Une refonte de la carte scolaire pour davantage de mixité sociale ?

  • A
  • A
Une refonte de la carte scolaire pour davantage de mixité sociale ?
@ AFP
Partagez sur :

Selon Libération, la ministre de l'Education devrait annoncer début novembre des expérimentations dans une dizaine de départements. 

C'est un sujet explosif sur lequel beaucoup de ses prédécesseurs rue de Grenelle se sont cassés les dents. Selon Libération, Najat Vallaud-Belkacem réfléchirait à une refonte de la carte scolaire. La ministre de l'Education nationale devrait annoncer début novembre des expérimentations dans une dizaine de départements. Avec pour objectif de réintroduire de la mixité sociale dans ce que NVB qualifie de "collèges ghettos". Cette expérimentation serait notamment menée en Seine-Saint-Denis et dans l'Hérault, selon le quotidien.

Composer avec les élus locaux. Mais pour mener à bien sa réforme, Najat Vallaud-Belkacem devra composer avec les élus locaux. Car ce sont eux qui, aujourd'hui, ont la maîtrise de la carte scolaire. Rappelons qu'à l'heure actuelle, une zone géographique n'accueille qu'un collège. Et cette sectorisation relève de la compétence des collectivités territoriales, pas de celle de l'Etat.

Plusieurs collèges dans une zone géographique. Une des pistes avancées rue de Grenelle consisterait justement à redessiner la carte scolaire en zones géographiques. Plutôt que délimiter une zone géographique par collège, l'idée serait d'avoir un secteur élargi comprenant plusieurs collèges. Ce serait alors l'Etat qui reprendrait la main en affectant les élèves dans l'un ou l'autre des établissements, en veillant à une bonne mixité sociale.