Une saisie inédite de 10 tonnes de chocolats contrefaits

  • A
  • A
Une saisie inédite de 10 tonnes de chocolats contrefaits
Partagez sur :

Pour la première fois, les douaniers de Rungis ont saisi plus de 10 tonnes de bouchées au chocolat de contrefaçon lors du contrôle d'un container réfrigéré en provenance de Turquie. Les produits, de très mauvaise qualité, sont en fait des copies de chocolats d’une marque très connue, des Ferrero Rochers.

La saisie est unique en son genre. A quelques jours de Noël, les douaniers de Rungis ont intercepté pour la première fois plus de 10 tonnes de bouchées au chocolat de contrefaçon lors du contrôle d'un container réfrigéré en provenance de Turquie. Il s'agit de copies de Ferrero Rochers mais de très mauvaise qualité.

Cette saisie "chocolatée" est pour les douanes françaises un signe de plus que la contrefaçon élargit son champ d’action : maroquinerie, parfums et même cigares cubains pour les produits de luxe, savon, pièces détachées de voitures, petit électroménager, jouets traditionnels et médicaments pour les produits de consommation plus courante.

Les organisations mafieuses "diversifient de plus en plus leurs activités, selon un haut responsable des douanes sous couvert de l'anonymat : drogue, blanchiment d'argent sale, réseaux d'immigration illégale, contrebande de cigarettes et contrefaçon". Ces deux dernières activités, relève-t-il, sont d'autant plus en hausse que les peines encourues dans certains pays sont sans aucun rapport avec les bénéfices réalisées. En matière de contrefaçons, les profits sont de 10 euros pour 1 euro investi alors que certains pays, même de l'Union européenne, ne prévoient que de faibles sanctions pénales.

Les douaniers ont aussi remarqué que les réseaux de contrefaçons savent désormais s’adapter vite à la demande du marché en proposant des films qui viennent de sortir ou des produits dérivés lors de grands événements sportifs comme les jeux Olympiques. Ils savent aussi s'adapter au calendrier, comme le montre cette saisie de friandises à la veille des fêtes de fin d'année.

Selon un haut responsable des douanes françaises, le montant annuel des contrefaçons s'élève à près de 400 milliards de dollars dans le monde. Avec des réseaux de mieux en mieux organisés : des camions, siglés au nom d'une grande entreprise française de transports et à son insu, ont récemment été utilisés en Europe pour transporter… des contrefaçons.