L'Elysée dément être destinataire d'une truffe géante de Charente

  • A
  • A
L'Elysée dément être destinataire d'une truffe géante de Charente
Le président a reçu par colis express une truffe noire.@ PASCAL GUYOT / AFP
Partagez sur :

L'Elysée a démenti vendredi soir être destinataire d'une truffe noire de plus d'un kilogramme expédiée par un grossiste de Gironde.

Un revendeur bordelais a indiqué avoir expédié une truffe noire, dite du Périgord, d'un peu plus d'un kilogramme, à l'Elysée. Elle a été récoltée dans une truffière de Charente et expédiée par un revendeur bordelais. Cette truffe noire, plus connue des botanistes sous le nom de "Tuber melanosporum", a été reniflée par un labrador, mercredi après-midi, au pied d'un chêne truffier en territoire charentais, à la lisière de l'Entre-deux-Mers, au nord-est de Bordeaux, a précisé Mathieu Trellu, cogérant de Truffe Extra France, une société de vente en gros basée à Barsac, en Gironde.


A 19h40, vendredi soir, l'Elysée a démenti être destinataire d'une truffe noire de plus d'un kilogramme expédiée par un grossiste de Gironde, le chef des cuisines présidentielles, Guillaume Gomez réfutant avoir passé une telle commande : "Les cuisines de l'Elysée n'ont jamais eu le moindre contact avec un intermédiaire parisien ou un producteur pour une commande ou une option" sur une truffe d'un kilogramme, a déclaré à l'Elysée.

Selon lui, Mathieu Trellu cette vente avait été conclue par l'intermédiaire d'un revendeur parisien ayant requis l'anonymat. Invité à réagir au démenti de l'Elysée, son associé Guillaume Gé a expliqué : "Notre revendeur à Paris, très prestigieux et très connu, nous a dit "M. Gomez veut cette truffe". Visiblement, il a été un peu hâtif (...) puisque M. Gomez n'est pas au courant". "La truffe, elle est partie à Paris, vers notre revendeur (...) Si notre revendeur s'est enflammé en disant que la truffe est partie chez M. Gomez, nous c'est pas notre faute, très naïvement, on l'a cru", s'est-il défendu.

"Extrêmement rare". Le grossiste bordelais n'a pas davantage souhaité révéler le prix de cette "truffe exceptionnelle" de 1,007 kg, précisant toutefois que le kilo de truffe se négocie dans une fourchette comprise entre 850 et 1.000 euros. "C'est extrêmement rare de trouver une truffe aussi grosse, surtout après un été aussi chaud que l'été passé", assure Mathieu Trellu, selon qui le poids moyen d'une truffe "varie de 20 à 150 grammes". "Et pour des gros calibres comme celui-ci, on a rarement une maturité homogène. Mais celle-ci est mature partout et sera donc excellente", a-t-il dit.