui a déjà touché plus de 700.000 personnes et provoqué des engorgements dans les hôpitaux.