Neige : reprise délicate du trafic pour les naufragés de la route

  • A
  • A
Neige : reprise délicate du trafic pour les naufragés de la route
@ JEAN PIERRE CLATOT / AFP
Partagez sur :

L'ESSENTIEL - Près de 15.000 personnes ont passé la nuit de samedi à dimanche dans les centres d'hébergement d'urgence, a indiqué la préfecture.

L'INFO. La neige tombée dans la nuit de vendredi à samedi dans les Alpes a fait des milliers de naufragés de la route en Savoie. En tout, 15.000 personnes ont passé la nuit de samedi à dimanche dans les centres d'hébergement d'urgence, a indiqué la préfecture. Météo France a levé la vigilance orange pour neige et verglas pour tous les départements dimanche après-midi.

- Près de 15.000 personnes ont passé la nuit de samedi à dimanche dans les centres d'hébergement d'urgence

- "Il y a eu 83 centres d'hébergement ouverts", a précisé dimanche sur Europe 1 le ministre des Transports, Alain Vidalies.

- Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, appelle "les automobilistes à la plus grande prudence".

- Un homme est mortn samedi, après avoir glissé dans un ravin sur une route enneigée, dans l'Isère.

Trafic toujours difficile en Savoie. Le trafic était encore congestionné à la mi-journée, dimanche, particulièrement dans les vallées de la Tarentaise et de la Maurienne, qui mènent aux grandes stations de sports d'hiver alpines.

A la mi-journée, l'Intérieur et les préfectures des deux départements savoyards ont de nouveau martelé l'importance du chaînage, obligatoire pour accéder aux stations. "Seuls les véhicules équipés de chaînes pourront poursuivre leur progression, notamment vers les stations, les autres devant interrompre temporairement leur voyage", a ainsi insisté Bernard Cazeneuve.



Météo France a levé dimanche peu après 14 heures la vigilance orange pour neige et verglas dans l'Ain, l'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie.

Fort risque d'avalanche en Haute-Savoie.  En Haute-Savoie, la préfecture a mis en garde contre un fort risque d'avalanches dimanche dans tous les massifs de Haute-Savoie et tout particulièrement dans celui du Mont-Blanc. Le risque d'avalanche est de quatre sur une échelle de cinq dès 1.800 mètres en raison des importantes chutes de neige qui se sont produites toute la journée de samedi, a précisé la préfecture. Une mauvaise sous-couche sans adhésion rend l'épaisse couche de poudreuse tombée ces dernières heures particulièrement propice au déclenchement d'une avalanche par le passage d'un skieur ou d'un randonneur", a expliqué cette même source. 

"Le renforcement de la bise dimanche en après-midi et en soirée provoquera des transports de neige froide et légère en surface (...) et aussi des formations de plaques de neige compactée par endroits, très sensibles aux surcharges", a détaillé la préfecture de Haute-Savoie.  Celle-ci a donc appelé à "l'extrême prudence" en évitant notamment le ski hors piste.

Neige route Alberville 1280

© JEAN-PIERRE CLATOT / AFP


15.000 personnes dans les centres d'hébergement d'urgence. Près de 15.000 personnes ont passé la nuit de samedi à dimanche dans les centres d'hébergement d'urgence en Savoie, en raison d'importantes chutes de neige qui ont saturé le réseau routier du département, a indiqué la préfecture du département. Un nombre indéterminé d'automobilistes a dû passer la nuit dans leurs voitures en Savoie. "Il y a eu 83 centres d'hébergement ouverts", a précisé dimanche sur Europe 1 le ministre des Transports, Alain Vidalies.

Ces hébergements, dont le taux d'occupation a frôlé les 100%, ont été activés à Albertville, Bourg Saint-Maurice, La Bâthie, La Léchère, Aime, Moûtiers, Macôt La Plagne, Bellentre, Chambéry, Aix-les-Bains, Saint-Jean de Maurienne, Saint-Rémy de Maurienne, communes où les abondantes chutes de neige, conjuguées au chassé-croisé des vacanciers vers ou au départ des stations de ski, provoquent selon la préfecture des  "difficultés très importantes et durables".

Samedi soir, un numéro vert (08 11 00 06 73) a été activé par la préfecture afin d'informer les automobilistes sur la conduite à tenir et sur la disponibilité des hébergements d'urgence.



>> LIRE AUSSI - Trafic : Rhônes-Alpes et Île-de-France en orange

Un accident mortel en Isère. Un homme de 27 ans a trouvé la mort samedi midi au volant d'une voiture qui, en roulant sur une route enneigée, a glissé dans un ravin du massif de Belledonne, dans l'Isère, a-t-on appris auprès des pompiers et de la gendarmerie. Éjectée de la voiture comme le conducteur, la passagère n'est que légèrement blessée et a été évacuée vers l'hôpital de Grenoble. L'accident est "vraisemblablement dû à la neige", a avancé la gendarmerie. La voiture n'était pas équipée de chaînes ou de pneus neige, nécessaires ce weekend pour accéder à certaines stations de ski.

>> LIRE AUSSI - Isère : un automobiliste se tue sur une route enneigée