Vague d'assassinats en Corse : Alain Orsoni interpellé

  • A
  • A
Vague d'assassinats en Corse : Alain Orsoni interpellé
Partagez sur :

Alain Orsoni, président du club de football d'Ajaccio, et une dizaine de personnes ont été interpellés jeudi à Ajaccio.

Une dizaine de personne et Alain Orsoni, président du club de football d'Ajaccio, ont été interpellés jeudi à Ajaccio, dans le cadre de l'enquête sur la vague d'assassinats en Corse dans le milieu du grand banditisme. Une source judiciaire a fait état de neuf arrestations au total, une source policière de onze arrestations, et des perquisitions sont en cours.

Ancien responsable du Mouvement pour l'autodétermination (MPA), Alain Orsoni est entendu notamment dans le cadre du meurtre de Thierry Castola, 36 ans, ancien sympathisant du MPA, tué par balles le 3 janvier 2009 à Bastelicaccia.

Tous les interpellés dont plusieurs membres de la famille Orsoni ont été placés en garde à vue et sont actuellement entendus au commissariat d'Ajaccio.

Une série de morts violentes décime le banditisme corse depuis le décès accidentel du "parrain" du sud de la Corse Jean-Jé Colonna en 2006. Une douzaine d'affaires de septembre 2006 à février 2009 ont été notées. Alain Orsoni a lui-même été victime d'une tentative d'assassinat en août 2008 en Corse. Son retour dans l'île l'an dernier avait mis un terme à douze ans d'exil en Amérique du Sud et en Espagne où il travaillait, selon ses dires, comme consultant pour une entreprise de jeux.