Une sixième greffe française du visage

  • A
  • A
Une sixième greffe française du visage
Partagez sur :

Un jeune homme de 26 ans a reçu une greffe du visage fin novembre. C'est la sixième opération de ce type en France.

Nouvel exploit d’une équipe médicale française. Un jeune homme victime de graves brûlures a reçu une greffe du visage, la sixième intervention de ce type en France. L'opération s’est passée au centre hospitalier universitaire d'Amiens, le 27 novembre dernier.

Le professeur Devauchelle revient sur cette opération, intervenue quatre ans jour pour jour après la première greffe du visage :

Le patient a été victime d'"une explosion accidentelle lors d'une manifestation pyrotechnique en mai 2008" et se trouvait sur liste d'attente depuis plusieurs mois, a indiqué la direction de l'hôpital. Le jeune homme a depuis l’intervention été hospitalisé aux Hospices civils de Lyon pour la mise en place du traitement immunosuppresseur susceptible de prévenir un éventuel rejet. C’est en tout cas ce qu’indique le site du Point.

Il s'agit de la deuxième greffe du visage opérée par l'équipe du professeur Bernard Devauchelle, auteur de la première intervention du genre, une greffe partielle de visage réalisée en 2005 à Amiens sur Isabelle Dinoire, 38 ans, qui avait été défigurée par son chien.

Neuf autres greffes du visage ont déjà été réalisées dans le monde (5 en France, 2 aux Etats-Unis, 1 en Chine, 1 en Espagne). La dernière intervention de ce type avait été pratiquée en France sur un homme dont la mâchoire avait été emportée par un coup de fusil. La victime avait été greffé en août dans le service du Professeur Laurent Lantiéri de l'hôpital Henri-Mondor de Créteil, dans le Val-de-Marne.